Baisotter : définition de baisotter

chevron_left
chevron_right

Baisotter : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BAISO(T)TER,(BAISOTER, BAISOTTER) verbe trans.

I.− Emploi trans.
A.− Fam. Donner des baisers nombreux, légers, rapides, en signe d'amour :
1. ... − Est-ce que vous connaissez la Croix de Malte? Elle ne savait pas ce que cela voulait dire. Alors, il la pria de fermer les yeux, et avec des zigzags qui dessinaient des pointes, il la baisotta sur le front d'abord, puis sur les deux paupières, puis sur le petit bout du nez, sur les joues, sur les lèvres et enfin sur le menton. Elle se plaignit, frissonnant quand la bouche du jeune homme touchait la sienne; mais elle trouva tout de même que c'était bon. Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 145.
P. anal. [En parlant des bruits répétés de la pluie] :
2. La lune buvait, hier soir. Oh pas de la vraie pluie, de la pluie qui mouille. Enfin ça crachotte, ça bézotte. A. Arnoux, Rêverie d'un policier amateur,1945, p. 181.
B.− Pop., péj. Baiser fréquemment, faire l'amour souvent et médiocrement :
3. Revenue quelque temps à Paris, la vieille femme se mettait à soupailler, à boire du champagne, à baisoter, à mener une vie d'étudiante de quarantième année, vie qui la faisait tomber malade... E. et J. de Goncourt, Journal,1884, p. 376.
II.− Emploi pronom., rare. Se baiser, s'embrasser de façon répétée, rapide. ... les couples (...) se baisotant entre eux (Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 209).
PRONONC. ET ORTH. : [bεzɔte]. Warn. 1968 admet [bezɔte], avec la mention ,,cour.`` Graphie phonétique dans ex. 2.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1556 « donner de petits baisers répétés » (Ronsard, Od., 1. IV, Œuv., p. 360 dans Gdf. Compl. : Et vous nouvel essain d'abeilles, Qui les fleurs jaunes et vermeilles De vostre bouche baisotez). Dér. de baiser1*; suff. -oter, -otter*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 8.
BBG. − Laurent (P.). Contribution à l'hist. du lex. fr. Romania. 1925, t. 51, pp. 32-45.

Baisotter : définition du Wiktionnaire

Verbe

baisotter \bɛ.zɔ.te\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) (Vieilli) Donner beaucoup de petits baisers.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Baisotter : définition du Littré (1872-1877)

BAISOTTER (bè-zo-té) v. a.
  • Diminutif et fréquentatif de baiser. Familièrement. Elle est toujours à baisotter cet enfant.

    Se baisotter, v. réfl. Ils ne font que se baisotter.

REMARQUE

L'Académie met deux t à baisotter, et n'en met qu'un à clignoter, crachoter, etc. C'est une anomalie qu'il faudrait corriger, en ne mettant partout qu'un seul t.

HISTORIQUE

XVIe s. Et dès leur tendrette enfance ne prenoient plaisir qu'à jouer ensemble, s'embrasser et baisotter continuellement, Yver, p. 533.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « baisotter »

Étymologie de baisotter - Wiktionnaire

Du verbe baiser, avec le suffixe -ot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de baisotter - Littré

Baiser, et la terminaison diminutive oter.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « baisotter »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
baisotter bɛsɔte play_arrow

Traductions du mot « baisotter »

Langue Traduction
Corse basgià
Basque musu
Japonais 接吻
Russe поцелуй
Portugais beijo
Arabe قبلة
Chinois
Allemand kuss
Italien bacio
Espagnol beso
Anglais kiss
Source : Google Translate API

Synonymes de « baisotter »

Source : synonymes de baisotter sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires