La langue française

Bachotage

Définitions du mot « bachotage »

Trésor de la Langue Française informatisé

BACHOTAGE1, subst. masc.

NAVIGATION FLUVIALE. Conduite d'un bachot* sur une rivière; emploi de celui qui conduit un bachot.
Droit perçu sur les bachots.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixesiècle.
PRONONC. : [baʃ ɔta:ʒ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1735 mar. « conduite d'un bachot » (Ord. du 23 mars ds La Mare, Traité de Police, 4, 464 ds Quem. t. 2 : [Défense] à toutes personnes, autres qu'aux Bachoteurs reçus à l'Hôtel de Ville, de s'immiscer au fait dudit Bachotage, soit en montant, soit en descendant la Rivière de Seine). Dér. de bachot1*; suff. -age*.
BBG. − Mots rares 1965.

BACHOTAGE2, subst. masc.

Arg. des écoliers et fam. Action de bachoter. Les méfaits du bachotage.
Rem. 1. 1reattest. 1892 (Esn. 1966). 2. Attesté ds Lar. 20e-Lar. Lang. fr., Dub.

bachotage -

Wiktionnaire

Nom commun 1

bachotage \ba.ʃɔ.taʒ\ masculin

  1. (Marine) Conduite, navigation d’un bachot.

Nom commun 2

bachotage \ba.ʃɔ.taʒ\ masculin

  1. (Familier) (Éducation) Préparer de manière intensive un examen ou un concours.
    • Ce système embrigade l'enfant, du moins au niveau du lycée, dans un bachotage permanent qui ne lui laisse aucun répit et très peu d'espace pour son épanouissement personnel. — (Marc Rigaudis, Japon Mépris... Passion: Regards de la France sur le Japon de 1945, Editions L'Harmattan, 1998)
  2. (Péjoratif) Préparer un examen ou un concours en faisant appel à la mémoire au détriment de la compréhension.
    • Un tel bachotage irait à l'encontre de la construction d'une compétence, qui suppose une adaptation à des situations variées, dont la configuration ne dicte pas immédiatement les opérations à effectuer. — (Philippe Perrenoud, Les Cycles d'apprentissage : Une autre organisation du travail pour combattre l'échec scolaire, PUQ, 2002)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BACHOTAGE (ba-cho-ta-j') s. m.
  • Droit établi sur les bachots.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BACHOTAGE, s. m. (Police.) c’est l’emploi de ceux qui ont le droit de voiturer sur la riviere dans des bachots, au-dessus & au-dessous de la ville. Voyez Bachoteurs.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bachotage »

(Nom 1) Dérivé de bachot (« petit bac ») avec le suffixe -age.
(Nom 2) Dérivé de bachot (« baccalauréat ») avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bachot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bachotage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bachotage baʃɔtaʒ

Évolution historique de l’usage du mot « bachotage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bachotage »

  • Presse auscultée. Laure A. est étudiante en médecine. Elle prépare la Paces et tient un blog, sur le Huffington post, et y relate son bachotage, qu’elle décrit comme infernal. Surtout cette année, eu égard au report du concours pour cause de Covid19. « Après une année des plus stressantes, les conditions ont empiré ce stress, l’année a été allongée de deux mois. Nombre de mes camarades sont à bout de nerfs, à bout de fatigue, et les conditions de concours viennent encore y ajouter. » Pour Laure, cette année éprouvante n’est que la préfiguration de ce qu’elle devra subir en tant qu’interne puis de praticien hospitalier : « Quand je vois comment sont traités les internes et même les praticiens hospitaliers peut-on vraiment en être surpris? Au moins, dès notre première année, on nous apprend à nous faire marcher dessus, à être amenés au bord du burn-out et à y rester, et à bien fermer nos gueules surtout ». À tel point que certains de ses amis, internes ou médecins, n’hésitent plus maintenant à envisager de quitter l’hôpital public : « J’ai des amis qui sont internes ou médecins et qui me disent que si c’était à refaire ils choisiraient autre chose, que leur boulot est gratifiant, mais que l’hôpital public est tellement en galère que c’est un enfer, certains se posent la question d’aller à l’encontre de ce à quoi ils croient et d’aller dans le privé, voir à l’étranger pour certains qui ont aussi des envies d’ailleurs. Et c’est franchement triste d’en arriver là quand on fait ce métier, quand on décide de se mettre au service des autres, de leur santé et de leur bien-être. » Lire la suite ici.    What's Up Doc, « L’enfer du concours de médecine nous prépare à celui que vivent les médecins de l'hôpital public » | What's Up Doc
  • L’enveloppe a dû arriver ces jours. Son contenu, sans surprise: la question avait déjà été réglée en avril. Dispensés d’examens de maturité, des milliers d’élèves de la volée 2020 ont tout de même reçu le précieux papier. «Un diplôme au rabais», a-t-on entendu. Un cycle privé de point final, ai-je plutôt songé. Pas de bachotage intensif, de réveils fébriles, de soulagement après avoir tiré Beckett ou Beaumarchais et, surtout, pas de cérémonie de diplôme ni d’euphorie collective. Pour clore quatre ans de vie, le «hasta la vista» manquera sacrément de panache. Le Temps, Diplômés: non, vos meilleures années ne sont pas terminées - Le Temps
  • Compte tenu de la situation sanitaire dûe au Covid-19, de nombreuses épreuves (Brevet des collège, baccalauréat, BTS...) ont été annulées et remplacées par un contrôle continu.  Il n’était donc plus question de bachotage pour certains élèves. Dans ce contexte, les stages de préparation aux examens ont été supprimés. France 3 Occitanie, Privées de Bac et d'examens, les entreprises de soutien scolaire proposent des remises à niveau post-confinement
  • Qui n’a jamais révisé tout son programme d’histoire ou de français quelques jours seulement avant un examen important, comme le baccalauréat ? L’information est certes retenue, mais pas pour longtemps. « Le bachotage, c’est mauvais. Il vaut mieux un apprentissage distribué. Revoir une leçon pendant cinq minutes chaque jour, c’est pertinent. Rien ne sert d’envoyer votre enfant réviser pendant des heures dans sa chambre », explique Bruno Jombart. D’après des recherches, projetées par le directeur du CIO, une information non répétée s’oublie à 80 % au bout d’une journée. Il faut donc chaque jour, à petite dose, revoir ses cours. , Education | Pour mémoriser, le bachotage n’a rien de bon
  • Un parallèle peut être dressé entre le TAGE MAGE et le SAT. En effet, ce test est lui aussi de plus en plus critiqué, majoritairement car il ne permet pas de faire ressortir les talents qui pourraient intégrer les Grandes Écoles de commerce. En effet, là où les concours de prépa nécessitent un certain niveau de réflexion, beaucoup jugent que le TAGE MAGE n’est en réalité que du bachotage. Business Cool, Rentrée 2020 : comment les écoles repensent le recrutement des étudiants

Traductions du mot « bachotage »

Langue Traduction
Italien vadano a finire
Source : Google Translate API

Synonymes de « bachotage »

Source : synonymes de bachotage sur lebonsynonyme.fr

Bachotage

Retour au sommaire ➦

Partager