La langue française

Autobiographique

Définitions du mot « autobiographique »

Trésor de la Langue Française informatisé

AUTOBIOGRAPHIQUE, adj.

[En parlant d'un écrit : récit, roman, nouvelle, préface, digression, note, etc.] Qui tient de l'autobiographie. Détails de caractère autobiographique :
1. J'essayai, en effet, à cette époque, de résumer, dans une espèce de nouvelle autobiographique, l'histoire de mes sentiments pour Charlotte. P. Bourget, Le Disciple,1889, p. 174.
2. Avec Gide, Rivière tout aussitôt formule l'enseignement en un essai sur la Sincérité envers soi-même (1912), qui est en quelque sorte la justification, la doctrine secrète où s'appuie toute la littérature « confessionnelle », autobiographique, que nous voyons aujourd'hui foisonner. Massis, Jugements,t. 2, 1924, p. 91.
Rem. Attesté ds Lar. 19e-Lar. encyclop., Littré, Guérin 1892, Rob. et Quillet 1965.
PRONONC. : [otɔbjɔgʀafik] ou [ɔ-]. Cf. auto-1* et autobiographie.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1832 (Balzac, Louis Lambert, 1, 41 [Pommier-Bouteron] ds Quem : Cette digression autobiographique doit faire comprendre la nature des réflexions par lesquelles je fus assailli à l'arrivée de Lambert). Dér. du rad. de autobiographie*; suff. -ique*, peut-être sur le modèle de l'angl. autobiographic(al) (FEW t. 18, p. 2) attesté dep. 1829 (Gentl. Mag. X, C. VII, II, 526 ds NED).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 25.

Wiktionnaire

Adjectif

autobiographique \o.to.bjɔ.ɡʁa.fik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui a rapport à une autobiographie.
    • Les nouvelles lettres de Balzac offrent, ce me semble, un vif intérêt ; avec beaucoup de détails autobiographiques, on y trouvera de curieux renseignements sur une foule d’écrivains français ou étrangers. — (Tamizey Larroque, Lettres inédites de Balzac, Paris, 1873, Avertissement, p. 6.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AUTOBIOGRAPHIQUE (ô-to-bi-o-gra-fi-k') adj.
  • Qui a rapport à une autobiographie. Les nouvelles lettres de Balzac offrent, ce me semble, un vif intérêt ; avec beaucoup de détails autobiographiques, on y trouvera de curieux renseignements sur une foule d'écrivains français ou étrangers, Tamizey Larroque, Lettres inédites de Balzac, Paris, 1873, Avertissement, p. 6.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « autobiographique »

Dérivé de autobiographie avec le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « autobiographique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autobiographique otobjɔgrafik

Évolution historique de l’usage du mot « autobiographique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autobiographique »

