La langue française

Archevêché

Sommaire

  • Définitions du mot archevêché
  • Étymologie de « archevêché »
  • Phonétique de « archevêché »
  • Évolution historique de l’usage du mot « archevêché »
  • Citations contenant le mot « archevêché »
  • Images d'illustration du mot « archevêché »
  • Traductions du mot « archevêché »

Définitions du mot archevêché

Trésor de la Langue Française informatisé

ARCHEVÊCHÉ, subst. masc.

A.− Province ecclésiastique comprenant plusieurs évêchés et placée sous l'autorité d'un archevêque :
1. C'était l'évêque de Bayeux, Leudowald, qui, à titre de premier suffragant de l'archevêché de Rouen, devait prendre le gouvernement de l'Église métropolitaine durant la vacance du siège. Il se rendit dans la Métropole, et de là il adressa officiellement à tous les évêques de la province une relation de la mort violente de Praetextatus; ... Thierry, Récits des temps mérovingiens,t. 2, 1840, p. 185.
Vx. Obtenir un bon, un riche archevêché. Devenir titulaire d'une province ecclésiastique aux riches revenus.
P. méton. Dignité d'archevêque. Il obtint un archevêché.
Rem. Littré estimant ,,qu'en ce [dernier] sens, on dit aujourd'hui archiépiscopat``; ce sens est maintenu par Ac. 1878 et Ac. 1932-35. En fait ce sens est abstraitement tiré des loc. verbales; il ne s'emploie pas lorsque la dignité d'archevêque est seulement honorifique.
B.− Lieu où siège l'archevêque.
1. Demeure où l'archevêque exerce ses fonctions et où généralement il réside. Se rendre à l'archevêché; la cour de l'archevêché.
2. P. ext.
a) Ville où se trouve un siège archiépiscopal. Besançon est un archevêché (Ac.1835-1932).
b) Services de l'administration archiépiscopale :
2. Monsignore Landriani ayant appris cette nouvelle affectation, fit appeler Fabrice beaucoup plus souvent qu'à l'ordinaire, et voulut avoir avec lui de fort longues conversations; il l'obligea même à des conférences avec certains chanoines de campagne, qui prétendaient que l'archevêché avait agi contre leurs privilèges. Fabrice prit toutes ces choses avec l'indifférence parfaite d'un homme qui a d'autres pensées. Stendhal, La Chartreuse de Parme,1839, p. 443.
Rem. Ce sens n'est enregistré dans aucune des éd. de l'Ac.
PRONONC. ET ORTH. : [aʀ ʃ əvε ʃe]. Passy 1914 et Barbeau-Rodhe 1930 notent une durée mi-longue pour la 3esyllabe du mot. Fér. Crit. t. 1 1787 rappelle : ,,on écrivait autrefois, Archevesché, archevesque``.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1138 arcevesquié « province eccl. qui est sous la juridiction d'un archevêque » (G. Gaimar, Hist. des anglais, éd. Hardy-Marlin, 1492 ds Z. rom. Philol., t. 68, p. 404); 1155 « id. » (Wace, Brut, éd. I. Arnold, Paris, 1938, 5239-40 : Fire establir evesquiés E desur ço arcevesquiés); p. ext. a) 1671 (Pomey, Dict. royal augm.; Archevéché. Palais d'Archevèque); b) 1835 (Ac. : Archevêché. Il se dit également de La ville où est un siége archiépiscopal. Besançon est un archevêché); 2. 1671 archevesché (Pomey, loc. cit. : Archevesché. Dignité d'archevèque). Dér. de archevêque* d'apr. évêché; suff. *; cf. le lat. médiév. archiepiscopatus, au sens 1, « diocèse ou province eccl. placée sous l'autorité d'un archevêque », 965-72, Joh. XIII pap. epist. éd. Kehr, Abh.-Preuss. Ak., 1926, II, p. 41 ds Nierm.; au sens 1 b 981 Charta archiepiscopatus Magdeburgensis, 95, p. 138, 11 ds Mittellat. W. s.v., 887, 32; au sens 2, 795-816, Leonis III pap. epist. Epp. V, p. 60 ds Nierm.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 141.
BBG. − Blanche 1857. − Dainv. 1964. − Foi t. 1 1968. − Pissot 1803. − Ritter (E.). Les Quatre dict. fr. Rem. lexicogr. B. de l'Inst. nat. genevois. 1905, t. 36, p. 351.

