Aviné : définition de aviné


Aviné : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AVINÉ, ÉE, adj.

A.− [En parlant d'un objet : futaille, tonneau] Qui est imbibé de vin :
1. Bientôt une outre au col allongé, au cuir noirci et aviné, circula parmi les convives. Sue (Lar. 19e,1866).
B.− P. ext. [En parlant d'une pers., d'un de ses attributs, ou de son comportement] Qui est en état d'ivresse ou troublé par l'ivresse. Regard aviné, yeux avinés; haleine avinée (Ac. 1932) :
2. Lorsqu'il [le vieillard] était ivre, il venait errer dans les cloîtres ... appelant les moines dans ses déclamations avinées, et priant d'une voix lugubre devant les chapelles. G. Sand, Un Hiver à Majorque,1842, p. 119.
3. Nulle part donc vous ne rencontrez comme chez nous de ces gros fermiers cossus, ventrus, à la face avinée, à la sacoche bourrée d'argent, qui s'en viennent aux foires de campagne, y font grand bruit, y marchandent longuement, se disputent en criant, se tapent dans la main, braillent dans les cafés en jouant aux dominos, s'emplissent de viandes et d'eau-de-vie, boivent jusqu'à trente demi-tasses en un jour, ... Flaubert, Par les champs et par les grèves,1848, p. 284.
Fam. Il est aviné, c'est un corps aviné. ,,Se dit d'un homme qui a coutume de boire beaucoup`` (Ac. 1835, 1878). Avoir les jambes avinées. ,,Chanceler sur ses jambes pour avoir trop bu`` (Ac. 1835, 1878).
Au fig. Démarche avinée. ,,La démarche d'un homme pris de vin ou qui semble pris de vin`` (Ac. 1932). Souper aviné. Repas copieusement arrosé (cf. Balzac, César Birotteau, 1837, p. 81).
PRONONC. : [avine].
STAT. − Fréq. abs. littér. : 76.

Aviné : définition du Wiktionnaire

Adjectif

aviné

  1. (Péjoratif) (Ironique) Qui boit beaucoup d’alcool ou de boisson alcoolisée.
    • Débraillés, avinés, écorchés, les mousquetaires du roi, ou plutôt ceux de M. de Tréville, s’épandaient dans les cabarets, dans les promenades, dans les jeux publics. — (Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires, 1844)
    • C’est sans doute que le beaujolais nouveau pue trop la sueur d’une populace avinée de nostalgie du vin de soif, contrairement à la noble modernité de ces flacons de pauillac et de saint-émilion, qui n’en sont d’ailleurs plus, tant la poussière de chêne neuf saturant leurs tanins laisse croire qu’ils ont été élevés dans des cercueils. — (Périco Légasse, Vive le beaujolais nouveau ! in Marianne, n° 553 du 24 novembre 2007)
  2. (Par extension) Qui est le produit de l'ivresse alcoolique ou de l'alcoolisme.
    • […], et je vis, à cinquante pas devant moi, le colporteur Pinacle, […]. La lanterne pendue à la bretelle de la hotte éclairait sa figure avinée, son menton hérissé de poils jaunes, et son gros nez en forme d’éteignoir ; […]. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)

Forme de verbe

aviné \a.vi.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe aviner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Aviné : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AVINER. v. tr.
Imbiber de vin. Aviner une cuve. Aviner des futailles. Fig., S'AVINER signifie Boire avec excès. Cet homme s'avine au cabaret. Il est aviné dès le matin. Fig., Une démarche avinée, La démarche d'un homme pris de vin ou qui semble pris de vin. Une haleine avinée, Une haleine qui sent le vin.

Aviné : définition du Littré (1872-1877)

AVINÉ (a-vi-né, née) part. passé.
  • Imbibé de vin. Tonneau aviné, futailles avinées.

    Fig. Être aviné, être dans l'ivresse. Avoir les jambes avinées, chanceler par suite d'ivresse. Pas mal, en vérité ; vos jambes seulement un peu plus avinées, Beaumarchais, Barbier, I, 4.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aviné »

Étymologie de aviné - Wiktionnaire

→ voir aviner, au participe présent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aviné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aviné avɛ̃e play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « aviné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aviné »

  • "Comment un policier va t'il interpeller un colosse de deux mètres, aviné, sous stupéfiants ?"  France Bleu, Le syndicat Unité SGP Police des Alpes-Maritimes en colère : "On va rendre les armes" déclare son délégué
  • Une vingtaine de minutes plus tard ils ont arrêté un homme qui correspondait à la description de témoins. Ce personnage de 44 ans était aviné: 0,86 g d’alcool par litre de sang. Il avait un marteau, qu’il a probablement utilisé pour briser la vitre. Ainsi que des tranches d’ananas. Il n’avait apparemment rien dérobé d’autre… lematin.ch/, France: Il cambriole la pizzeria et repart avec des tranches d’ananas - Faits Divers - lematin.ch
  • Ce jour-là d’avril 2020, il aurait bu une bouteille de vin, de la bière. Une gifle serait partie. Après bien des moyens pour le faire avouer, le prévenu admet son geste. Mais il n’était pas aviné, oppose-t-il à la présidente. Et ces bleus sur le corps de la victime ? « On élague, fait des travaux de branchage, elle s’est blessée, je l’ai juste bousculée », témoigne-t-il. , Faits-divers - Justice | Il banalise les violences conjugales commises contre sa conjointe

Images d'illustration du mot « aviné »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aviné »

Langue Traduction
Corse ebriatu
Basque mozkortuta
Japonais 酔った
Russe пьяный
Portugais bêbado
Arabe سكران
Chinois
Allemand betrunken
Italien ubriaco
Espagnol borracho
Anglais drunk
Source : Google Translate API

Synonymes de « aviné »

Source : synonymes de aviné sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires