La langue française

Armorial

Sommaire

  • Définitions du mot armorial
  • Étymologie de « armorial »
  • Phonétique de « armorial »
  • Évolution historique de l’usage du mot « armorial »
  • Citations contenant le mot « armorial »
  • Traductions du mot « armorial »
  • Synonymes de « armorial »

Définitions du mot « armorial »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARMORIAL, ALE, AUX, adj. et subst. masc.

HÉRALDIQUE
A.− Adj. Relatif aux armoiries.
1. [En parlant de l'écu ou de ses éléments] Qui porte ou compose les armoiries. Écu armorial, pièces armoriales :
1. Le suppliant avait jeté sa couronne de Charlemagne, sa lourde épée à fourreau de velours incrusté de gemmes, l'hermine de son manteau armorial; et il pleurait, les mains jointes contre la lourde porte romane, bardée, cloutée, percée d'un judas; une croix de fer barrait cette étroite ouverture; ... Adam, L'Enfant d'Austerlitz,1902, p. 436.
2. [En parlant d'un recueil ou d'études] Qui porte sur les armoiries. Livre, traité armorial, recherches armoriales.
B.− Subst. masc. ,,Registre ou catalogue contenant les armes ou armoiries de la noblesse d'un royaume, celles d'une province, d'une ville, d'une famille, dessinées, peintes ou seulement décrites.`` (Bouillet 1859) :
2. Pourquoi la petite Inge venait-elle aux danses de beauté depuis qu'elle avait dix ans? Sa mère, une fois épuisées les dernières initiales de l'armorial et après le dîner Von Zyppau, avait-elle recommencé l'alphabet dans un monde plus gai et durable? Giraudoux, Siegfried et le Limousin,1922, p. 208.
3. En entendant la réponse de l'invité : « Le duc de Châtellerault », il [l'huissier] se sentit troublé d'un tel orgueil qu'il resta un instant muet. Le duc le regarda, le reconnut, se vit perdu, cependant que le domestique, qui s'était ressaisi et connaissait assez son armorial pour compléter de lui-même une appellation trop modeste, hurlait avec l'énergie professionnelle qui se veloutait d'une tendresse intime : « Son altesse monseigneur le duc de Châtellerault! » Proust, Sodome et Gomorrhe,1922, p. 637.
PRONONC. : [aʀmɔ ʀjal], plur. [-o].
ÉTYMOL. ET HIST. A.− Adj. 1611 « appartenant à une armure; qui exprime ou met en valeur ses propres armes » (Cotgr.). B.− Subst. 1690 « recueil de plusieurs armoiries » (Fur.). Dér. du rad. du lat. sous-jacent à armoiries*, sur le modèle de historial*; suff. -al*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 10.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bouillet 1859.

Wiktionnaire

Adjectif

armorial \aʁ.mɔ.ʁjal\

  1. Qui concerne les armoiries.
    • Livre armorial.
    • Pièces armoriales.

Nom commun

armorial \aʁ.mɔ.ʁjal\ masculin

  1. Livre contenant les armoiries de la noblesse d’un royaume, d’une province.
    • Le roi Jean leur confirma, en 1357, leurs privilèges et, au début du XVe siècle, leurs armes furent enregistrées à l’armorial général. — (Marcel Hégelbacher, La Parfumerie et la Savonnerie, 1924)
    • L’armorial de France.
    • L’armorial d’Espagne.
    • Armorial de Normandie, de Bretagne, du Dauphiné, etc.
  2. (Par extension) L’ensemble des noms contenus dans ce livre.
    • Une partie de l’armorial de l’armée française n’hésite pas à participer à la collecte qui prend le caractère d’un défi. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARMORIAL, ALE. adj.
Qui concerne les armoiries. Livre armorial. Pièces armoriales. Il s'emploie aussi comme nom avec le sens de Livre contenant les armoiries de la noblesse d'un royaume, d'une province. L'armorial de France. L'armorial d'Espagne. Armorial de Normandie, de Bretagne, du Dauphiné, etc.

Littré (1872-1877)

ARMORIAL (ar-mo-ri-al)
  • 1Adj. m. Qui traite d'armoiries, et qui contient les armes de quelques personnes. Un livre armorial. Le Mercure armorial a été recherché en son temps.
  • 2 S. m. Livre contenant les armoiries de la noblesse d'un pays. Les armoriaux de ces deux provinces.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « armorial »

Armoirie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « armorial »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
armorial armɔrjal

Évolution historique de l’usage du mot « armorial »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « armorial »

  • 13En effet, il relève, en puisant dans les textes non seulement français, mais aussi italiens et espagnols, que Ségurant se dote peu à peu d’ancêtres célèbres et de descendants. Le chevalier gagne également, grâce à l’héraldique, un portrait physique : « il a un beau visage, le teint foncé, les cheveux noirs et le corps bien proportionné » (p. 127), qui varie quelque peu d’un armorial à l’autre. Ségurant trouve une place — même réduite — dans les épisodes spectaculaires sélectionnés pour les florilèges. Les romans italiens et anglais consacrés aux légendes arthuriennes viennent compléter les aventures et la biographie fictive du héros : cependant, l’assimilation du héros au Ségurant, tueur de dragons, paraît bien plus ténue. En somme, ces apports se nourrissent les uns des autres, se tissent ensemble, oubliant presque le récit originel. , Ségurant ou le Chevalier au Dragon, découverte d’une œuvre et d’un héros singuliers (Acta Fabula)
  • Aujourd’hui, seul un département arbore cet emblème sur son armorial officiel. La Vendée, en mémoire des écussons sang cousus sur les habits des insurgés royalistes (1793-1796). « Au moment de l’insurrection, ces hommes cherchent à la fois une protection et un code, raconte Reynald Sécher (1). Par un hasard de circonstance, les visitandines de Nantes leur donnent des sacrés-cœurs, qu’ils cousent sur leur tenue. » Marqués par la spiritualité d’un saint Louis-Marie Grignon de Montfort, « les Vendéens sont mariaux », rappelle l’historien. « À Jésus par Marie. Quelle est ici l’église qui n’abrite pas un Sacré-Cœur aux côtés de la Vierge ? » , La France et le Sacré-Cœur de Jésus : une magnifique histoire - Vie de l'Église - Église - famillechretienne.fr
  • L'armorial a échappé aux destructions révolutionnaires, car il s'apparentait à un livre et non à des actes de propriété. Il s'agit d'un ouvrage in-folio de 500 pages, en bon état, sans aucune restauration. Cet ouvrage se veut le récapitulatif dans le temps, des titres de noblesse de cette famille. Il a été rédigé et transcrit en français, dans un style clair, concret, par un rédacteur qui disposait de toutes les archives et de l'arbre généalogique de la famille. Il est agrémenté de beaux et nombreux dessins d'armoiries peints et d'écussons rehaussés de couleurs. La revue française de Généalogie, La Nièvre acquiert un exceptionnel manuscrit d'armoiries

Traductions du mot « armorial »

Langue Traduction
Anglais armorial
Espagnol heráldico
Italien araldico
Allemand wappen-
Chinois 军械库
Arabe خاص بشعار النبالة
Portugais heráldico
Russe гербовый
Japonais 武具
Basque armarria
Corse armorial
Source : Google Translate API

Synonymes de « armorial »

Source : synonymes de armorial sur lebonsynonyme.fr
Partager