La langue française

Aulne

Sommaire

  • Définitions du mot aulne
  • Étymologie de « aulne »
  • Phonétique de « aulne »
  • Évolution historique de l’usage du mot « aulne »
  • Citations contenant le mot « aulne »
  • Images d'illustration du mot « aulne »
  • Traductions du mot « aulne »
  • Synonymes de « aulne »

Définitions du mot « aulne »

Trésor de la Langue Française informatisé

AULNE, subst. masc.

BOT. Arbre de la famille des Bétulacées, à fleurs en chatons, qui croît dans les lieux humides et marécageux. Synon. vergne, verne :
1. À cette heure indécise où le jour va mourir, Où tout s'endort, le cœur oubliant de souffrir, Les oiseaux de chanter et les troupeaux de paître, Que de fois sous ses yeux un chariot champêtre, Groupe vivant de bruit, de chevaux et de voix, A gravi sur le flanc du coteau dans les bois Quelque route creusée entre les ocres jaunes, Tandis que, près d'une eau qui fuyait sous les aulnes, Il écoutait gémir dans les brumes du soir Une cloche enrouée au fond d'un vallon noir! Hugo, Les Rayons et les Ombres,1840, p. 1102.
SYNT. Aune commun, grisâtre, visqueux; bouquet, écorce, touffe d'aune.
Rem. On lit ds Besch. 1845 ,,Nom d'un génie malfaisant qui, suivant les Allemands, habitait les campagnes, les fontaines. Le roi des aunes``. Mais le roi des aunes est la trad. erronée due à Ch. Nodier, de Erlkönig, titre de la célèbre ballade de Gœthe (1782), où aunes ne désigne pas des génies, mais des arbres poussant dans les lieux marécageux. Goethe lui-même avait empr. son titre à Herder, lequel en l'adaptant du danois ellerkonge (« roi des elfes ») avait fait un premier contresens en le traduisant par Erlkönig « roi des aulnes » (d'apr. Kluge 1967) :
2. Des saules, des saules; des prés où marchent des moutons à haute laine, où ruminent paisiblement des vaches blanches et noires; quelquefois un héron qui s'envole; des maisonnettes dispersées, propres, nettes à faire envie; des saignées pleines d'eau encore saisie par la glace et miroitant sous le froid soleil de février; des taillis dépouillés où, la nuit, vient errer le roi des aulnes, et toujours et partout, un moulin qui tourne. Du Camp, En Hollande,1859, p. 6.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [o:n]. 2. Homon. et homogr. : aune1. 3. Forme graph. − Ac. 1932 note la forme aune en précisant ,,on écrit aussi aulne``. Rob., Lar. encyclop. et Quillet 1965 donnent parallèlement aulne ou aune. 4. Hist. − Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Ac. 1798 (ainsi que les éd. de 1835 et 1878), Lar. 19e(et Nouv. Lar. ill.) ainsi que Littré et DG enregistrent aune comme vedette princ. Parmi ces dict., Ac. 1835, 1878, Lar. 19e, Littré et DG consacrent à aulne une vedette de renvoi à aune. Noter que Ac. 1835 et 1878 signalent de plus, s.v. aune : ,,Quelques-uns écrivent aulne.`` Besch. 1845 enregistre la vedette ,,aune, autrefois aulne``. Land. 1834, Guérin 1892 et Pt Lar. 1906 admettent aune ou aulne. Buben 1935, p. 110, § 113, rappelle : ,,à l'époque où sévissait la manie des lettres étymologiques, les savants et les scribes lettrés ont pris l'habitude de réintroduire dans l'écriture un l vocalisé ou amuï. (...) Cet l, qui n'était jamais prononcé, a été supprimé au cours du xviiesiècle dans la plupart de ces mots et n'a été conservé que dans les mots suivants : aulx (pl. de ail), fils, pouls; aulne, aulnaie, aulnée, faulx, faulde, graphies archaïsantes pour aune, aunaie, aunée, faux, faude (...) ici l'orthographe n'a pas altéré la prononciation primitive et ces mots se prononcent toujours [o, fis, o:n, oˑnε, oˑne, fo, fo:d]``. Cf. aussi Clédat 1930, p. 63, ainsi que Mart. Comment prononce 1913, p. 261.
