Augustin : définition de augustin, augustine


Augustin, augustine : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AUGUSTIN, INE, adj. et subst.,AUGUSTIN (SAINT), subst. masc.

I.− Adj., vx. Synon. de augustinien.
II.− Substantif
A.− HIST. RELIG. Un Augustin, une Augustine. Religieux, religieuse qui suit la règle dite de saint Augustin :
1. ... mais personne n'avait la hardiesse d'en parler à ceux qui gouvernaient, lorsque, le jour de l'Ascension, la reine alla entendre le sermon d'un savant augustin nommé Jacques Legrand, déjà fort connu par ses livres, et qui en avait même dédié et présenté aux ducs de Berri et d'Orléans. Barante, Hist. des ducs de Bourgogne,t. 2, 1821-24, p. 361.
2. − Dieu vous attend là, mon cher enfant, dit le Père Propiac : puisse-t-il vous inonder de sa lumière! Du geste, il montra la maison enfouie sous un massif de platanes. C'était un ancien couvent d'Augustines, devenu maison de campagne de Saint-Louis de Gonzague, et qu'un calme profond enveloppait. Estaunié, L'Empreinte,1896, p. 136.
Emploi adj. Qui appartient à ces religieux ou religieuses :
3. Enfin, il devenait aux termes de cet acte, « féal à l'Abbé et à son monastère » et il devait participer aux messes, prières et oraisons dudit monastère qui devait, à son tour, profiter de ses prières et oraisons. Il fut, en un mot, l'oblat d'une abbaye Augustine. Huysmans, L'Oblat,t. 2, 1903, p. 138.
B.− TECHNOLOGIE
1. IMPR. Saint-augustin ou augustin, subst. masc. ,,Sorte de caractère de la force de 13 points qui est, entre le gros romain (16 points) et le cicéro (11 points), ainsi nommé parce qu'on s'en servit en 1467 pour imprimer la Cité de Dieu de saint Augustin`` (Littré).
Rem. Attesté ds Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Guérin 1892.
2. PAPET. Un Saint-Augustin. ,,Carton d'un format de 18 à 19 pouces de largeur sur 24 de longueur`` (Littré).
PRONONC. : [ogystε ̃] ou [ɔ-], fém. [-in]. Passy 1914 transcrit le mot avec [ɔ] ouvert; Barbeau-Rodhe 1930 et Harrap's 1963 donnent deux possibilités de prononc. : avec [o] fermé ou [ɔ] ouvert. Les dict. hist. transcrivent [o]; à ce sujet, cf. augmenter.
ÉTYMOL. ET HIST. A.− Subst. 1. masc. xives. hist. relig. « religieux qui suit la règle de saint Augustin » (Le Muisis, éd. Kervyn de Lettenhove, I, 243 ds T.-L. : Ch'est des ordenes qui ne sont mie rentees, qu'on appelle Mendians, Augustins, Jacobins, Freres-Meneurs et toutes les autres ordenes mendians); 2. fém. 1680 « id. » (Rich. : Augustines. Religieuses qui suivent la règle de S. Augustin. Filles de S. Augustin). B.− Adj. xviiies. « de saint Augustin » (allus. à sa doctrine sur le gouvernement divin des libertés, grâce, prédestination) (Voltaire ds Lar. 19e: La grâce agit, cette augustine grâce Dans son esprit porte un jour efficace). Du nom de st Augustin (354-430), évêque d'Hippone, introducteur du monachisme dans l'Afrique romaine, rédacteur, pour une communauté de femmes d'Hippone, d'une lettre considérée dès lors comme une règle (Patrologie lat., t. 33, col. 960-65) et qui exerça une grande infl. sur le développement de la discipline monastique en Occident (Théol. cath. col. 2472 sq.).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 129.
BBG. − Encyclop. méthod. Mécan. t. 1 1782. − Foi t. 1 1968. − Mét. 1955. − St-Edme t. 2 1825.

Augustin, augustine : définition du Wiktionnaire

Adjectif

augustin \o.ɡys.tɛ̃\ ou \ɔ.ɡys.tɛ̃\

  1. (Religion) Relatif aux Augustins.
    • Un couvent augustin.

Nom commun 1

augustin \o.ɡys.tɛ̃\ ou \ɔ.ɡys.tɛ̃\ masculin

  1. Religieux catholique de la règle de Saint-Augustin.

Nom commun 2

augustin \o.ɡys.tɛ̃\ ou \ɔ.ɡys.tɛ̃\

  1. (Vieilli) Caractère d'imprimerie entre le cicero et le gros-texte.