archevêché*, -

Wiktionnaire

Nom commun

archevêché \aʁ.ʃə.ve.ʃe\ masculin

  1. (Christianisme) Étendue de territoire sous l’autorité spirituelle d’un archevêque.
    • Cette cure est dans l’archevêché de Paris.
    • C’est en 1197 que la seigneurie de Dieppe entra dans le temporel de l’archevêché de Rouen. — (Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public, Ports maritimes et ports fluviaux au moyen âge: XXXVe congrès de la SHMES (La Rochelle, 5 et 6 juin 2004), 2005)
  2. (Christianisme) Ville où est un siège archiépiscopal.
    • Besançon est un archevêché.
  3. (Christianisme) Demeure, palais de l’archevêque.
    • Je vais à l’archevêché. Dans la cour de l’archevêché.
  4. (Christianisme) Dignité d’archevêque.
  5. (Histoire) Droits et des revenus temporels attachés à l’archevêché.
    • Il obtint un archevêché. Un bon archevêché.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ARCHEVÊCHÉ. n. m.
Étendue de territoire sous l'autorité spirituelle d'un archevêque. Cette cure est dans l'archevêché de Paris. Il se dit également de la Ville où est un siège archiépiscopal. Besançon est un archevêché. Il signifie encore Demeure, palais de l'archevêque. Je vais à l'archevêché. Dans la cour de l'archevêché. Il se dit encore de la Dignité d'archevêque et se disait aussi des Droits et des revenus temporels attachés à l'archevêché. Il obtint un archevêché. Un bon archevêché.

Littré (1872-1877)

ARCHEVÊCHÉ (ar-che-vê-ché) s. m.
  • 1Territoire sous la juridiction d'un archevêque.
  • 2 Par extension, la ville où réside un archevêque.
  • 3L'habitation de l'archevêque.
  • 4La dignité d'archevêque. En ce sens, on dit aujourd'hui archiépiscopat.

HISTORIQUE

XIIe s. Rendez en sa merci l'arceveschié al rei, Th. le mart. 41. Sire, fait li uns d'els, car vus humiliez, Al rei en sa merci l'arcivesquié laissiez, ib. 37.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ARCHEVÊCHÉ, s. m. (Gram. & Jurisprud. eccles.) terme qui se prend en différens sens : 1°. pour le diocese d’un archevêque, c’est-à-dire, toute l’étendue de pays soûmise à sa jurisdiction, mais qui ne compose qu’un seul diocese ; on dit en ce sens que tel évêché a été érigé en archevêché ; que tel archevêché contient tel nombre de paroisses : 2°. pour une province ecclésiastique, composée d’un siége métropolitain & de plusieurs évêques suffragans ; ainsi l’archevêché de Sens, ou l’église métropolitaine & primatiale de Sens, a pour suffragans les évêchés d’Auxerre, de Troies, de Nevers, & l’évêché titulaire de Bethléem : 3°. pour le palais archiépiscopal, ou pour la cour ecclésiastique d’un archevêque ; ainsi l’on dit qu’un tel ecclésiastique a été mandé à l’archevêché, qu’on a agité telle ou telle matiere à l’archevêché : 4°. pour les revenus temporels de l’archevéché, ainsi l’archevéché de Tolede passe pour le plus riche du monde. (G)

Il y a en France maintenant dix-huit archevêchés. Celui de Paris est le plus distingué par le lieu de son siége qui est la capitale du royaume : mais quelques autres le sont encore plus par une prééminence affectée à leur siége.