ÉTYMOL. ET HIST. − Ca 1200 ausne « bois d'aune » (Escoufle, éd. H. Michelant et P. Meyer, 5222 ds T.-L. : un hanepel d'ausne C'on ot por un denier ëu); 1268-71 aune, arbre (E. Boileau, Métiers, éd. G.-B. Depping, 284, ibid. : escorce d'aune ne doit noient); ca 1314 aulne (G. du Bus, Fauvel, éd. A. Pey, 1618, ibid. : Tremble y avoit qui sambloit aulne). L'examen de la carte ling. de « aune » pour le domaine gallo-rom. c.-à-d. au sud d'une ligne Loire-Vosges, domaine des formes issues du gaul. *verno-, au nord, domaine du fr. aune (v. carte ds Arch. St. n. Spr., t. 121, 1910, p. 240) a conduit Th. Frings ds Etymologica Wartburg, 1958, pp. 239-259 à proposer l'hyp. suiv. : aune est issu du lat. alnus, de même sens (dep. Catulle, 17, 18 ds TLL s.v., 1705, 30), qui, tandis qu'il se heurtait au sud au domaine du substrat gaul. *verno-, s'implantait au nord grâce à son homophonie avec le superstrat a.b.frq. *alisa; v. aussi M. Pfister ds Z. rom. Philol., t. 88, 1972, pp. 189-190; Frings a démontré que le vocab. frq. du nord de la France, ayant été essentiellement apporté par les Francs du nord-ouest, alnus est entré en contact non avec le frq. *alira (comme le propose Jud ds Arch. St. n. Spr., t. 121, 1910, pp. 76-96), forme en usage chez les Francs du sud-est dans les régions de la Moselle et du Main, mais avec *alisa, en usage dans les régions de la Meuse, de l'Escaut et du cours supérieur du Rhin (cf. m.b.all., m. néerl. else), ce qui expliquerait la forme d'a. fr. ausne, si celle-ci n'est pas seulement une graphie; le maintien du substrat *verno- dans le domaine d'oc s'explique peut-être par le fait que l'aune, plus fréquent en ce domaine souvent marécageux que dans le nord, a pu y conserver plus facilement sa dénomination primitive. L'hyp. d'un croisement entre l'a.b.frq. *alira et les noms d'arbres en -inus tels que fraxinus, carpinus (Jud, loc. cit.) est moins vraisemblable, d'autant que aune a de nombreux correspondants en Italie du Nord (REW3, no376); v. aussi la critique des thèses de Jud, formulée par Meyer-Lübke ds Z. rom. Philol., t. 33, 1909, pp. 431-438 et la réponse de Jud qui maintient sa position ds Arch. St. n. Spr., t. 124, 1910, pp. 83-108. D'autre part il semble difficile de faire dériver aune du lat. alnus sans aucune influence étrangère (REW3, EWFS2, v. aussi Feller ds B. de la Commission royale de topon. et de dialectol., t. 7, 1933, pp. 23-115, hyp. soutenue à nouveau récemment par L. Remacle ds R. Ling. rom., t. 36, 1972, pp. 305-310) : c.-à-d. sans tenir compte de son homophonie partielle avec le frq. *alisa qui n'a pu que favoriser son implantation.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 84.
BBG. − Alex. 1768. − Barb.-Cad. 1963. − Bél. 1957. − Bouillet 1859. − Brard 1838. − Chabat 1881. − Comm. t. 1 1837. − Delaigue (J.). Les N. d'arbres ds la topon. de la Haute-Loire. Almanach de Brioude. 1962, t. 42, pp. 153-154. − Duval 1959. − Fén. 1970. − Forest. 1946. − Frings (T.). Erle und aune. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1958, pp. 239-259. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Jossier 1881. − Littré-Robin 1865. − Meyer-Lübke (W.) Französische Etymologien. Z. rom. Philol. 1909, t. 33, pp. 431-438. − Monnot (R.). L'Aune. Vie Lang. 1961, pp. 77-81. − Nysten 1824. − Pfister (M.). Die Sprachlichen Berührungen zwischen Franken und Galloromanen. Z. rom. Philol. 1972, t. 88, pp. 188-190. − Plais. 1969. − Privat-Foc. 1870. − Remacle (L.). Rem. sur l'étymol. du fr. aune. R. Ling. rom. 1972, t. 36, pp. 305-310.