Nom commun

augustine \oɡ.stin\ féminin (pluriel à préciser)

  1. Chaufferette où une lampe à esprit-de-vin donne la chaleur.
  2. (Religion) Religieuse de la règle de Saint-Augustin.
    • Pour arriver à obtenir de la religieuse augustine la soumission complète et directe et réaliser, au costume près, une sorte de réforme telle qu’on la rêve, il faudrait non pas laïciser, mais déconventualiser les hôpitaux, ne tenir compte que de la valeur individuelle des servantes des pauvres, les placer à la tête des services en leur en laissant la responsabilité personnelle, les recevoir ou les congédier librement, rompre ou du moins modifier le contrat intervenu anciennement entre les communautés et les administrations. — (La Nouvelle revue, volume 39, 1886, page 282)

Nom commun

augustine \oɡ.stin\ féminin (pluriel à préciser)

  1. Chaufferette où une lampe à esprit-de-vin donne la chaleur.
  2. (Religion) Religieuse de la règle de Saint-Augustin.
    • Pour arriver à obtenir de la religieuse augustine la soumission complète et directe et réaliser, au costume près, une sorte de réforme telle qu’on la rêve, il faudrait non pas laïciser, mais déconventualiser les hôpitaux, ne tenir compte que de la valeur individuelle des servantes des pauvres, les placer à la tête des services en leur en laissant la responsabilité personnelle, les recevoir ou les congédier librement, rompre ou du moins modifier le contrat intervenu anciennement entre les communautés et les administrations. — (La Nouvelle revue, volume 39, 1886, page 282)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Augustin, augustine : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AUGUSTIN, INE. n.
Religieux, religieuse qui suit la règle de saint Augustin. Un couvent d'Augustins. Les Grands, les Petits Augustins.

Augustin, augustine : définition du Littré (1872-1877)

AUGUSTIN (sin-tô-gu-stin) s. m.
  • 1Ancien terme d'imprimerie. Sorte de caractère de la force de 13 points, qui est entre le gros romain (16 points) et le cicéro (11 points), ainsi nommé parce qu'on s'en servit en 1467 pour imprimer la Cité de Dieu de saint Augustin.
  • 2 Terme de cartonnier. Saint-Augustin, carton d'un format de 18 à 19 pouces de largeur sur 24 de longueur.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Augustin, augustine : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

AUGUSTIN, s. m. (Théolog.) titre que Cornelius Jansenius, évêque d’Ypres, a donné à son ouvrage, qui depuis près d’un siecle a causé des disputes si vives dans l’Église, & donné naissance au Jansénisme & à ses défenseurs. Voyez Jansénisme & Jansénistes.

L’Augustin de Jansenius, qu’il intitula ainsi parce qu’il pensoit n’y soûtenir que la doctrine de saint Augustin sur la grace, & y donner la clé des endroits les plus difficiles de ce pere sur cette matiere, ne parut pour la premiere fois qu’après la mort de son auteur, imprimé à Louvain en 1640. Il est divisé en trois volumes in-folio, dont le premier contient huit livres sur l’hérésie des Pélagiens ; le second, huit livres, dont un sur l’usage de la raison & de l’autorité en matieres théologiques ; un sur la grace du premier homme & des anges ; quatre de l’état de nature tombée ; & trois de l’état de pure nature. Le troisieme volume est divisé en deux parties, dont la premiere contient un traité de la grace de Jesus-Christ en dix livres ; la seconde ne comprend qu’un seul livre intitulé Parallele de l’erreur des Semipélagiens & de l’opinion de quelques modernes, c’est-à-dire des théologiens qui admettent la grace suffisante.

C’est de cet ouvrage qu’ont été extraites les cinq fameuses propositions, dont nous traiterons avec plus d’étendue à l’article Jansenisme. Voyez Jansenisme. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « augustin »

Étymologie de augustin - Wiktionnaire

De saint Augustin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « augustin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
augustin ogystɛ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « augustin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « augustin »

  • A table !#cafeaugustin #rouen #food , Cosy et zéro gaspi' : Augustin, un nouveau café en centre-ville de Rouen | 76actu
  • Le lecteur universitaire y trouvera son intérêt en philosophie, théologie, ou histoire de l’Église. Il suivra les racines augustiniennes du cogito cartésien, le travail conceptuel d’Augustin sur les notions de « forme », « monde », « matière » ou « trace » – toutes présentes dans le lexique intellectuel contemporain. La Croix, Saint Augustin, provocateur de pensée

Images d'illustration du mot « augustin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « augustin »

Langue Traduction
Corse agostinu
Basque augustine
Japonais オーガスティン
Russe augustine
Portugais agostinho
Arabe أوغسطين
Chinois 奥古斯丁
Allemand augustinus
Italien agostino
Espagnol agustín
Anglais augustine
Source : Google Translate API

Synonymes de « augustin »

Source : synonymes de augustin sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires