La langue française

Argoulet

Sommaire

  • Définitions du mot argoulet
  • Étymologie de « argoulet »
  • Phonétique de « argoulet »
  • Évolution historique de l’usage du mot « argoulet »
  • Citations contenant le mot « argoulet »
  • Traductions du mot « argoulet »

Définitions du mot argoulet

Trésor de la Langue Française informatisé

ARGOULET, subst. masc.

ARM. (ANC. [XVe-XVIes.]). Soldat qui appartenait à une troupe de cavalerie légère française, composée d'arquebusiers à cheval, servant à la reconnaissance et aux escarmouches et dont l'équipement était proche de celui des estradiots :
− C'était là [au sac de Longnac] (...) qu'il faisait beau voir nos argoulets allant à l'abreuvoir avec les chasubles des prêtres sur le dos... Mérimée, Chron. du règne de Charles IX,1829, p. 23.
Au fig., vx et rare. Homme sans valeur et méprisable. C'est un argoulet, un pauvre argoulet, un chétif argoulet (Besch. 1845).
Rem. Attesté au fig. ds la plupart des dict. gén. du xixes. et ds DG.
PRONONC. : [aʀgulε].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1548 argolet « soldat de cavalerie légère » (Mém. pour l'artill., Bibl. Rich. ms. 7113, fo52 ds Gay : Et pour la cavallerye, je la distingueray en deux parties, l'une de la gendarmerye et l'autre des chevau-legers et harquebuziers à cheval nommez argoletz et par les Espagnols, carabins); 1567 argoulet « id. » souvent péj. (Baif, le Brave, Euvres en rime, éd. Marty-Laveaux, Paris, 1885-91, II, 4 ds Hug.); ,,vx`` dep. Ac. 1694, auj. seulement hist.; 1690 fig. argoulet « homme de rien » (Fur.) − 1866 (Lar. 19equi le qualifie de ,,vieilli``). Orig. obsc. (v. FEW t. 23, p. 132). Peut-être formation iron. dér. de arc* à l'aide du double suff. dimin. -ol(u)et* (cf. prov. prestolet « jeune prêtre, abbé ») : le passage de c à g pourrait être dû alors à l'infl. de argousin*. Le prov. mod., proposé comme étymon par EWFS2, est prob. empr. au fr., comme l'ital. argolétti (v. DEI). L'existence en béarn. d'un homonyme argoulét « bayeur, musard, benêt », dér. d'argoulá « bayer, ouvrir la bouche » (v. S. Palay, Dict. du béarn. et du gasc. mod., Pau, 1932), se rattachant au lat. gŭla « gueule », peut avoir favorisé la création de l'emploi fig. de argoulet.
BBG. − Gay t. 1 1967 [1887]. − Leloir 1961. − Le Roux 1752. − Pissot 1803.

Wiktionnaire

Nom commun

argoulet \aʁ.ɡu.lɛ\ masculin

  1. (Histoire) (Militaire) Cavalier armé.
    • On l’a fait déloger de devant une ville
      Qu'eût prise un argoulet, sans aucun contredit;
      Lazare après trois jours sort de terre et revit,
      L’usurpateur Guillaume est trois mois immobile.
      — (Jean de la Fontaine, Sonnet sur le retour de Guillaume Henri de Nassau, 1690)
    • Quant aux argoulets, ils étoient armés de même que les estradiots, excepté la tête, où ils mettoient un cabasset qui ne les empêchoit point de coucher en joue. Leurs armes offensives étoient l’épée au côté, la masse à l’arçon gauche, & à droite une arquebuse de deux piés & demi de long dans un fourreau de cuir bouilli. — (L’Encyclopédie)
  2. (Familier) (Désuet) Homme de rien.
    • …Ayent eu l’esprit assez laid
      Pour contraindre à la calomnie
      A détruire un pauvre petit argoulet
      Qui fut tout le temps de sa vie
      Leur très-obéissant valet.
      — (Charles Dassoucy ; « La Prison de Monsieur Dassoucy », 1674)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ARGOULET (ar-gou-lè) s. m.
  • On appelait argoulets des soldats à cheval armés d'arcs, les arquebuses n'étant pas encore en usage ; on les nomma dans la suite arquebusiers à cheval, et puis dragons.

HISTORIQUE

XVIe s. Le prince part accompagné de mille gentilshommes, de cinq cents argoulets, comme on appeloit en ce temps-là, D'Aubigné, Hist. I, 134. En ce temps-là, à chasque compaignie de gendarmes, il y avoit cinquante harquebuziers à cheval, qui servoient à faire les descouvertes et escarmouches çà et là, et les appeloit on argoulets, Carloix, VII, 17.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « argoulet »

Mot d'origine ignorée. Ménage croit qu'il vient d'un mot, forgé par lui, arculetus, petit arc.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « argoulet »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
argoulet argulɛ

Évolution historique de l’usage du mot « argoulet »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « argoulet »

  • Vu les resultats du TFC et sa relégation en ligue 2 le stade des argoulets ou de croix daurade serait largement suffisant. . . Pas de risque pour le public. . . ladepeche.fr, Déconfinement : stades et hippodromes vont rouvrir dès le 11 juillet - ladepeche.fr

Traductions du mot « argoulet »

Langue Traduction
Anglais argoulet
Espagnol argoulet
Italien argoulet
Allemand argoulet
Chinois 阿古莱特
Arabe أرجوليت
Portugais argoulet
Russe argoulet
Japonais アーゴレット
Basque argoulet
Corse argoulet
Source : Google Translate API
Partager