Wiktionnaire

Nom commun

aulne \on\ ou \oln\ masculin

  1. (Botanique) Genre d’arbres et arbustes des milieux humides, monoïques à feuilles caduques, aux fleurs mâles et femelles en chatons et aux strobiles écailleux.
    • On y plante principalement des pins, des bouleaux, des marsaults, et des aulnes ; quelques-unes de ces essences réussissent assez bien. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 159)
    • Le ruisseau, élargi, poursuit sa route sous un dôme d’aulnes et de bouleaux. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 141.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AULNE. n. m.
Arbre qui croît dans les lieux humides. Planter des aulnes. Des sabots d'aulne. On écrit aussi AUNE.

Littré (1872-1877)

AULNE (ô-n') s. m.
  • Voy. AUNE.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AULNE, s. m. alnus, genre d’arbre qui porte des chatons composés de fleurs à plusieurs étamines qui s’élevent d’un calice fait de quatre pieces. Ces fleurs sont ramassées en peloton & attachées à un axe ; elles sont stériles. Le fruit se trouve séparément des chatons ; il est composé d’écailles & rempli d’embryons dans le commencement de son accroissement. Dans la suite il devient plus gros, & alors il renferme des semences, qui pour l’ordinaire sont applaties. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante. (I)

Il vient de boutures & de marcotte ; il aime les marécages & les lieux frais. Son bois est recherché pour faire des tuyaux, & les Tourneurs l’employent en échelles, perches, & autres ouvrages. (K)

Alnus rotundifolia glutinosa viridis, C. B. On employe, en Medecine, son écorce & sa feuille. L’écorce est astringente & dessiccative. Ses feuilles vertes appliquées, résolvent les tumeurs & diminuent les inflammations ; prises intérieurement, elles ont la vertu vulnéraire ; mises dans les souliers, elles soulagent les voyageurs de leur fatigue.

On s’en sert en décoction pour laver les piés des voyageurs, afin de les délasser ; & l’on en frotte le bois des lits pour faire mourir les puces.

Le fruit est astringent, rafraîchissant & repercussif dans les inflammations de la gorge, étant pris en gargarisme, de même que l’écorce.

Il y a une autre espece d’aulne, qui est le frangula ou bourgene. Voyez Bourgene. (N)

Aulne noir, arbre. Voyez Bourgene.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « aulne »

Du latin alnus avec une influence francique [1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aulne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aulne on

Évolution historique de l’usage du mot « aulne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aulne »

