La langue française

Basset

Sommaire

  • Définitions du mot basset
  • Étymologie de « basset »
  • Phonétique de « basset »
  • Évolution historique de l’usage du mot « basset »
  • Citations contenant le mot « basset »
  • Images d'illustration du mot « basset »
  • Traductions du mot « basset »
  • Synonymes de « basset »

Définitions du mot « basset »

Trésor de la Langue Française informatisé

BASSET1, subst. masc. et adj.

A.− (Se dit d'un) chien courant au corps allongé et aux pattes courtes, plus ou moins torses. Un chien basset :
1. ... les ardennais furent vendus après avoir été remplacés par une meute de bassets au pied lent, mais à la voix retentissante et à l'odorat infaillible. Si on ne forçait plus comme autrefois, on s'en consolait en tuant au fusil et en étudiant les ruses du gibier, plus maître de son intelligence devant des chiens moins rapides. La Hêtraie, La Chasse, vén., fauconn.,1945, p. 191.
P. métaph. :
2. Je l'ai bâtie [sa maison], pièce par pièce, et plutôt trois fois qu'une, sur le bord du Bouvron indolent, gras et vert, bien nourri d'herbe, de terre et de merde, à l'entrée du faubourg, de l'autre côté du pont, ce basset accroupi dont l'eau mouille le ventre. R. Rolland, Colas Breugnon,1919, p. 21.
Au fig., péj. Homme vil, de peu de talent :
3. ... Ô Balzac (...) N'as-tu pas fait, colosse à l'immense stature, Japper tous les bassets de la littérature? A. Pommier, Crâneries et dettes de cœur,1842, p. 169.
B.− Fam. Homme petit et à jambes très courtes :
4. Un enfant nerveux et rapide [don Bosco], un courtaud aux jambes basses et vives (...). Un basset. J. de La Varende, Don Bosco,1951, p. 227.
Emploi adj. :
5. Ce petit homme, grosset, basset, avec sa figure poupine, sa voix ridicule, et ses yeux naïfs, avalait depuis nombre d'années, la perfidie et la fausseté comme l'eau. Bourges, Le Crépuscule des dieux,1884, p. 100.
Rem. Selon Lar. 19eet Lar. 20e,,le fém. bassette peut être employé en ce sens``.
Prononc. − 1. Forme phon. : [bɑsε] ou [ba-], fém. [-εt]. Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930, Pt Rob., Pt Lar. 1968 et Warn. 1968 (cf. aussi les dict. hist.) transcrivent [ɑ] post.; Dub. donne la prononc. avec [a] ant. (cf. aussi Grammont Prononc. 1958, p. 32; à ce propos cf. bassesse). 2. Homon. : basset2.
Étymol. ET HIST. − 1606 basset (en parlant du mâle) (Nicot); 1610 bassete (en parlant de la femelle) « chien dont la particularité est d'être bas sur pattes » (Beroalde de Verville, Voyage des Princes fortunez, p. 43 dans Hug. : Il prit une petite bassete qui avoit esté couverte). Substantivation de l'adj. basset (v. basset2étymol. I 1).
STAT. Fréq. abs. littér. : 36.
BBG. − Sain. Lang. par. 1920, p. 379.

BASSET2, adj. et subst. masc.

I.− Adj., rare. Qui est très bas. Et j'installai devant moi, sur mon lit, la table bassette aux sabots de caoutchouc (Colette, La Naissance du jour,1928, p. 66).
II.− Subst., région.
A.− Escabeau, tabouret de forme basse en usage au Moyen Âge.
Rem. Attesté dans Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop.
B.− Sorte de panier ou d'ustensile en métal :
1. ... les mottes [de beurre] doivent être mises en petits paniers ou bassets bien paillés et en emballage perdu. A.-F. Pouriau, La Laiterie,1895.
2. Enfin, car il était fonctionnaire et convertissait le premier du mois, comme ses collègues, de l'instituteur au directeur des postes, sa solde entière en marchandises dont la valeur resterait fixe, la chambre était semée de ces pots d'étain et de ces bassets de laiton dont un seul exemplaire indique, à Sumatra ou à Iquique, qu'un bateau allemand à passé. Giraudoux, Siegfried et le Limousin,1922, p. 83.
Rem. En mus., on rencontre un homogr. dans la loc. cor de basset ,,sorte de clarinette basse`` (cf. T. Dureau, Instrumentation et orchestration..., 1905, p. 20).
Prononc. − 1. Forme phon.Cf. basset1. 2. Homon. : basset1.
Étymol. ET HIST. I.− 1. Fin xiies. adj. « qui est un peu bas » (Les Loherains, ms. Montp. fo44ddans Gdf. : Hanche bassete, blanc et vermeil le vis); 1690 « courtaud (en parlant d'une pers.) » (Fur. : Basset [...] qui est de taille médiocre. Cet homme a bonne mine, mais il est un peu basset); 2. 1330 subst. bassoiet « sorte d'escabeau ou de tabouret bas » (Tit. de Fontevrault. Arch. de Maine-et-Loire dans Gay : 2 couvertures de let, un bassoiet, un banc, une table, 2 fourmes); 1471 basset (Inv. du roi René à Angers, fos2 et 5, ibid.). II.− 1895, supra ex. 1. I dér. de bas1*; suff. -et*. II orig. obsc., peut-être dér. de basse « cuve à raisins » (v. basserie).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 5.

