La langue française

Bari

Définitions du mot « bari »

Trésor de la Langue Française informatisé

BARI1, subst. masc.

ZOOL., rare.
A.− ,,Singe de la province de Sierra Leone, qui se rapproche de l'homme par ses formes et même par son caractère`` (Lar. 19e).
B.− Bari-outang. Cochon des bois :
Heureusement, vers deux heures, Ned Land abattit un magnifique cochon des bois, de ceux que les naturels appellent « bari-outang ». Verne, 20.000 lieues sous les mers,1870, p. 218.
Étymol. et Hist. 1619 (F. Pyrard, Voyages, Paris, t. 2, p. 331 dans Buffon, Hist. nat., t. 14, 1766, p. 57 : il se trouve dans la province de Sierra-liona une espèce d'animaux, appelée baris, qui sont gros et membrus, lesquels ont une telle industrie, que si on les nourrit et instruit de jeunesse, ils servent comme une personne). Sans doute mot indigène de Sierra Leone.

BARI2, subst. masc.

Rare
A.− ETHNOL., gén. au plur. Population du sud du Soudan (rives du fleuve Blanc) pratiquant l'agriculture (coton).
Rem. Sens noté par Lar. encyclop. et Quillet 1965.
B.− LING. Idiome du groupe nilotique parlé par des tribus africaines :
Le groupe [Soudan Guinée : groupe nilo-équatorien] renferme 13 langues aujourd'hui plus ou moins bien connues (...) : 1ole bari ou jilio, parlé par 300.000 individus environ des deux côtés du Bahr-el-Djebel entre Lado et Doufilé et vers l'Est, jusque près du lac Rodolphe... Les Langues du monde, Paris, H. Champion, t. 2, 1952, p. 768.
Rem. Attesté dans Guérin 1892.
Étymol. et Hist. 1. 1889 ethnol. Baris (Gde Encyclop.); 2. 1892 ling. Bari (Guérin). Orig. sans doute indigène; lang. étudiée dès 1864 par le linguiste all. M. Müller (Langues du monde, supra).

BARI3, subst. fém.

MYTH., rare. Barque égyptienne; spéc. barque sacrée, sanctuaire du dieu :
1. Le roi, coiffé du casque orné de l'urœus, marche devant huit prêtres vêtus de robes blanches et de peaux de panthère; leur tête est rasée; ils soutiennent sur l'épaule la bari de Maüt, grande barque armée à l'avant et à l'arrière de têtes de bélier, et sur laquelle des personnages agenouillés font des offrandes à la Mère des dieux. Du Camp, Le Nil,1854, p. 230.
2. Les fellahs, dirigés par Argyropoulos, enlevèrent l'énorme coffre sur leurs épaules, et la momie, refaisant en sens inverse la promenade funèbre qu'elle avait accomplie du temps de Moïse, dans une bari peinte et dorée, précédée d'un long cortège, embarquée sur le sandal qui avait amené les voyageurs, arriva bientôt à la cange amarrée sur le Nil, et fut placée dans la cabine assez semblable, tant les formes changent peu en Égypte, au naos de la barque funéraire. T. Gautier, Le Roman de la momie,1858, p. 179.
SYNT. La bari mystique, la bari symbolique (Id., ibid., pp. 169 et 298).
Rem. Terme ne figurant que dans Lar. 19e, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Lar. encyclop. Noter qu',,il fut abusivement appliqué aux barques-chapelles des dieux par les écrivains français du xixes.`` (Lar. encyclop.).
Étymol. et Hist. 1852 (Th. Gautier, Émaux et camées, p. 42 : Jadis, devant ma pierre antique, Le pschent au front, les prêtres saints Promenaient la bari mystique Aux emblèmes dorés et peints). Empr. au gr. β α ̃ ρ ι ς « bateau plat utilisé en Égypte » (Eschyle, Suppl. 874 dans Bailly), lui-même empr. à l'égyptien. Cf. barge2. Fréq. abs. littér. : 7.

Wiktionnaire

Nom commun 1

bari \ba.ʁi\ féminin

  1. (Mythologie égyptienne) Barque sacrée égyptienne.
    • Des scènes variées, la bari mystique, le taureau Apis emportant la momie vers les régions de l’Occident, le jugement de l’âme et le pesage des actions du mort dans la balance suprême, les offrandes faites aux divinités funéraires ornaient les piliers de la salle. — (Théophile Gautier, Le Roman de la momie, Fasquelle, 1899, page 30.)

Nom commun 2

bari \ba.ʁi\ féminin

  1. Langue de la famille des langues nilotiques, parlée en République démocratique du Congo et au Soudan.

Adjectif

bari \ba.ʁi\

  1. (Rare) Relatif à la langue bari, au peuple Bari, originaire du sud du Soudan, également présent au nord de l’Ouganda.
    • L’aveuglement ethnique a entre autres pour conséquence qu’en Ouganda, personne ne s’intéressera à la sagesse, la bonté, la bienveillance ou au contraire à la méchanceté et à la perversité de X ou Y. En revanche, on se demandera s’il vient de la tribu bari, toro, boussoga ou nandi. — (Ryszard Kapuściński, Ébène. Aventures africaines, 1998 ; traduit du polonais par Véronique Patte, 2000, page 165)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BARI (Géog.) ville d’Italie, au royaume de Naples, capitale de la terre de même nom. Long. 34. 32. lat. 41. 31.

* BARI (Géog.) province d’Italie, au royaume de Naples, bornée par le golfe de Venise, la Capitanate, la Basilicate, & la terre de Lecce. Bari en est la capitale.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « bari »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bari bari

Traductions du mot « bari »

Langue Traduction
Anglais bari
Espagnol bari
Italien bari
Allemand bari
Chinois 巴里
Arabe باري
Portugais bari
Russe бари
Japonais バリ
Basque bari
Corse bari
Source : Google Translate API

Synonymes de « bari »

Source : synonymes de bari sur lebonsynonyme.fr

Bari

Retour au sommaire ➦

Partager