La langue française

Armon

Définitions du mot « armon »

Trésor de la Langue Française informatisé

ARMON, subst. masc.

CARROSSERIE Pièce de l'avant-train d'une voiture [à chevaux], sur laquelle s'articule le timon.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
PRONONC. : [aʀmɔ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1332 technol. Roquetoire (Pas de Calais) pièce de l'avant-train d'une voiture (cité ds Bibl. de l'École des Chartes, LIII, 587, A. Thomas ds Mélanges d'étymologie fr., 1resérie, 2eéd., 1927, p. 27 : Pour iiii roees du car... et pour les armons); 1405 Tournai (Tut. des enfants de Jaquemon Oliette, A. Tournai ds Gdf. Compl.); 1470 Flandre française (Arch. Nord, B 3533 n. 125660 ds IGLF); 1680 domaine français (Rich. : Armons [...] La partie du train de devant du carosse ou est ataché le timon). Empr. au m. néerl. arm « bras (sens d'où des acceptions technologiques sont faciles à déduire) » (Verdam) avec la finale prob. d'apr. timon*; les correspondants du m. néerl. sont attestés dans la plupart des lang. germ. et remontent à un germ. *arma- qui lui même est à rapprocher de l'indo-européen *arəmo- « bras » (Kluge20, Pokorny t. 1, p. 58). À l'appui de l'orig. néerl., l'aire géogr. de armon. D'autre part, les formes du type alamon/ aramon, attestées ds le domaine occitan : prov. aramoun, alamoun « cep de charrue, partie qui porte le soc » (Mistral) remontent au gaul. *aramones « armons » (Hubschmied ds Vox rom., t. 3, p. 69, ce qui confirme son hyp. du passage du -r- à -l- fréquent dans les mots issus du gaul., cf. en franco-prov. les types derese et doulaise « barrière ouvrante d'un enclos » issus du gaul. *doraton « portes », FEW t. 3, p. 139a), correspondant gaul. des représentants germ. mentionnés plus haut (FEW t. 15, 1repart., p. 23a). L'étymon lat. armus « épaule » (Thomas, Mélanges d'étymol. fr., 1902, p. 19) − qui se rattache à la même famille indo-européenne − ne peut convenir étant donnée l'apparition relativement tardive du mot et surtout son aire géographique. L'étymon a. h. all. aram, plur. aramâ « bras » proposé par Schuchardt (ds Z. rom. Philol. t. 26, p. 419) pour expliquer les 2 types : wallon-picard armon et occitan aramon ne peut rendre compte de l'ensemble des formes tant du point de vue phonét. que géogr. Il en va de même pour l'étymon gaul. proposé par Hubschmied, loc. cit., pour rendre compte de l'ensemble des formes, auquel remonte seulement le type occitan aramon, supra.
BBG. − Chesn. 1857. − Timm. 1892.

Wiktionnaire

Nom commun

armon \aʁ.mɔ̃\ masculin

  1. (Carrosserie) Une des deux pièces du train d’un carrosse entre lesquelles le gros bout du timon était placé.
    • Les armons d’un carrosse.

Nom commun

armon \Prononciation ?\ neutre

  1. Radis sauvage.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARMON. n. m.
T. de Carrosserie. Une des deux pièces du train d'un carrosse entre lesquelles le gros bout du timon était placé. Les armons d'un carrosse.

Littré (1872-1877)

ARMON (ar-mon) s. m.
  • Pièce du train d'un carrosse, où s'attache le gros bout du timon.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* ARMON, s. m. (terme de Charron & de Carrossier-Sellier) c’est le nom que ces ouvriers donnent aux deux pieces de bois qui aboutissent au timon d’un carrosse, & qui soûtiennent la cheville.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « armon »

(XIVe siècle) Du moyen néerlandais arm (« bras ») avec une finale influencée par timon[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Origine inconnue, à moins qu'on ne le rapporte à artemo qu'un glossaire dans du Cange explique par temo, timon.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « armon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
armon armɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « armon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « armon »

Langue Traduction
Anglais armon
Espagnol armonizar
Italien armon
Allemand armon
Chinois 阿蒙
Arabe ارمون
Portugais armon
Russe армон
Japonais アーモン
Basque armon
Corse armatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « armon »

Source : synonymes de armon sur lebonsynonyme.fr

Armon

Retour au sommaire ➦

Partager