Wiktionnaire

Nom commun

basset \ba.sɛ\ masculin

  1. Diverses races de chiens, de petite ou moyenne taille ayant les pattes très courtes, la tête grosse et le corps très allongé.
    • On chasse le blaireau avec des bassets.
    • Basset à jambes droites. Basset à jambes torses.
  2. (Familier) (Ironique) Petit homme dont les jambes et les cuisses sont trop courtes pour sa taille.
  3. (Régional) Escabeau, tabouret de forme basse en usage au Moyen Âge.
  4. Sorte de panier ou d’ustensile en métal :
    • les mottes [de beurre] doivent être mises en petits paniers ou bassets bien paillés et en emballage perdu.
    • la chambre était semée de ces pots d’étain et de ces bassets de laiton.
  5. (Musique) Petite basse.

Adjectif

basset \ba.sɛ\

  1. Désigne un race de chien.
    • les ardennais furent vendus après avoir été remplacés par une meute de bassets au pied lent, mais à la voix retentissante et à l’odorat infaillible.
  2. (Rare) Qui est très bas.
    • Et j’installai devant moi, sur mon lit, la table bassette aux sabots de caoutchouc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BASSET. n. m.
Chien courant de petite taille ayant les pattes très courtes, la tête grosse et le corps très allongé. On chasse le blaireau avec des bassets. Basset à jambes droites. Basset à jambes torses. Il se dit, familièrement et par dérision, d'un Petit homme dont les jambes et les cuisses sont trop courtes pour sa taille.

Littré (1872-1877)

BASSET (bâ-sè ; le t se lie dans le parler soutenu : un basset excellent, dites : bâ-sè-t excellent ; au pluriel, l's se lie : des bassets excellents, dites : bâ-sè-z excellents ; bassets rime avec traits, succès, jamais) s. m.
  • 1Chien de chasse à poil ras, au nez souvent fendu, et très bas sur pattes. La fumée y pourvut, ainsi que les bassets [chasse du renard], La Fontaine, Fabl. IX, 14.
  • 2Petit homme à jambes grosses et courtes.

    Adjectivement. M. de Brissac avait infiniment d'esprit avec une figure de plat apothicaire, grosset, basset et fort enluminé, Saint-Simon, 64, 56.

  • 3Cor de basset, voy. à l'étymologie.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « basset »

 Dérivé de bas avec le suffixe -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de bas avec le suffixe -et.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diminutif de bas. Dans l'ancien français, basset était un adjectif qui signifiait tout bas : parler basset. Ce sens ou un sens très voisin s'est conservé dans l'instrument nommé cor de basset, sorte de clarinette recourbée qui descend une tierce au-dessous de la clarinette ordinaire.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « basset »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
basset basɛ

Évolution historique de l’usage du mot « basset »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « basset »

  • Le basset est le meilleur ami du paveur. De François Cavanna / Le saviez-vous ?
  • Un avorton se reconnaît facilement. C'est le seul qui donne de l'avoine à un basset qu'il prend pour son cheval ! De Pierre Perret

Images d'illustration du mot « basset »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « basset »

Langue Traduction
Anglais basset
Espagnol basset
Italien bassotto
Allemand basset
Portugais basset hound
Source : Google Translate API

Synonymes de « basset »

Source : synonymes de basset sur lebonsynonyme.fr
Partager