Il n’y a que deux archevêchés en Angleterre, celui de Cantorbéri & celui d’York, dont les prélats sont appellés primats & métropolitains ; avec cette unique différence, que le premier est appellé primat de toute l’Angleterre, & l’autre simplement prélat d’Angleterre. Voyez Primat & Métropolitain.

L’archevêque de Cantorbéri avoit autrefois jurisdiction sur l’Irlande, aussi-bien que sur l’Angleterre ; il étoit qualifié de patriarche, & quelquefois alterius orbis papa & orbis Britannici pontifex.

Les actes qui avoient rapport à son autorité se faisoient & s’enregistroient en son nom, de cette maniere, anno pontificatus nostri primo, &c. Il étoit aussi légat né, &c. Voyez Légat. Il joüissoit même de quelques marques particulieres de royauté, comme d’être patron d’un évêché, ainsi qu’il le fut de celui de Rochester ; de créer des chevaliers, & de faire battre monnoie, &c. Il est encore le premier pair d’Angleterre, & immédiatement après la famille royale, ayant la préséance sur tous les ducs & tous les grands officiers de la couronne, &c. Suivant le droit de la nation, la vérification des testamens ressortit à son autorité ; il a le pouvoir d’accorder des lettres d’administration, &c. Il a aussi un pouvoir d’accorder des licences ou priviléges, & des dispenses dans tous les cas où elles étoient autrefois poursuivies en Cour de Rome, & qui ne sont point contraires à la loi de Dieu. Voyez Dispense. Il tient aussi plusieurs cours de judicature, telles que la cour des arches, la cour d’audience, la cour de la prérogative, la cour des paroisses privilégiées. Voyez Arche, Audience, &c.

L’archevêque d’York a les mêmes droits dans sa province que l’archevêque de Cantorbéri ; il a la préséance sur tous les ducs qui ne sont pas du sang royal, & sur tous les ministres d’état, excepté le grand chancelier du royaume. Il a les droits d’un comte Palatin sur Hexamshire.

Le nom d’archevêché n’a guere été connu en occident avant le regne de Charlemagne : & si l’on s’en est servi auparavant, ce n’étoit alors qu’un terme de distinction qu’on donnoit aux grands siéges, mais qui ne leur attribuoit aucune sorte de jurisdiction ; au lieu qu’à présent ce titre emporte le droit de présider au concile de la province. C’est aussi à son officialité que sont portés les appels simples des causes jugées par les officiaux de ses suffragans. Voyez Appel, Suffragant, & Archevêque. (H)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « archevêché »

→ voir archevêque
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Archevêque.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « archevêché »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
archevêché arʃœvɛʃe

Évolution historique de l’usage du mot « archevêché »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « archevêché »