  • Evoquant les annonces récentes et variables de Pfizer sur la livraison des vaccins, la responsable s’est montrée prudente et entend désormais « ne pas prendre pour argent comptant les promesses avancées à plus ou moins long terme ». « La planification doit pratiquement évoluer au jour le jour et nous savons difficilement planifier, même à l’aulne d’une semaine », constate-t-elle. Le Soir, Coronavirus: «Toutes les Régions du pays doivent revoir leur planification de vaccination» - Le Soir
  • En découvrant les reliques d’un moulin oublié, on se dit qu’il fut un temps où ce lieu résonnait d’autres sons que ceux du bois qui craquent et de l’eau qui coule, outre le bruit des meules écrasant le grain. On pouvait y entendre les voix des sabotiers qui, l’été, travaillaient le bois vert de l’aulne pour y creuser la forme primitive des sabots, qui seront achevés plus tard une fois le bois sec. Si rien ne subsiste de ce travail, les murs du vieux moulin sont encore debout, plus émouvants encore lorsque l’on y trouve appuyée une meule tournante endormie à tout jamais. ladepeche.fr, Le charme retrouvé du chemin du Moulin à Rieux-en-Vals - ladepeche.fr
  • La grande nouveauté de la série Exile et le modèle 8 cordes Multiscale. Le corps de la guitare est en aulne et il est surmonté d’une table en loupe de peuplier. Cette table est plate avec un chanfrein brachial. Le manche est vissé et il est en trois pièces d’érable. La touche en ébène est sertie de 24 frettes Jumbo. Les diapasons de la guitare sont compris entre 25 et 27 pouces. L’accastillage noir intègre un vibrato Kahler Multiscale, des mécaniques Grover et un sillet Kahler 0 à verrouillage. L’électronique est signée Seymour Duncan avec un Nazgul en manche et un Sentient en chevalet. Comptez $2 499 pour cette Exile fabriquée en Corée. Une version 7 cordes aux caractéristiques est proposée au tarif de $2 399. Audiofanzine, Dean 2021 : un nouveau modèle Kerry King et les nouvelles Exile - Audiofanzine
  • Le corps de la basse est au choix en aulne avec une finition Virgin White légèrement vieillie ou en frêne avec une finition Black matte. Le manche est en érable Hard Rock et il est vissé au corps grâce à 6 vis de fixation.  Audiofanzine, NAMM 2021 : Sandberg accueille Martin Mendez - Audiofanzine
  • Quatorze espèces quadrillent désormais les prairies. À côté des essences locales – chêne, châtaignier, frêne ; pas de hêtre car sensible au vent – figurent des plants spécifiques adaptés aux climats plus secs en prévision du changement climatique – chêne vert, aulne de Corse – ; mais aussi des espèces aux vertus asséchantes et fertilisantes comme l’aulne glutineux capable de croître vigoureusement dans les prairies inondables. « Cet aulne est une essence légumineuse qui capte l’azote comme un trèfle et le restitue à la prairie. En asséchant le sol, il devrait aussi faire fuir le jonc ». Journal Paysan Breton, « L’arbre ami de l’homme, allié de l’agriculture » | Journal Paysan Breton
  • Sylvestre Boichard : courriel, [email protected]aulne.fr ou tel, 02 98 16 14 13. Le Telegramme, Le Télégramme - Châteaulin - Canal de l’Aulne : c’est reparti pour le débarrage d’automne
  • Dans son milieu naturel, la plantation ainsi que la multiplication de l'aulne se fait par l'intermédiaire des graines de ses fruits. Des boutures ligneuses peuvent se faire en automne. L'aulne se plantera idéalement à l'automne, avant la période de gel. Binette & Jardin, Aulne (Alnus spp.), l’arbre des sols pauvres : plantation, culture, entretien
  • Enfin, Ibanez a décliné la forme AZS dans un dernier modèle : la AZS2200F. Cette dernière reprend encore une fois les caractéristiques des modèles présentés plus haut mais cette fois-ci avec un corps en aulne surmonté d’une table en érable flammé. On retrouve le vibrato Gotoh et les mécaniques à blocage. Plus de détails sur la page produit. Audiofanzine, NAmm 2021 : Ibanez présente les nouvelles AZS - Audiofanzine
  • « Nous avons choisi l'aulne pourpre car c'est un arbre élancé, qui a une feuille allongée et brillante. À terme, ils feront 20-22 mètres de haut, explique Thierry Martin, chef de service du patrimoine végétal du département. Nous essayons de diversifier la palette d'essences présente dans les Hauts-de-Seine. Nous avons pensé qu'ils s'intégreraient bien avec la rangée de platanes, toujours présente au centre de l'avenue. » leparisien.fr, Antony : des aulnes pourpres pour remplacer les platanes abattus - Le Parisien
  • Amelanchier alnifolia, l'amélanchier à feuilles d’aulne, est un arbuste à petits fruits, les amélanches, encore trop peu cultivé en Europe, alors que sa culture est facile. C’est l’espèce fruitière du genre, ce qui n’empêche pas qu’il soit ornemental, florifère et très coloré en automne, favorable aux abeilles. auJardin.info, Amélanchier à feuilles d'aulne, Amélanchier fruitier : planter, cultiver, récolter
  • « Mais nous sommes dans les bureaux et donc, disponibles pour recevoir sur rendez-vous uniquement », précise Jean-Yves Raynery, directeur du centre social. Géraldine Watts, par exemple, animatrice du FLE, tient toujours permanence dans les locaux de l’Ulamir-Aulne. « Bien que les ateliers de FLE soient suspendus, Géraldine peut continuer à recevoir les personnes sur rendez-vous, souligne Charlène Pichon, référente famille. Elle propose aux personnes d’origine étrangère, une aide administrative ou autre. Elle peut recevoir sur rendez-vous chaque mardi, de 10 h à 12 h. Renseignements au 02 98 73 20 76 ou par mail à [email protected]aulne.fr (ou sur Facebook). Le Telegramme, L’Ulamir-Aulne a fermé l’accueil au public - Châteauneuf-du-Faou - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « aulne »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « aulne »

Langue Traduction
Anglais alder
Espagnol aliso
Italien ontano
Allemand erle
Chinois der木
Arabe ألدر
Portugais amieiro
Russe ольха
Japonais アルダー
Basque haltz
Corse albero
Source : Google Translate API

Synonymes de « aulne »

Source : synonymes de aulne sur lebonsynonyme.fr
Partager