La langue française

Autophagie

Définitions du mot « autophagie »

Trésor de la Langue Française informatisé

autophagie , subst. fém.Autophagie cellulaire (en période d'inanition, au cours des processus d'histolyse lors de la métamorphose) (R. Husson, F. Graf, Manuel de biol. gén.,1965, p. 41; dep. 1863 « entretien de la vie aux dépens de la propre substance, chez un animal soumis à l'inanition » [Littré])

Wiktionnaire

Nom commun

autophagie \o.to.fa.ʒi\ féminin

  1. (Physiologie) Chez un organisme vivant soumis à l’inanition, particularité d’entretenir la vie aux dépens de sa propre substance.
  2. (En particulier) (Biologie) Capacité d’une cellule d’un organisme pluricellulaire à se manger elle-même.
    • « L'autophagie est un mécanisme d'autodigestion cellulaire qui, paradoxalement, peut soit conduire à la protection et donc à la survie de la cellule, soit mener à sa mort ». Explique Patrice Codogno, biologiste à l'Inserm-Hôpital Necker à Paris. « Toutefois chez l'homme, et les mammifères, l'autophagie intervient surtout en réponse à un stress ».— (Denis SergentLe Nobel de médecine couronne des travaux sur l'autophagie’' – Journal La Croix, page 7, 4 octobbre 2016)
  3. (Biologie) Digestion intracellulaire de divers composants cytoplasmiques par des lysosomes.
    • « L'autophagie consiste à enfermer des éléments cytoplasmiques et des organites devenus inutiles dans des vésicules à double membrane appelés autophagosomes. — (Marieb, Elaine Nicpon, Katja Hoehn, René Lachaine, Linda Moussakova, et Annie Desbiens. 2015. Anatomie et physiologie humaines. Montréal (Québec): Pearson : Éd. du Renouveau pédagogique« .)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AUTOPHAGIE (ô-to-fa-jie) s. f.
  • Terme de physiologie. Entretien de la vie aux dépens de la propre substance, chez un animal soumis à l'inanition.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « autophagie »

(XIXe siècle) Mot composé de autophage, lui-même composé de auto- et de -phage, avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Αὐτὸς, soi-même, et φαγεῖν, manger.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « autophagie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autophagie otɔfaʒi

Évolution historique de l’usage du mot « autophagie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autophagie »

  • L'autophagie cellulaire a été découverte dans les années 1960. Plus de cinquante ans plus tard, en 2016, le professeur japonais Yoshinori Oshumi a reçu le Prix Nobel de physiologie et de médecine pour ses travaux sur ce processus. Il a notamment permis de comprendre le fonctionnement de l'autophagie cellulaire et son intérêt ou son lien avec certaines pathologies. En plus de la démence, elle pourrait être utilisée en oncologie.  www.pourquoidocteur.fr, Démence : utiliser l’autophagie des cellules pour créer de nouveaux traitements
  • Ce processus, connu sous le nom d ‘«autophagie», semble lui avoir grandement profité au cours de la dernière année et demie. Breakingnews.fr, Novak Djokovic passe régulièrement 16 heures sans manger
  • Relancer le processus d'élimination du corps des cellules endommagées ou des déchets cellulaires, permet de maintenir ou rétablir la santé des vaisseaux sanguins des patients diabétiques, démontre pour la première fois, cette équipe de l'Université de Yonsei (Corée du Sud). Ces travaux publiés dans la revue Experimental Physiology révèlent la stimulation de l’autophagie comme un traitement préventif des complications vasculaires associées à la maladie. santé log, DIABÈTE : Booster l’autophagie pour éviter les complications vasculaires | santé log
  • Une autre pathologie, l'arthrose, qui touche essentiellement les personnes âgées, est également en première ligne. Selon Claire Vinatier, chercheure à l'Inserm, des études pré-cliniques sur des souris ont montré que l'activation de l'autophagie ralentissait l'apparition de l'arthrose et améliorait "les signes de mobilité". "Mais on est loin d'en être à l'homme", explique-t-elle à l'AFP. Parmi les molécules déjà testées sur l'animal figure la rapamycine, un médicament anti-rejet déjà utilisé chez l'homme lors des greffes. Pour éviter les effets secondaires de ce puissant médicament, il est injecté directement dans l'articulation. D'autres candidats sont aussi sur les rangs comme la protéine Klotho qu'on trouve dans le corps humain. Sciences et Avenir, Nobel de médecine : l'autophagie, une clé pour vieillir en bonne santé ? - Sciences et Avenir
  • Privées de nourriture, les cellules s'autodigèrent par un processus appelé autophagie : son déclenchement vient d'être éclairé par des recherches de génétique sur la mouche drosophile. De quoi reproduire les effets bénéfiques du jeûne contre le surpoids ou l'obésité, ou pour booster les défenses immunitaires et prévenir des maladies. Science-et-vie.com, Jeûne : on a compris comment se déclenche l'autodigestion des cellules - Science & Vie

Traductions du mot « autophagie »

Langue Traduction
Anglais autophagy
Espagnol autofagia
Italien autofagia
Allemand autophagie
Chinois 自噬
Arabe الالتهام الذاتي
Portugais autofagia
Russe аутофагия
Japonais オートファジー
Basque autophagy
Corse autofagia
Source : Google Translate API

Autophagie

Retour au sommaire ➦

Partager