  • Tous les livres sont autobiographiques. Sauf qu'on ne tient pas toujours à être reconnue. De Michèle Mailhot / La vie arrachée
  • Un ouvrage autobiographique ne peut pas être littéraire. Il faut créer, inventer pour faire de la littérature. De Yachar Kemal / Entretien avec Christian Giudicelli - Mars 1989
  • L’entreprise autobiographique entraîne de grandes inexactitudes puisque l’on pèche souvent par omission, volontairement ou non. De Patrick Modiano / entretien Gallimard - octobre 2014
  • Tout art est autobiographique ; la perle est l’autobiographie de l’huître. De Federico Fellini / Atlantic - Décembre 1965
  • Père de deux filles, Lan a tardé à parler de cet écrit si personnel à ses proches. Pourtant « avant sa publication, je l’avais déjà prêté à d’autres qui avaient perdu un parent et ça les a aidés à avancer. Je n’ai jamais voulu mettre en avant le côté autobiographique, on s’en fiche ! C’est le parcours du gamin qui compte, insiste l’écrivain pour qui l’écriture est aussi une forme de thérapie. Le Telegramme, Littérature : Lan Kerlouan se penche sur la perte du père - Châteaulin - Le Télégramme
  • Des bénévoles, des professionnels… qui confiaient à visage découvert leurs attentes, les espoirs sans langue de bois. Quelques semaines plus tard, son initiative est « rentrée en résistance » auprès de noms porteurs comme Édouard Bergeon, qui a mis en image « Au nom de la Terre », un récit autobiographique dans lequel Guillaume Canet incarne si justement le père du réalisateur. www.lepopulaire.fr, Repérée par Édouard Bergeon et Guillaume Canet, une web-série du Dorat devient virale - Le Dorat (87210)
  • La case BD - Peau d’Homme, fable semi-autobiographique, est une ode à la tolérance. Sublimé par le trait enchanteur de Zanzim, l’ultime album du scénariste Hubert, disparu à 49 ans en février dernier, frappe le lecteur par sa justesse et sa sensibilité. Le Figaro.fr, Peau d'Homme ou l'amour sans carcan, ni barrières
  • Sept Oscars dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur et de la meilleure musique pour John Barry ont récompensé cette adaptation du roman autobiographique de la Danoise Karen Blixen, publié en 1937 et déjà envisagé à l’écran à l’époque pour… Greta Garbo ! Un deuxième projet prévoyait en tête d’affiche Audrey Hepburn avant que vienne Meryl Streep, courtisée par Robert Redford. Morale de l’histoire, tout vient à point à qui sait attendre : un chef-d’œuvre ab-so-lu. Soirmag, À la télé ce soir: «Out of Africa» ou «C’est quoi cette mamie?!» (vidéos) - Soirmag
  • La Promesse de l’aube est l’un des grands chefs d’oeuvre de Romain Gary. Ce roman autobiographique puissant et bouleversant est le récit de la relation passionnelle et profonde qui unit l’écrivain et sa mère durant toute leur vie. D’abord en Lituanie où naquit Romain Gary et à Varsovie, puis à Nice où ils s’exilèrent en 1927, ensuite durant les études de droit de Gary à Paris, enfin durant la Seconde Guerre mondiale où Gary vécut ses aventures les plus glorieuses. La beauté du livre est dans la richesse des sentiments d’amour qui lia les deux êtres et dans la force du récit épique de la vie aventureuse de l’écrivain. Unidivers, La Promesse de l’aube Le Grand Logis vendredi 27 novembre 2020
  • Dans ce film d’amour qui fait référence, Meryl Streep et Robert Redford se donnent la réplique et forment l’un des couples les plus cultes du cinéma romantique. Adaptation de l’œuvre autobiographique de Karen von Blixen (La Ferme africaine, 1937), le long-métrage voit l’actrice camper le fabuleux portrait d’une femme perdue dans un monde d’hommes. parismatch.be, À la télé ce soir : Les éternels Meryl Streep et Robert Redford au royaume des fauves
  • L’histoire autobiographique du tabou familial de la sexualité et ses conséquences sur la construction psychologique de l'autrice. Écrit et dessiné avec justesse, ce passionnant exercice de mise à nue est une grande bande dessinée. France Inter, Bande dessinée : que lire cet été ?
