La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « arpailleur »

Arpailleur

Définitions de « arpailleur »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARPAILLEUR, subst. masc.

TECHN. ,,Celui qui s'occupe à chercher et à tirer l'or du sable des rivières qui roulent des paillettes de ce métal...`` (Chesn. 1857). Synon. plus usité orpailleur.
Rem. Attesté ds Ac. 1835, Ac. Compl. 1842, Lar. 19e, Littré et Nouv. Lar. ill., qui signalent pour la plupart qu'il s'agit d'une corruption de orpailleur.
Au fig. ,,Constant plagiaire`` (S. Mercier, Néologie, t. 1, 1801) :
Ce poète n'est qu'un Arpailleur, qui va dépouillant toutes les tragédies pour en composer ses hémistiches. Voltaire n'a pas dédaigné quelquefois d'être un Arpailleur. L'abbé de Lisle, toujours versificateur, jamais poète, a fait toutes ses rimes sans avoir eu un seul instant d'invention; c'est un Arpailleur qui a mis à contribution et prose et vers. S. Mercier, Néologie,t. 1,1801, p. 48).
PRONONC. ET ORTH. − Seules transcriptions ds Gattel 1841 et Littré : ar-pa-lleur, 11 mouillés. L'ensemble des dict. signale que les mots arpaillage, arpailleur, sont une corruption des mots orpaillage, orpailleur.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1532 harpailleur « celui qui creuse des mines pour chercher des métaux » (Rabelais, Pantagr. Prognost. ch. 5 ds Hug. : Gens soubzmis... à Mercure, comme... harpailleurs, rimasseurs); 1611 arpailleur « vendeur de vieilles breloques; celui qui raffine des métaux, ou de l'or » (Cotgr.); 1690 (Fur. : Arpailleur... C'est un nom qu'on donne à Ceux qui cherchent l'or sur les bords de plusieurs rivieres, & parmi les mottes de terre, & qui tâchent à découvrir les mines); 1897 (Nouv. Lar. ill., avec renvoi à orpailleur, forme attestée dep. Ac. 1762 au sens de « homme qui s'occupe à tirer les paillettes d'or qui se trouvent dans le sable des rivières »). Prob. dér. de harpailler « saisir », bien que celui-ci ne soit attesté que postérieurement (1556 ds Hug.); à rapprocher sans doute de l'a. fr. harpaille « compagnie de mauvais garnements » (1378, Arch. J.J. 113, pièce 304 ds Gdf.) prob. par suite du caractère aventurier des chercheurs d'or; mots dérivés de l'a. fr. harper « empoigner, saisir » (ca. 1180, Ipomedon ds T.-L.), de même orig. que harpon*. La forme orpailleur s'explique par attraction de or; Thomas, Essais de philol. fr., Paris, 1897, pp. 341-42.
BBG. − Chesn. 1857.

Wiktionnaire

Nom commun - français

arpailleur \aʁ.pa.jœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : arpailleuse)

  1. Qui cherche de l’or dans les rivières ou le sable.
    • Cette même recherche […] était vingt fois plus profitable du tems des Romains puisque l’arpailleur pouvoit alors gagner vingt fois sa subsistance. — (Buffon, Histoire naturelle, générale et particulière, 1799, page 87)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ARPAILLEUR (ar-pa-lleur, ll mouillées) s. m.
  • Corruption d'orpailleur (voy. ce mot).
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* ARPAILLEUR, s. m. nom que l’on donne à ceux qui s’occupent à remuer les sables des rivieres qui roulent des paillettes d’or, afin de les en séparer ; ces ouvriers n’ont aucun emploi dans les mines.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « arpailleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
arpailleur arpajœr

Citations contenant le mot « arpailleur »

  • Comme sur le reste du continent sud-américain, l'essentiel du meurtre est le fait des bûcherons, des braconniers, des arpailleurs, des narcotrafiquants, des soldats et des touristes. On ne les voit pratiquement jamais. La catastrophe écologique est illustrée par le bruit des tronçonneuses et le fracas que font les arbres en tombant. La série nous épargne le pathos qui entoure souvent la destruction du soi-disant «poumon vert» de la planète. On est loin des images traumatisantes de la vidéo de Michael Jackson, «Earth Song» qui datent déjà de... 1995. Slate.fr, «La Frontière verte», une série sans pathos sur l'Amazonie | Slate.fr

Traductions du mot « arpailleur »

Langue Traduction
Anglais stevedore
Espagnol estibador
Italien stivatore
Allemand stauer
Chinois 装卸工人
Arabe تحميل وتفريغ
Portugais estivador
Russe стивидор
Japonais スティーブドア
Basque zamaketaria
Corse strider
Source : Google Translate API

Synonymes de « arpailleur »

Source : synonymes de arpailleur sur lebonsynonyme.fr

Arpailleur

Retour au sommaire ➦

Partager