  • Il n'est pas un archevêque, ni un savant illustre, qui ne croie à la providence, chacun de son côté : le savant en contemplant sa science et l'archevêque en regardant son archevêché. De André Suarès / Remarques
  • Découvrir le Rectorat, ancien archevêché de la ville, depuis les vestiges des bâtiments médiévaux jusqu'aux aménagements contemporains. Port du lasque conseillée. Réservation obligatoire au guichet de l'Office de Tourisme et des Congrès ou en ligne (pas de règlement auprès du guide). Au Moyen Âge, le palais des archevêques bisontins était situé à proximité de la cathédrale Saint-Jean. Au début du XVIIIe siècle, pour l’archevêque François-Joseph de Grammont, la façade sur rue est fortement remaniée et le bâtiment est prolongé sur l’arrière par deux ailes qui le relient à l’ancien palais. À la Révolution, les bâtiments sont vendus comme biens nationaux. Sous le Concordat et durant le XIXe siècle, les archevêques y sont logés par l’État, qui avait racheté le palais. Après la loi de séparation des Églises et de l’État, en 1905, l’édifice est affecté à plusieurs services de l’Université et au logement du recteur. Aujourd’hui, le Rectorat occupe la totalité de l’espace disponible. Venez le découvrir. , Rectorat, ancien archeveche : Visite guidee a Besancon
  • "C'est un scandale de laisser perdurer l'invisibilité des femmes dans l'Église". À 73 ans, Anne Soupa a décidé d'être candidate à l'archevêché de Lyon pour succéder à Mgr Philippe Barbarin. Ce dernier, accusé de non-dénonciation d'agressions sexuelles a démissionné en début d'année après avoir été relaxé par la justice. Une folle transgression pour cette théologienne engagée ? Non, une démarche symbolique pour provoquer, dit-elle, "une prise de conscience face à l'invisibilité" des femmes dans l'Église catholique. RTL.fr, Qui est Anne Soupa, candidate à l'archevêché de Lyon pour succéder à Mgr Barbarin ?
  • Monseigneur Cattenoz vient d’informer ses curés de la démarche qu’il a entreprit auprès des diocèses voisins mais aussi des paroisses du diocèse d’Avignon pour permettre à l’archevêché de régler ses factures sur 2020. L’Archevêché a besoin rapidement de 300.000 € pour réussir à honorer ses dépenses France Bleu, Le diocèse d'Avignon fait appel aux diocèses voisins, aux paroisses et aux fidèles pour régler ses factures
  • Ce n’est pas n’importe quel archevêché vacant. Le poste de Lyon est gravement entaché par l’inaction d’archevêques successifs, informés d’affaires de pédophilie. Le dernier occupant du poste, le cardinal Barbarin, a démissionné en mars suite aux accusations de non-dénonciation d’agressions sexuelles dans « l’affaire Preynat » [ce prêtre a abusé de dizaines d’enfants entre 1972 et 1991 et a été couvert par l’institution, NDLR], malgré sa relaxe en appel, en janvier 2020. L'Obs, Catho et féministe : 10 choses à savoir sur Anne Soupa, candidate à l’archevêché de Lyon
  • Sa candidature est surtout symbolique. Anne Soupa, théologienne de 73 ans, a décidé de se porter candidate à l’archevêché de Lyon, poste laissé vacant par le cardinal Barbarin, qui a passé sous silence les agissements pédocriminels de l’ex-prêtre Bernard Preynat, nous informe Europe 1. Si Anne Soupa est consciente que sa tentative a très peu de chances d’aboutir, son objectif est surtout de «casser les codes» et dénoncer «l’invisibilité» des femmes dans l’Eglise catholique. «L’Eglise ne tournerait pas sans les femmes. Ce sont les petites mains qui font tout. Mais il y a un plafond de verre, qui fait que vous n’avez aucune femme évêque», regrette-t-elle dans cette interview tout en appelant d’autres femmes à suivre son exemple. Anne Sousa remarque également auprès de l’AFP qu’aujourd’hui «aucune femme» ne dirige de diocèse, n’est prêtre ou diacre. Elle espère «une prise de conscience qu’un autre visage de l’Eglise est possible». Libération.fr, Un «Incel» inculpé, le travail domestique facturé et une candidate à l'archevêché... Mai dans la vie des femmes - Libération
  • «Bravo pour cette candidature sérieuse et réfléchie à l’archevêché de Lyon», ont congratulé les membres du Groupe Orsay. Elles poursuivent: «Ta candidature semble être ressentie par certains dans l’Église catholique en France comme un pavé dans la mare ou un coup médiatique. Plusieurs d’entre nous ont pu te parler ces derniers jours, nous savons que cet acte est pour toi un jalon d’espérance et de consolation envers ton Église. Nous t’encourageons.» Evangeliques.info, France : Des protestantes soutiennent la candidature d’Anne Soupa à l’archevêché de Lyon - Evangeliques.info

Images d'illustration du mot « archevêché »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « archevêché »

Langue Traduction
Anglais archbishopric
Espagnol arzobispado
Italien arcivescovado
Allemand erzbistum
Chinois 大主教
Arabe مطرانية
Portugais arcebispado
Russe архиепископство
Japonais 大司教
Basque artzapezpikutzak
Corse arcivescu
Source : Google Translate API
Partager