  • Car le récit autobiographique du dessinateur suisse révèle qu’un enfant ne s’enferme pas dans des schémas de pensée. Il prend le monde tel qu’on lui donne. En l’occurrence, Nando est entouré et accompagné, avec plus ou moins de bonheur certes mais de façon régulière et à chaque fois déterminante, par trois figures paternelles. Aucune n’est parfaite mais toutes ont quelque chose à lui apporter. , 3 Papas - Par Nando Von Arb (trad. Y. Nussbaum) - Misma (...) - ActuaBD
  • Le morceau de l'album «Map of the Soul: 7» est une chanson autobiographique sur les racines du septuor, comprenant l'itinéraire du groupe depuis des débuts combatifs jusqu'au succès actuel. Agence de presse Yonhap, K-pop : BTS dévoile le clip de la chanson autobiographique «We are Bulletproof: the Eternal» | AGENCE DE PRESSE YONHAP
  • Le livre s'ouvre sur une lettre que le romancier adresse à son personnage et alter ego Zuckerman, dans laquelle il s'interroge sur les raisons de cet exercice autobiographique. Pour la plupart des romanciers, souligne-t-il, "l'imagination est stimulée par les faits" et il s'étonne lui-même de vouloir "écrire un livre radicalement à rebours, à partir de l'imaginé", qu'il se propose de "dessécher en quelque sorte, à dessein de restituer son expérience de la factualité originelle, avant passage dans la fiction". Vaste programme, auquel le romancier s'attaque à sa manière, c’est-à-dire en baladant joyeusement son lecteur. Franceinfo, "En lisant 'Les Faits' de Philip Roth, j'ai compris pourquoi il faisait son one man show !" : Josée Kamoun signe une nouvelle traduction du roman
  • Le film est semi-autobiographique du comédien de 26 ans et multi-talents, centré sur le personnage de l’aspirant tatoueur Scott Carlin alors qu’il lutte pour se ressaisir. Breakingnews.fr, Pete Davidson a-t-il tatoué un enfant? Le roi de Staten Island est semi-autobiographique
  • Le terme s'est vu progressivement associé au féminin. Les auteurs d’autofiction qui sont le plus souvent cités sont des femmes, alors que pour des auteurs qui relèvent clairement de ce genre, comme Philippe Sollers ou Emmanuel Carrère par exemple, étrangement, le terme n'est pas employé. En revanche, pour les femmes c’est systématique : elles sont forcément celles qui déballent leurs petits secrets. Il y a dans ce phénomène médiatique une minoration de l’écriture des femmes qui me scandalise. Encore aujourd'hui dans la presse, l'autofiction est jugée nombriliste, narcissique, le terme est toujours employé en mauvaise part, et beaucoup d’auteurs se défendent d'appartenir à ce genre, même quand leur roman est manifestement autobiographique. C’est devenu le repoussoir total. Je pense au contraire que c’est une notion extrêmement intéressante. L’autofiction, c’est insister sur ce mélange de fiction à l'œuvre y compris quand on prétend parler de soi, c’est l’autobiographie moderne !   Camille Laurens France Culture, Camille Laurens : "L’autofiction, c’est insister sur ce mélange de fiction à l'œuvre y compris quand on prétend parler de soi, c’est l’autobiographie moderne !"
  • Le poète et romancier Charles Juliet est l'invité de Christophe Ono-dit-Biot à l'occasion de la publication de "Journal volume 9 : Gratitude  (2004-2009)", P.O.L. Une voix autobiographique pleine de larmes et d’émerveillement, une voix poétique, ouverte aux dialogues avec les autres écrivains, notamment de Beckett qu’il révéra et connut, ou avec des peintres, de Bram Van Velde à Pierre Soulages. Une voix construite sur les lambeaux d’une enfance compliquée, raffermie par le journal d’une sombre beauté qu’il publie tome après tome, et qui clame, aujourd’hui, après avoir traversé ce qu’il appelle des ténèbres en terre froide, le sentiment d’une gratitude pour la vie qu’il a eue. France Culture, Charles Juliet ou la recherche absolue de l'absolu
