La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bast »

Bast

Définitions de « bast »

Trésor de la Langue Française informatisé

BASTE1, BAST, BASTA, interj.

Assez!
A.− Bast, basta, baste. [Pour exprimer l'indifférence, la résignation, l'impatience ou la déception] Il suffit. Mais baste! Baste pour cela (Ac. 1798-1878) :
1. J'en aurais trop à dire, basta. Quand nous nous reverrons. Courier, Lettres de France et d'Italie,1807, p. 751.
2. Pauvre bête, dit Rodolphe, toi aussi on t'a trompé; ta Mimi t'a fait des traits comme la mienne. Bast! Consolons-nous. Vois-tu, ma pauvre bête, le cœur des femmes et des chattes est un abîme que les hommes et les chats ne pourront jamais sonder. Murger, Scènes de la vie de bohème,1851, p. 164.
3. Quand j'ai appris la mort de votre père, j'ai dit à ma femme : je crois bien que M. Vigneron nous devait encore quelque chose, mais baste, la somme n'est pas bien grosse, nous n'en mourrons pas de la passer à profits et pertes. Becque, Les Corbeaux,1882, IV, 10, p. 242.
4. un prisonnier. − Tu tiens ton papier à l'envers, citoyen! le geôlier. − Bast! Le greffier m'a lu la chose et si je ne sais pas lire, parguienne! Je ne suis pas sourd. Bernanos, Dialogues des Carmélites,1948, 5etabl., 2, p. 1694.
Rem. Qq. attest. dans les textes de l'exclam. ital. correspondante : ma basta! (Lamartine, Correspondance, 1830-36, p. 66) et basta cosi! (Id., ibid., p. 114).
B.− Spécialement
1. MAR., baste (ou vaste). ,,Commandement employé sur les bâtiments de commerce de la Méditerranée et qui signifie : Assez! tiens bon! arrête! amarre!`` (Nouv. Lar. ill.)
P. ext. ,,Mot des matelots quand on leur verse à boire, que la mesure est pleine, pour exprimer assez, pas plus, pas davantage`` (Will. 1831 qui tire le mot de l'esp. basta).
2. JEU. Basta. ,,Au jeu de quinze et d'ambigu, déclaration qu'on a assez de cartes`` (Guérin 1892).
Prononc. ET ORTH. : [bast]. Baste est la forme de loin la plus fréq. On trouve aussi bast (avec seulement une différence d'orth.), vaste (Besch. 1845) et basta.
Étymol. ET HIST. − 1534 interj. baste (Rabelais, Pantagruel, éd. Marty-Laveaux, t. 1, chap. 26, p. 343 : ... on vous cheuauchera a grand coup de picque & de lance. Baste, dist Epistemon). Francisation de l'exclam. ital. basta de même sens (Kohlm., p. 31; Sain. Lang. Rab., p. 151) attestée dep. la 1remoitié du xvies. (A. Firenzuola [1493-1543], 663 dans Batt.), 3epers. de l'ind. prés. de bastare « suffire », v. baster.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 37.
BBG. − Rice (C. C.). Romance etymologies and other studies. Chapel Hill, 1946, p. 67. − Sain. Lang. par. 1920, p. 161, 500.

Wiktionnaire

Nom commun 2 - ancien français

bast masculin

  1. Bât.

Nom commun 1 - ancien français

bast \Prononciation ?\ masculin

  1. Bâtardise, union illégitime.
    • fils, fille de bast.

Interjection - français

bast \Prononciation ?\

  1. (Familier) Qui marque l’insouciance, etc.
    • Bast ! Après tout, qu’importait ? — (Maurice Constantin-Weyer, Un homme se penche sur son passé, 1928, réédition Nelson, page 63)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bast »

Voir bah.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bast »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bast bas

Citations contenant le mot « bast »

  • bastien (Bastien) et Fabien (Fabienne) ,  BAST FERRY
  • en ligne sur www.bast-paris.com Men's UP, On a testé... Un liniment pour les muscles endoloris chez Bast

Traductions du mot « bast »

Langue Traduction
Anglais bast
Espagnol líber
Italien rafia
Allemand bast
Chinois 韧皮
Arabe اللحاء
Portugais bastão
Russe лапоть
Japonais バスト
Basque bast
Corse bast
Source : Google Translate API

Synonymes de « bast »

Source : synonymes de bast sur lebonsynonyme.fr

Combien de points fait le mot bast au Scrabble ?

Nombre de points du mot bast au scrabble : 6 points

Bast

Retour au sommaire ➦

Partager