La langue française

Âryenne

Définitions du mot « âryenne »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARYEN, YENNE, adj.

I.− ETHNOLOGIE
A.− Qui a rapport aux Aryas, peuple très ancien, nomade et pasteur, que l'on croit être venu de l'Iran en Europe vers 2000 avant Jésus-Christ (d'apr. Perraud 1963).
Emploi subst. Un Aryen. Synon. un Arya.
B.− [Dans les théories des races] Qui a rapport aux peuples considérés comme descendants des Aryens. Race, tribu aryenne. Synon. indo-européen :
1. Ainsi, pour les vrais néo-grecs, le christianisme est l'ennemi et l'étranger. L'hellénisme était le tranquille développement de l'esprit de la race aryenne : le christianisme, ç'a été la perversion de ce génie lumineux par le sombre génie des Sémites. Lemaître, Les Contemporains,1885, p. 157.
En partic. [Dans les doctrines racistes allemandes] Qui a rapport aux populations blanches d'Europe, en particulier nordiques, germaniques. Le génie aryen. Anton. sémite, sémitique :
2. Il publiait aussi dans les Bayreuther Blätter des articles sur Wagner et l'esprit aryen. Il va de soi que Wagner était pour lui le type du pur Aryen, dont la race allemande était restée le refuge inviolable contre les influences corruptrices du sémitisme latin, et spécialement français. Il proclamait la défaite définitive de l'impur esprit gaulois. Il n'en continuait pas moins, chaque jour, âprement le combat, comme si l'éternel ennemi était toujours menaçant. Il ne reconnaissait qu'un seul grand homme en France : le comte de Gobineau. R. Rolland, Jean-Christophe,La Révolte,1907, p. 445.
Emploi subst. Visage d'Aryen, Aryen blond, blond comme un Aryen :
3. 19 avril. − Appris que Bergson, à qui les Allemands avaient offert de le nommer « Aryen honoraire », titre bouffon et sinistre inventé par l'Allemagne, qui malgré tout a besoin des Juifs, de certains Juifs, Bergson a refusé cet honneur suspect. Green, Journal,1942, p. 207.
Emploi subst. neutre :
4. ... il s'agit de l'éternelle lutte entre le sémitisme et l'aryen. « Le sémitisme a dit dans le monde : je crois, tandis que l'aryen dit : je sais, et fonde la science. Le sémitisme a toujours mis un obstacle à la science. (...) » Barrès, Mes cahiers,t. 2,1898-1902, p. 118.
II.− LING., adj. et subst. masc.
A.− Qui appartient au) groupe indo-iranien des langues indo-européennes (cf. indo-aryen, langues indo-européennes de l'Inde).
B.− Synon. vieilli de indo-européen :
5. Là, par exemple, s'est opérée la diffusion de mêmes familles de langues, expressions de mêmes habitudes d'esprit, aryennes depuis l'Inde jusqu'à la Germanie, sémitique de l'Arabie au Maghreb. Vidal de La Blache, Principes de géogr. hum.,1921, p. 211.
Rem. 1. Autres synon. vieillis indo-germanique (trad. de l'all. indogermanisch), japhétique (Littré).
Rem. 2. On rencontre l'adj. aryaque (av. 1872, F. Lenormant, Manuel de l'hist. anc., t. 1, 4eéd., p. 126 ds Littré; dér. du rad. de Aryas (aryen*), suff. -aque*). Langue aryaque « souche de toutes les autres langues aryennes ». Attesté également ds Lar. 19eSuppl. 1878 et Guérin 1892.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [aʀjε ̃], fém. [-ʀjεn]. 2. Homon. : arien1. 3. Forme graph. − La majorité des dict. écrit aryen avec y. Seuls Ac. Compl. 1842 et Besch. 1845 écrivent arien avec i. Lar. 19e, Ac. 1878, DG ainsi que Lar. encyclop. et Quillet 1965 réservent à la forme arien une vedette de renvoi à la forme aryen. Aryaque. Seule transcription ds Littré : a-ri-a-k'.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1562 subst. ethnol. Arien « habitant de l'Arie, ancienne province d'Asie » (Du Pinet, trad. Pline, I, 238 ds Vaganay, Revue du XVIes., t. 8, p. 250 : Les plus belliqueux de tous les Arabes sont les Cembanes et Ariens); 1885 adj. race aryenne, supra ex. 1; 2. 1838 ling. adj. langues ariennes (Ac. Compl. 1842); 3. 1907 adj. « qui a rapport aux peuples considérés comme les descendants des Aryens », supra ex. 2. Empr. au lat. arianus ou arienus ds TLL s.v. Ariana, 561, 82 (Pline, Nat., 6, 25, ibid.); cf. mil. ives. (Avien, Orb., 1295, ibid., 561, 1 : Innumeras ... gentes Oritas Aribasque et veloces Arachotas et Satram infidum..., uno... nomine sunt Arieni); la forme aryen prob. influencée par Aryas, autre nom sous lequel on désigne les Ariens (Lar. 19e).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 52.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bernelle (A.). L'Indo-aryen. Vie Lang. 1962, pp. 13-14. − Marcel 1938. − Mar. Lex. 1933. − Mar. Lex. 1961 [1951]. − Perraud 1963. − Springh. 1962.

Phonétique du mot « âryenne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
âryenne arjɑ̃n

Évolution historique de l’usage du mot « âryenne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « âryenne »

Langue Traduction
Anglais aryan
Espagnol ario
Italien ariano
Allemand arisch
Chinois 雅利安人
Arabe آريان
Portugais ariano
Russe арийский
Japonais アーリアン
Basque aryan
Corse arianu
Source : Google Translate API

Synonymes de « âryenne »

Source : synonymes de âryenne sur lebonsynonyme.fr

Âryenne

Retour au sommaire ➦

Partager