  • Ce film d'André Téchiné, en bonne partie autobiographique, a été récompensé par quatre Césars (dont meilleur réalisateur, meilleur film et meilleur espoir féminin pour Elodie Bouchez). Dans les paysages ensoleillés de son Sud-Ouest natal, il raconte l'éveil à la sexualité et à la politique de plusieurs ados en train de préparer le bac. On est en 1962, à la fin de la guerre d'Algérie, les attentats de l'OAS se multiplient et l'intrusion d'un jeune pied-noir exilé (Gaël Morel) va bouleverser la vie paisible des lycéens. Chronique intimiste, sensible et nostalgique sur une période trouble de l'histoire de France dans une nature magnifiée. Mercredi 24 juin à 20 h 55 sur Arte . Les Echos, Télé : à voir cette semaine | Les Echos
  • En 2001, elle publie un récit autobiographique, La Vie sexuelle de Catherine M. (Seuil) et qui connaît un succès mondial. Elle poursuit cette oeuvre autobiographique, en publiant Riquet à la houppe, Millet à la loupe, en 2008. Son dernier essai, publié en 2017, s'intitule Aimer Lawrence, aux éditions Flammarion. Elle a été commissaire de plusieurs expositions, parmi lesquelles Baroque 81 (Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, 1981), Douze artistes français dans l'espace (Tokyo, Séoul, 1985). Elle a également été commissaire de la section française de la Biennale de São Paulo en 1989, qui a reçu le Grand Prix du meilleur pavillon, et commissaire du Pavillon français pour la Biennale de Venise en 1995. France Culture, Catherine Millet : "Il faut être attentif à ce qui, a priori, ne vous plaît pas"
  • Le gars d’Hebdo est le dernier album autobiographique du dessinateur Tofépi à paraître le 3 juillet prochain aux éditions L’Association. Le héros fraichement non diplômé retourne de mauvaise grâce chez ses parents en Vendée pour officier dans un nouveau travail de pigiste dans un canard local et, si possible, trouver l’âme sœur. Le ton de la BD est à l’humour doux amer avec un héros à la croisée des chemins qui se raconte, sans faux semblant et avec un luxe de détails croquignolets sur les mœurs de ses contemporains vendéens. Le trait est volontairement un peu grossier, entre la caricature et l’esprit de la BD belge avec gros nez et airs béats. La lecture est très sympathique, à découvrir très prochainement dans vos meilleures librairies. PublikArt - Webzine Culturel, Le gars d'Hebdo, une BD pleine d'humour du dessinateur Tofépi aux éditions L'Association, à paraitre le 3 juillet prochain
  • Penser que le sonnet est une écriture de l’intime est une idée qui surgit au 18ème siècle lorsqu’on commence à identifier le Shakespeare des sonnets comme un Shakespeare qui parlerait en son nom propre, et qu’on commence à voir les sonnets comme une trace autobiographique de l’auteur. Dès Pétrarque, le sonnet est une forme qui semble donner voix et corps à une douleur amoureuse ressentie au plus profond de soi même, mais il faut se garder de cette tentation : il faut penser le sonnet comme partiellement biograhique, peut-être, mais aussi comme une auto-fiction...     Anne-Marie Miller-Blaise France Culture, Shakespeare mon amour ! - Ép. 3/4 - Les histoires d'amour finissent mal en général
  • L'œuvre de Colette Fellous est tout entière nourrie d'un matériau autobiographique. L'autrice, éditrice et femme de radio a patiemment construit une sorte de puzzle depuis la Tunisie, sa terre natale, jusqu'à Paris où elle vit. rts.ch, Colette Fellous, l'autobiographie comme principe de vie - rts.ch - Livres
  • 2004 |Au micro de Marc Voichet, en 2004, la romancière suisse d'origine hongroise Agota Kristof était l'invitée de l'émission "Tout arrive", elle venait de publier "L'Analphabète", un récit autobiographique en onze parties. France Culture, Agota Kristof pour "L'Analphabète" un récit autobiographique
