La langue française

Balzan, balzane

Définitions du mot « balzan, balzane »

Trésor de la Langue Française informatisé

BALZAN, ANE, adj. et subst.

[En parlant d'un cheval noir ou bais] Qui a des taches blanches à la partie inférieure des membres. Cheval balzan (Ac. 1835-1932) :
... la maréchalerie se sert d'un dictionnaire entièrement français, ou francisé selon les bonnes règles et les justes analogies; parmi les plus jolis mots de ce répertoire peu connu figurent les termes qui désignent les qualités, les vices ou la couleur des chevaux; azel, aubère, balzan, alzan, ... Gourmont, Esthétique de la lang. fr.,1899, p. 55.
Rem. Un emploi subst., vx, est attesté dans Ac. Compl. 1842, synon. de balzane. Deux balzans aux jambes (cf. Hugo, Le Rhin, 1842, p. 208).
PRONONC. : [balzɑ ̃], fém. [-an].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1584 subst. « tache blanche au dessus du sabot du cheval » (Du Bartas, 2eSemaine, 1erJour, les Artifices, p. 142 dans Hug. : Poil chastain, astre au front, aux jambes deux balzans); 1621 adj. cheval balsan (E. Binet, Merv. de nat., p. 548 dans Gdf. Compl. : Le cheval balsan [c'est a dire, a pied blanc] doit avoir les balsanes [c'est a dire, taches blanches] qui ne soient pareilles, ny ne montent a mesme hauteur). Empr. à l'ital. balzano (Kohlm., p. 30; Brunot t. 2, p. 208, Sar., p. 31; Wind, p. 163; Dauzat 1968; Bl.-W.5; FEW t. 1, p. 227a), attesté par le lat. médiév. balzanus, adj., au xiiies. (Rolandinus [Rolandino Passaggieri] in Summa notariae, cap. 1 dans Du Cange, I, p. 542c) et au xives. dans la lang. littér. comme adj. (Eneide volgar, 38 dans Batt.), lui-même empr. à l'a. fr. baucent « (en parlant d'un cheval) tacheté » ou, peut-être, à l'a. prov. bauçan « id. ». L'a. fr. présente des formes diverses : ca 1100-1130 bausan, Gormont et Isembart, éd. A. Bayot, 115, ca 1165 baucent < : cent >, Chr. de Troyes, Erec, éd. M. Roques, 1369, baucenz < : cenz >, ibid., 2288. Nombre d'étymol. ont été proposées. La plus sérieuse est celle qu'a formulée le premier, F. Diez (DIEZ5, s.v. balza) en y voyant un dér. du lat. balteus « baudrier », satisfaisant pour le sens (« rayé [comme par un baudrier] »). Le suff. fait cependant difficulté; s'agit-il de *balteanus (< balteatus) qui aurait donné bauçan, bauzan en prov. (cf. ca 1150, Girart de Roussillon, éd. W. M. Hackett, t. 3, s.v. baucan) et qui, après avoir été empr. en lang. d'oïl (cf. Chron. Ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 11650 : Sur le cheval bauzan gascon), y aurait subi une substitution de suff. (cf. Ov. Densusianu dans Romania, t. 24, p. 586 sqq.)? S'agit-il du suff. germ. -ing comme semblait le penser A. Thomas, ibid., pp. 118-119 et à sa suite Meyer-L. t. 2, § 136? G. Paris avait souligné la double difficulté de cette hyp. qu'il admettait d'ailleurs; les formes bauzan, bauçan ne doivent apparemment rien au suff. -ing mais peuvent être mérid. (cf. Romania, t. 24, p. 588). D'autre part, les nombreuses et anc. rimes baucenz/ cenz ne laissent pas d'être embarrassantes car le cas régime plur. d'un bauceng ou baucenc (formes qui ne sont jamais clairement attestées) semblerait devoir être baucens (cf. Ambroise, Guerre sainte, éd. G. Paris, introd., p. 38); il faudrait alors admettre une substitution très précoce de -ent/-ant à -enc sous l'infl. p. ex. de ferrant auquel baucent peut être associé.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Lammens 1890, p. XLVIII, 261. − Pope 1961 [1952], § 26, 57. − Sar. 1920, p. 31.

