La langue française

Auricule

Définitions du mot « auricule »

Trésor de la Langue Française informatisé

AURICULE, subst. fém.

A.− ANAT. Lobe de l'oreille externe, ou lobule :
1. Il levait souvent les mains pour saccager, d'un violent effort, l'auricule de ses oreilles. G. d'Esparbès, Les Derniers lys,1898, p. 156.
P. ext. Pavillon de l'oreille externe tout entière.
P. anal.
1. Au plur. (chez l'homme et chez les mammifères). Auricules du cœur, ou appendices auriculaires. Appendices situés à la partie supérieure des oreillettes du cœur.
2. Au sing. Partie osseuse en forme d'auricule :
2. ... la plus petite [portion de la face interne de l'os iliaque] présente : a) la surface articulaire, facette auriculaire, dont la convexité vient s'emboîter dans l'auricule concave correspondante du bord du sacrum; b) ... G. Gérard, Manuel d'anat. hum.,1912, p. 164.
B.− BOTANIQUE
1. Le plus souvent, au plur. Appendices en forme d'oreille, situés à la base des feuilles, des pétales ou des étamines de certaines plantes (sauge, citron, etc.).
2. Sorte de primevère, vulgairement appelée oreille d'ours. Primevère auricule.
C.− ZOOLOGIE
1. [Chez certains oiseaux comme la chouette] Crête de plumes située de part et d'autre de la tête ou des yeux.
2. Mollusque marin, gastéropode, dont la coquille allongée présente une ouverture en forme d'oreille :
3. Dans l'embranchement des mollusques, il [Conseil] cite de nombreux pétoncles pectiniformes, (...) des cavolines rampant sur le dos, des auricules et entre autres l'auricule myosotis, à coquille ovale, ... Verne, Vingt mille lieues sous les mers,1870, p. 79.
PRONONC. : [oʀikyl] ou [ɔ-]. [ɔ] ouvert ds Passy 1914 et Harrap's 1963; [o] fermé ds Dub. (cf. aussi les dict. hist.). Pt Rob. et Warn. 1968 donnent les deux possibilités de prononc. Pour [o] fermé ou [ɔ] ouvert, cf. augmenter.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1377 anat. « oreillette » (Alanfranc, Encyrurgie, 2, 5 ds Quem. : le dict aer vient au cueur par l'auricule ou par l'arche senestre) − 1541 (Canappe, Tables anat., 51 ro, ibid.), repris au xxes., supra; 2. xvies. « oreille » (Rabelais, Epistre du Lymosin, III, 277 ds Hug. : Je ne veulx point tant de verbes effundre, Et de noz maux ton auricule obtundre), seulement au xvies.; repris au xixes. : 1838 anat. (Ac. Compl. 1842). Empr. au lat. auricula, dimin. de auris (oreille*), Plaute, Poen., 375 ds TLL s.v., 1494, 45.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Bouillet 1859. − Forest. 1946 (s.v. oreille). − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Mots rares 1965. − Nysten 1824. − Privat-Foc. 1870. − Séguy 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

auricule \o.ʁi.kyl\ féminin

  1. (Vieilli) Lobe, partie charnue de l’oreille externe.
  2. (Par extension) Pavillon de l’oreille ; partie visible de l’oreille humaine, à l’extérieur de la tête.
    • L’auricule, ou pavillon de l’oreille, est la partie saillante en forme de coquille ; elle est formée de cartilage élastique recouvert de peau. — (Gerard J. Tortora, Bryan Derrickson, Manuel d’anatomie et de physiologie humaines, De Boeck, 2016)
  3. (Anatomie) Prolongement antérieur de chaque oreillette du cœur, formant un cul-de-sac.
    • En cas de ralentissement du flux sanguin à l’intérieur de la circulation sanguine, l’auricule peut éventuellement être le siège de la formation du caillot (thrombus) pouvant être à la source d’une embolie périphérique à condition que la circulation soit ralentie. — (vulgaris-medical.com)
  4. Variété de primevère, appelée aussi oreille-d’ours.
    • Fleuri se promenait avec son père le long d'une plate-bande où fleurissaient des jacinthes, des auricules et des narcisses. — (Arnaud Berquin, L'ami des enfants et des adolescents, Les quatre saisons ; Eugène Ardant et Cie éditeurs, Limoges, 1884, page 14.)
    • N'oubliez pas la brillante auricule ;
      Soignez aussi la riche renoncule,
      Et la tulipe, honneur de nos jardins :[…].
      — (Évariste de Parny, « Les Fleurs », dans le recueil Œuvres d'Évariste Parny, tome 1, Paris : chez Debray, impr. Didot l'aîné, 1808, p. 178)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AURICULE (ô-ri-ku-l') s. f.
  • 1 Terme d'anatomie. L'oreille externe ou pavillon de l'oreille.
  • 2En botanique, auricules, petits appendices arrondis qu'on observe à la base des pétales, étamines, feuilles ou pétioles de certaines plantes ; de là l'expression feuilles auriculées, pétioles auriculés.

    Oreille d'ours, jolie primevère.

  • 3 Terme de zoologie. Bouquet de plumes placé sur les yeux de certains oiseaux.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « auricule »

(XIVe siècle) Du latin auricula, diminutif de auris, « oreille ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Auricula, petite oreille (voy. OREILLE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « auricule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
auricule orikyl

Citations contenant le mot « auricule »

  • La session commune CNCF-APPAC lors du dernier congrès de Biarritz a donné lieu à une controverse très intéressante sur la fermeture de l’auricule gauche entre deux intervenants fermes sur leurs positions. Cardiologie Pratique, Quoi de neuf dans la fermeture de l’auricule gauche ? | Cardiologie Pratique
  • La fibrillation atriale non valvulaire (FANV), dont l’incidence augmente constamment, est fortement corrélée aux accidents thromboemboliques artériels (ATE) et notamment aux accidents vasculaires cérébraux (AVC). Ces AVC sont de pronostic beaucoup plus sombre que les AVC d’étiologie vasculaire. Le mécanisme présupposé est la constitution d’un thrombus dans l’oreillette gauche qui migre dans la grande circulation. En particulier, l’auricule gauche semble être la localisation élective de constitution de ces thrombi, jusqu’à 90 % selon les études(1).  Cardiologie Pratique, L’occlusion percutanée de l’auricule gauche - Une alternative aux anticoagulants dans la fibrillation atriale ? | Cardiologie Pratique

Traductions du mot « auricule »

Langue Traduction
Anglais auricle
Espagnol aurícula
Italien padiglione auricolare
Allemand ohrmuschel
Chinois 耳廓
Arabe أذن
Portugais aurícula
Russe ушная раковина
Japonais 耳介
Basque aurikula
Corse auricula
Source : Google Translate API

Synonymes de « auricule »

Source : synonymes de auricule sur lebonsynonyme.fr

Auricule

Retour au sommaire ➦

Partager