  • Le film s’est voulu en partie autobiographique. André Téchiné a lui-même connu l’intrusion d’un pied-noir dans un coin tranquille de France. « Le respect d’une expérience puisée dans la réalité garantit la fiction », a-t-il confié, tout en précisant qu’il n’avait pas vécu l’histoire du frère de Serge. Toutelatele, Les roseaux sauvages (Arte) : Comment Elodie Bouchez et Gaël Morel ont plongé dans l’histoire vraie d’André Techiné | Toutelatele
  • Rihanna régale ses fans pour la Saint-Valentin avec un livre autobiographique. Un cadeau qui devrait surtout faire plaisir aux célibataires. MCE TV, Rihanna dévoile un livre autobiographique très sexy pour la Saint-Valentin !
  • Sema dit Sadia Kéïta : J’ai écrit et fait éditer ce livre autobiographique en 2017. Il aborde plusieurs thématiques en lien avec mon parcours au sein de l’institution scolaire. Certains portent sur des modules de développement personnel, notamment la gestion des émotions, la confiance en soi, la gestion de l’attention, la gestion des conflits, etc. , Sema dit Sadia Keita, auteur de « Au service de l’école » : “45 % des élèves de la 5e année fondamentale ne maîtrisent pas les compétences de bas niveau en mathématiques” - Bamada.net
  • Ce livre est le premier tome de l'œuvre autobiographique de Simone de Beauvoir. Dans ce premier manuscrit, elle évoque son enfance, son adolescence et sa jeunesse jusqu'à ses 21 ans. Cosmopolitan.fr, Les autobiographies de femmes inspirantes - Cosmopolitan.fr
  • L'auteur qui fut en 1996 couronné prix Goncourt du premier roman pour « Jubilations vers le ciel » puis élu prix Renaudot pour les 900 pages de « Naissance » (2013, 38 000 exemplaires), publie ce mercredi « Orléans ». Dans ce brûlot autobiographique tiré dans une première salve à 32 000 exemplaires et après en avoir réveillé d'ardentes traces sous le titre « Panthéon » (2006), il entre dans l'ultra-vif du sujet. Sa propre chair. Frappée, lacérée. Roulée dans le verre broyé. Son âme d'enfant, épouvantée par l'abandon dans une forêt. leparisien.fr, Coups, sévices, abandon… faut-il croire l’autobiographie de Yann Moix ? - Le Parisien
  • Tant que je serai noire est un récit autobiographique. Maya Angelou débute son écriture en 1957, année où celle qui aspire à devenir écrivaine s'installe avec son fils dans le quartier new-yorkais d'Harlem, où les intellectuels noirs-Américains cohabitent. Marie Claire, Quels romans et essais d'auteures noires lire sur le racisme systémique ? - Marie Claire
  • Dans ce manhwa (manga coréen) autobiographique, l'auteur retrace son incarcération et évoque de ce fait les conflits en Corée du Sud dans les années 1980-2000.   Franceinfo, BD, bande dessinée. De la Syrie à la France, Hakim est enfin arrivé
  • Le présent appel à contribution entend solliciter des propositions sur la dépense de soi et l’excès comme marques autobiographiques, où le sujet se pose face à soi-même. Autobiographies tant de gens ordinaires que de personnes connues qui cependant ne s’inscrivent pas dans des modèles  soutenus, protégés par des idéologies quelles qu’elles soient : politiques, religieuses, etc. , Autobiographie: la dépense, l’excès
  • Au début de son récit graphique et autobiographique Ailefroide. Altitude 3 954, Jean-Marc Rochette a représenté le petit garçon qu’il était contemplant, fasciné, au Musée de Grenoble, un bœuf écorché peint par Soutine. L’adolescent a vécu ensuite d’intenses aventures en montagne. L’adulte est devenu un dessinateur à succès avec des séries comme Edmond le cochon ou Transperceneige (dont un nouvel album vient de paraître). Mais la passion de la peinture ne l’a jamais quitté. La Croix, Portraits de montagne
  • Le dessin expressif, rond et minimaliste à la fois, de Florence Dupré la Tour, une ancienne des Beaux-arts de Lyon qui a suivi le cursus de l’École Émile Cohl (où elle deviendra enseignante) et qui a travaillé ensuite dans l’animation, convient parfaitement à ce poignant récit autobiographique décalé, lequel ne vous laissera absolument pas indifférent. , « Pucelle » : une initiation à la sexualité dans un récit autobiographique aussi grave que drôle ! | BDZoom.com