Wiktionnaire

Adjectif

balzan \bal.zɑ̃\

  1. (Hippologie) Qui a des marques blanches aux pieds.
    • Les Lombards reçus au festin du roi des Gépides Turisind sont raillés par le fils de ce prince, parce qu'ils portent autour de la jambe des bandelettes blanches qui les font assez ressembler à des chevaux balzans. — (Godefroid Kurth, Histoire poétique des Mérovingiens, Paris : chez A. Picard, 1893, p. 440)
    • — Vous avez raison, messire, pas plus tard qu'hier, le frère meunier me confiait que maître Ymbert recherchait une jument haussant pour une saillie, et un étalon balzan. — (Maud Tabachnik, L’Étoile du temple, éditions Viviane Hamy, 1997)
    • On avait monté ma mère sur la jument balzane que mon oncle paternel allait guider ; quant à mon père, lui, il avait enfourché le cheval bai et m'avait installée devant lui. — (Suzan Samanci, « Ankara-de-la-radio », dans Berçem : nouvelles, traduit du kurde par Bernard Antoine Rouffaer & Mustapha Babayigit, Jongny : Éditions A-Eurysthée, 2018, p. 36)
    • (Par extension)[…], on s'est imaginé en voyant le cheval en marche, que les pieds balzans s’approchoient de plus près que les autres, & qu'il étoit sujet à se laisser tomber, ceux qui ont les quatre pieds balzans n'en ont pas été soupçonnés, parce qu'il n'y a pas la même apparence d’inégalité dans leur démarche; […]. — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, « Description du cheval », dans Histoire naturelle, générale et particulière avec la description du Cabinet du Roi, tome 4, Paris : Imprimerie royale, 1753, p. 278)

Nom commun

balzane \bal.zan\ féminin

  1. (Sports hippiques) Tache blanche aux pieds d’un cheval.
    • Les Arabes considèrent également le cheval avec quatre balzanes comme un animal sans mérite; et, de même que beaucoup parmi nous, ils regardent la belle face et les balzanes haut chaussées comme des preuves d’abâtardissement. — (Félix van der Meer, Connaissances complètes du cavalier, de l’écuyer et de l'homme de cheval, Bruxelles : chez A.-N. Lebègue & Cie & Paris : chez J. Dumaine, 1866, p. 321)
    • Giglio avait choisi dans les écuries du Roi un jeune zèbre couleur de feu, avec quatre balzanes, le dos tigré de noir et le chanfrein étoilé. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)

Forme d’adjectif

balzane \bal.zan\

  1. Féminin singulier de balzan.

Forme d’adjectif

balzane \bal.ˈtsa.ne\

  1. Féminin pluriel de balzano.

Nom commun

balzane \bal.zan\ féminin

  1. (Sports hippiques) Tache blanche aux pieds d’un cheval.
    • Les Arabes considèrent également le cheval avec quatre balzanes comme un animal sans mérite; et, de même que beaucoup parmi nous, ils regardent la belle face et les balzanes haut chaussées comme des preuves d’abâtardissement. — (Félix van der Meer, Connaissances complètes du cavalier, de l’écuyer et de l'homme de cheval, Bruxelles : chez A.-N. Lebègue & Cie & Paris : chez J. Dumaine, 1866, p. 321)
    • Giglio avait choisi dans les écuries du Roi un jeune zèbre couleur de feu, avec quatre balzanes, le dos tigré de noir et le chanfrein étoilé. — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)

Forme d’adjectif

balzane \bal.zan\

  1. Féminin singulier de balzan.

Forme d’adjectif

balzane \bal.ˈtsa.ne\

  1. Féminin pluriel de balzano.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BALZAN. adj. m.
Qui a des marques blanches aux pieds en parlant d'un cheval. Cheval balzan.

Littré (1872-1877)

BALZAN (bal-zan) adj. m.
  • Terme de manége. Cheval balzan, cheval noir ou bai, qui a des marques blanches aux pieds.

HISTORIQUE

XIIe s. [Cheval] bausant ou brun, Ronc. p. 133.

XIIIe s. Et tant chevaus covers, sors et bruns et bauçans, Ch. d'Ant. V, 894.

