La langue française

Babélisme

Définitions du mot « babélisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

BABÉLISME, subst. masc.

A.− Type de construction, de réalisation qui rappelle par son gigantisme et sa vulnérabilité la tour de Babel :
1. Une dynamique extraordinaire étale là ses problèmes, résolus. D'effrayants pendentifs menacent, mais ne tombent pas. On ne sait comment tiennent ces bâtisses vertigineuses. Partout des surplombs, des porte-à-faux, des lacunes, des suspensions insensées; la loi de ce babélisme échappe; l'inconnu, immense architecte, ne calcule rien, et réussit tout; les rochers, bâtis pêle-mêle, composent un monument monstre; nulle logique, un vaste équilibre. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 277.
B.− Confusion, mélange naïf ou prétentieux des langues dans la parole :
2. Je me souviens que cet hiver elle [Calliope] mêlait le grec, l'italien, l'anglais et le français, avec une ingénuité trop complète pour être sincère. Son « babélisme » ainsi que dit Claudine (...) son charabia soigneusement cultivé retient l'attention comme un charme de plus. Colette, Claudine s'en va,1903, p. 99.
P. ext. Confusion, absence de rigueur ou d'unité dans le domaine de l'intelligence, dans l'art :
3. On ne sait bientôt plus où découvrir le terrain commun entre les doctrines en conflit. C'est décourageant et effrayant, car la conséquence est l'atomisme solitaire des individus et le babélisme des intelligences. Cette dissolution de l'autorité, des traditions, des croyances, des volontés collectives, tend à ramener au chaos spirituel et favorise singulièrement le despotisme brutal de la force et du nombre. Amiel, Journal intime,1866, p. 511.
4. ... elle [Hortense] les retrouvait, ces horribles masques (...) dans la grimace de deux clowns (...) une cloche dans chaque main, carillonnant un air de Martha parmi leurs gambades; vraie musique de gnôme, informe et bègue, bien à sa place dans le babélisme harmonique du skating. A. Daudet, Numa Roumestan,1881, p. 260.
Rem. 1. Néol. pour Lar. 19e, Guérin 1892 et Quillet 1965. 2. 1reattest. 1866 supra ex. 3; dér. de Babel*, suff. -isme*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Rheims 1969.

Wiktionnaire

Nom commun

babélisme \ba.be.lism\ masculin

  1. Situation d’éclatement en plusieurs communautés linguistiques qui ne se comprennent pas entre elles.
    • Depuis les temps anciens, le babélisme est interprété comme une punition et la résolution de la question linguistique comme une libération. — (Paul Zang Zang, Linguistique et émergence des nations, LINCOM, 2013, page 17.)
    • Ce nombre important conduit sur le plan des communications internationales à une situation difficile qu’on désigne sous le nom de « babélisme ». — (Unilingua ; langue universelle auxiliaire, Noubar Agopoff, Comité française pour l’unilingua, Noubar Agopoff - 1968)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « babélisme »

Du latin Babel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « babélisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
babélisme babelism

Évolution historique de l’usage du mot « babélisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « babélisme »

  • Que le vieux Kateb me pardonne ! L’époque a changé, les attaques aussi, je me permets d’écorcher ses mots : J’écris en français pour dire aux Algériens que je ne suis pas arabe. Pourtant, c’est une banalité, je ne dévoile aucun secret. Je dis tout franc ce que la plupart taisent tout bas. Il n’y a point d’arabe en Algérie ! Vous n’avez qu’à tendre l’oreille : dans les cafés, les trottoirs et les institutions, ça parle un étrange babélisme, pas l’arabe de La Mecque ou de Doha : un mélange de tamazight, d’arabe, de français, de turc… Pour supporter leur équipe nationale de football, les jeunes ne crient-ils pas  : « One, two, three, viva l’Algérie ! » ? Trois langues étrangères, aucune langue nationale ! JeuneAfrique.com, L’Algérie arabe est une imposture – Jeune Afrique
  • Pour conclure, une telle anticipation du futur, si elle excite certains esprits en quête d’émotions fortes, fait ressortir l’importance de l’unité européenne et occidentale. Encore est-il essentiel de ne pas se perdre dans un discours invocatoire au sujet du multilatéralisme et de tenir compte d’un certain nombre de réalités. Sur le plan des budgets militaires ou celui du commerce, toutes les récriminations de Donald Trump ne sont pas irrecevables. Par exemple, l’accumulation des excédents commerciaux, contrepartie des déficits des autres, est un mal dûment identifié au sein des institutions de Bretton-Woods comme de l’UE : il transforme le libre-échange en une forme de néo-mercantilisme. A l’échelon européen, l’élaboration d’un consensus interétatique requiert empathie, souplesse et sens du compromis. Enfin, si toute grande civilisation est ouverte sur l’universel, elle ne se confond pas avec lui ; il est à craindre que le babélisme dans lequel les esprits « open-minded » se complaisent ne produise les mêmes effets que dans le récit de l’Ancien Testament. Ni l’Europe, ni l’Amérique du Nord n’ont vocation à bâtir de nouvelles tours de Babel. Dans un monde où diverses formes d’oppression et de servitude dominent, le sens de la vérité et de la liberté qui caractérise l’esprit général de notre civilisation, ainsi que les conditions sur lesquelles il repose, doivent être préservés. Peut-être faudrait-il parler d’un exceptionnalisme occidental. Atlantico.fr, Et maintenant un rapprochement États-Unis / Russie : l’Europe face à un nouveau destin ? | Atlantico.fr
  • La nation millénaire française avait pour colonne vertébrale le christianisme, à la fois culte et culture ; car les deux vont de pair. Un ensemble horizontal d’idéologies mondiales, unies vers celle du progrès par la science, s’est substitué à une religion verticale universelle qui se vit à travers les traditions locales. Pour s’immiscer dans une société française désassemblée, atteinte de babélisme. Boulevard Voltaire, De Babylone à la France, nouvelle tour de Babel - Boulevard Voltaire

Traductions du mot « babélisme »

Langue Traduction
Anglais babelism
Espagnol babelismo
Italien babelism
Allemand babelismus
Chinois 巴别主义
Arabe بابل
Portugais babelismo
Russe babelism
Japonais バベリズム
Basque babelism
Corse babelisimu
Source : Google Translate API

Synonymes de « babélisme »

Source : synonymes de babélisme sur lebonsynonyme.fr

Babélisme

Retour au sommaire ➦

Partager