  • Dans « De toutes mes forces », sorti en mai 2017,  il revient encore sur sa propre histoire avec le sentiment de n’avoir pas tout dit. Il développe film après film un récit autobiographique sur sa propre douleur, comment il l’a affrontée et dans ce dernier film, le personnage de Nassim est son double : un adolescent rentre du collège et trouve sa mère morte. Il est placé ensuite dans un foyer et ne veut pas que ses camarades sachent où il habite.  Il crâne et s’invente un oncle chez lequel il réside. Le film devait s’appeler « La Niaque », un titre beaucoup plus fort que le réalisateur a dû abandonner pour des raisons de production.  Factuel.info, L’autobiographie au cinéma | Factuel.info
  • Vanessa SPRINGORA pour son livre : Le Consentement (Grasset). Le jury décerne également un prix de l'essai autobiographique à , Prix Jean-Jacques Rousseau de l'autobiographie à Vanessa Springora
  • Je dis toujours que cette histoire est très personnelle, mais pas autobiographique. Je voulais utiliser certains de mes sentiments et mes expériences de la vie réelle, afin de les dramatiser, pour qu’ils deviennent plus universels et que le film puisse parler à beaucoup de gens. Artistikrezo, Annabelle Attanasio : "Cette histoire est très personnelle mais pas autobiographique" - Artistikrezo
  • Ce douzième roman d’Abdourahman Waberi, avec en couverture un portrait de lui avec sa fille, est le plus autobiographique de tous. JeuneAfrique.com, Littérature : Abdourahman Waberi signe son roman le plus autobiographique – Jeune Afrique
  • Marx et la poupée : un titre intrigant car paradoxal, où se mêlent la dureté d’un courant de pensée politique et l’innocence des jeux de l’enfance. Lorsque les deux se rencontrent, le choc est douloureux. Dans ce roman autobiographique, l’écrivaine française d’origine iranienne relate sa vie d’exilée et la cicatrice que cela a représentée. L’histoire débute dans le ventre de sa mère puis avec ses premières années, où elle est témoin des luttes et violences politiques en Iran ; elle se poursuit avec son exil en France à ses six ans, son incompréhension de cette autre culture puis son adaptation ; elle continue avec la difficile recherche de son identité jusqu’à ce qu’enfin elle trouve la paix dans la réconciliation de ses deux cultures.  Daily Geek Show, Marx et la poupée, un roman autobiographique poétique sur l'exil et le déracinement
  • Je suis un enfant de l’indépendance. C’est une langue quasi autobiographique. Le français était devenu depuis l’âge de 9 ans, la langue de l’imaginaire, la langue de la clandestinité, de la culpabilité, la langue du corps. La langue cachée, la langue de l’ombre et la langue de l’évasion par rapport à la langue enseignée à l’école qui était une langue de coercition, une langue de devoir à faire, une langue de loi, une langue de morale. C’était pour l’enfant de 10 ans, la découverte du corps par le truchement des mots. Je lisais et je cherchais ces passages précisément.   Kamel Daoud France Culture, Kamel Daoud : "Le roman par rapport à la chronique, c’est le match par rapport au penalty"
  • Après un premier roman autobiographique (Le petit Anglais de Béthune), Alan Firth a consacré son deuxième roman (La femme en vert) à un artiste peintre qui, sortant peu à peu de sa sclérose intellectuelle, ira au rendez-vous de l’Histoire. Rencontre. La Voix du Nord, Après son autobiographie, le Madeleinois Alan Firth nous invite à un voyage dans l’Histoire