XVIe s. Le balzan de la main, de la bride et du pied de l'estrier, est dict travat ; pareillement, celui qui l'est de la main de la lance et du pied droit ; et trastavat, comme dit entravé, le balzan de la main de la lance et du pied de l'estrier ; aussi de la main de la bride et du pied droit, De Serres, 302.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BALZAN. - ÉTYM. Ajoutez : à côté de l'étymologie, consultez cette note remise par M. Marcel Devic : Anc. franç. beaucent, beauceant, baucant (Les costés a beaucans et fauve le crespon, Roman d'Alex. dans Lacurne) ; bas-lat. baucennus, baucendus, bauchantus, dans Du Cange, qui explique : albo et nigro interstinctus vel bipartitus… de equis quorum pelles nigro et albo interstinctae sunt ; de l'arabe ablaq, fém. balqua', plur. bolq, que Freytag explique : nigro alboque colore variegatus ; usque ad femora albis præditus equus ; faras balqa', jument balzane ; ainsi cet adjectif arabe a à la fois le sens de marqué de blanc et de noir, et le sens de qui a une bande blanche aux pieds : de sorte que la forme et la signification font tout à fait préférer l'arabe à l'ital. balza, proposé par Diez.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « balzan »

De l’italien balzano, apparenté à bauçant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bas-lat. bausendus, bausennus, bauchantus ; provenç. bausan ; ital. balzano. Ménage le tire du bas-latin bagius, bai ; cela est sans fondement. On a indiqué le bas-breton bal (l mouillée), tache blanche au front des animaux ; irland. et gaél. ball, tache, balladh, tacheté. Mais ces étymologies ne rendent pas compte de l's ou z qui est dans le mot. Diez, avec beaucoup de bonheur, a signalé l'italien balza, bordure ; le wallon baltz, lacet ; qui viennent du latin balteus, et aussi baltius, bordure. Dans balzan, le sens, de général, est devenu particulier : une bordure blanche, au lieu d'une bordure indéterminée. La définition précise de la balzane confirme pleinement cette étymologie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « balzan »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
balzan balzɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « balzan »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « balzan »

  • Annick Pichon aimerait bien que le propriétaire de ce cheval « hongre, de couleur bai avec balzane au postérieur gauche » se manifeste. , Mystère autour du cheval trouvé près d'Argentan, à Vrigny, mort la nuit suivante | Le Journal de l'Orne
  • Encore jeune et déjà très costaude. Breizh, c’est son nom, est une pouliche de race Bretonne, elle aura trois ans le 6 mars et affiche plus de 900 kg sur la bascule. Parée d’une belle robe alezan, ses quatre pattes se terminent par une balzane blanche recouvrant le sommet des sabots. Mais l’un des traits les plus remarquables de cette pouliche est son encolure. Explication d’un spécialiste, en l’occurrence Jacques Saisset, président du syndicat hippique des chevaux lourds du Tarn : «Elle a du bec» ! Bigre «du bec», drôle de terme morphologique appliqué à un cheval. «Elle a une belle sortie». Décodage : le terme bec se rapporte en fait à l’encolure très forte de Breizh, l’épaisseur de son cou résumerait un néophyte. «En plus, ajoute Jacques Saisset, elle a une tête bien plus fine que Saline, sa mère, ce qui renforce d’autant la puissance de sa sortie». Des critères qui devraient peser mercredi vers 11 h 30 au Salon de l’agriculture, lorsque Breizh et son propriétaire Guillaume Bouyssières, éleveur à Técou, se présenteront devant le jury du concours de la race Bretonne. «La présentation dure environ un quart d’heure, explique Guillaume Bouyssières, positionnée face aux juges, Breizh devra marcher au pas sur une quarantaine de mètres puis trotter sur la même distance. Elle doit ensuite se placer parallèlement au jury pour que sa posture soit évaluée». Petite précision, Breizh sera en lice contre cinq autres pouliches de race Bretonne et les juges sont... Bretons. ladepeche.fr, Albi. «Breizh» à la conquête de Paris - ladepeche.fr

Traductions du mot « balzan »

Langue Traduction
Anglais balzan
Italien balzan
Allemand balzan preisträger
Portugais balzan
Source : Google Translate API

Balzan

Retour au sommaire ➦

Partager