  • 1Première parution de la collection « textes critiques français » dirigée par Guillaume Peureux et consacrée à l’étude des enjeux et de la postérité des textes de critique littéraire, le présent ouvrage semble aussi inaugurer, sinon célébrer, l’entrée définitive de la notion de pacte autobiographique au panthéon des études littéraires. Il nous rappelle pourtant que la publication du « Pacte autobiographique » en 19731 aurait pu avoir un retentissement limité : d’une part, l’article allait à contre-courant des idées de l’époque — la mort de l’auteur venait tout juste d’être proclamée2 ; d’autre part, ses lecteurs ont eu une fâcheuse tendance à le détacher de l’entreprise de longue haleine dont il marquait seulement les débuts, et dont on peut voir l’ampleur dans la bibliographie colossale figurant à la fin de l’ouvrage3. En fait, c’est sans doute à la persévérance et à l’humilité de son inventeur que la notion de pacte doit sa postérité, car Philippe Lejeune « remettra l’ouvrage sur le métier en 1983 (“Le pacte autobiographique (bis)”) et en 2002 (“Le pacte autobiographique, vingt-cinq ans après”) » (p. 87-88). Malgré cela, peu nombreux furent ceux qui, parmi ses détracteurs, s’intéressèrent à la progression de la notion de pacte, d’où l’importance de cette édition qui, en plus de nous donner à relire ce texte devenu phare, retrace « l’évolution de cette idée [de pacte] depuis sa première apparition dans L’Autobiographie en France (1971) jusqu’aux remarques dont elle fait l’objet dans Autogenèses (2013) » (p. 8). Et si l’ouvrage se donne aussi pour but de recenser, autour de cinq grandes questions, les critiques majeures qu’a rencontrées la notion de pacte en France et aux États-Unis, il est surtout l’occasion de rappeler que « le plus fervent critique du “pacte autobiographique” […] n’est autre que son auteur » (p. 87). , Postérité du Pacte autobiographique (Acta Fabula)
  • C’est un tourbillon, et on ne pouvait pas s’attendre à autre chose. Eric Chevillard, plus de trente ans d’écriture et une quarantaine de livres derrière lui, plume du blog L’Autofictif dans lequel il écrit tous les jours, allait forcément dans ce texte autobiographique bousculer un genre littéraire pourtant archi-arpenté. Et, dès le titre, Chevillard s’amuse, comme il l’explique en quatrième de couverture : “Monotobio plutôt que Mon autobio, avec quatre O comme quatre roues bien rondes, car il s’agit de ne pas traîner.”  Les Inrockuptibles, “Monotobio”, l’autobiographie dingo d’Eric Chevillard
  • Georges Perec a 30 ans quand il se lance dans l'écriture de cet ouvrage résolument autobiographique. Comme son protagoniste, l'auteur ne parvient pas à sortir d'une profonde dépression qui le mine depuis la fin de la guerre. Né en 1936, à Paris, le jeune homme a perdu ses deux parents pendant le conflit. Son père, immigré de Pologne, est mort au combat en juin 1940. Sa mère a été déportée en 1943 et assassinée à Auschwitz. Élevé par son oncle et sa tante maternelle, Perec consulte plusieurs psychologues au sortir de l'Occupation. Après un premier travail « sur soi », entrepris avec Françoise Dolto, il s'allonge sur le divan de Michel de M'Uzan. Le Point, Le livre du confinement #6 – Dans la chambre de Georges Perec - Le Point
  • Les éditions Omaké Books sortent Ne jamais grandir, un ouvrage autobiographique signé Jackie Chan au sein duquel la star du cinéma d’arts martiaux nous ouvre les portes de son incroyable carrière mais également de sa vie personnelle. AlloCiné, Jackie Chan : une autobiographie touchante pour la star des arts martiaux - News Séries à la TV - AlloCiné

Traductions du mot « autobiographique »

Langue Traduction
Anglais autobiographical
Espagnol autobiográfico
Italien autobiografico
Allemand autobiografisch
Chinois 自传
Arabe السيرة الذاتية
Portugais autobiográfico
Russe автобиографический
Japonais 自伝的
Basque autobiografikoak
Corse autobiografica
Source : Google Translate API

Synonymes de « autobiographique »

Source : synonymes de autobiographique sur lebonsynonyme.fr

Autobiographique

Retour au sommaire ➦

Partager