La langue française

Apriorisme

Définitions du mot « apriorisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

APRIORISME, subst. masc.

A.− PHILOS. ,,Doctrine qui admet des principes ou des formes a priori.`` (Foulq.-St-Jean 1962) :
1. ... apriorisme et rationalisme sont synonymes de déterminisme. O. Hamelin, Essai sur les éléments principaux de la représentation,1907, p. 414.
P. ext., souvent péj. Attitude d'un esprit ne raisonnant qu'à priori, sans recours à l'expérience :
2. L'apriorisme idéaliste l'emporte de tout temps sur le réalisme économique, l'absence de mesure s'y manifeste un jour dans les abstractions absolues d'égalité et de fraternité alors que, de l'autre côté du détroit, l'idée positive de liberté limitée par les libertés voisines absorbe et réunit l'effort de tous. É. Faure, L'Esprit des formes,1927, p. 109.
B.− Caractère de ce qui est posé à priori :
3. ... au vrai, il [Max Scheler] était avant tout préoccupé de démontrer que la variation des perspectives du savoir, due aux cadres sociaux différents, ne mettait en danger ni l'apriorisme des valeurs affectives et des idées, ni l'échelle unique des premières, ni enfin l'ordre immuable des réalités, qu'il avait échafaudé en combinant la phénoménologie et l'augustinisme... Traité de sociol.,t. 2, 1968, p. 112.
Rem. 1. Guérin 1892 mentionne le mot comme néologisme. 2. 1reattest. 1872 (P. Janet, Rev. des Cours litt., p. 319 ds Littré Suppl. 1877); dér. de a priori*, suff. -isme*. Apriorisme hypothétique (l'apriorisme de J.-J. Rousseau dans Le Contrat social).
PRONONC. : [apʀiɔ ʀism]. Pour yod de passage, cf. a priori.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 2.
BBG. − Dub. Dér. 1962, p. 38. − Foulq.-St-Jean 1962. − Miq. 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

apriorisme \a.pʁi.ɔ.ʁism\ masculin

  1. (Philosophie) Thèse selon laquelle il existe des idées ou formes a priori.
    • Contre l’apriorisme kantien, Mill soutient donc que le concept de nombre a son origine dans la manipulation que nous faisons des objets et qui nous conduit à les classer et à les ordonner. — (Jean-Michel Besnier, Les théories de la connaissance, PUF, Paris, 2005, page 50)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APRIORISME. n. m.
Méthode de raisonnement à priori.

Littré (1872-1877)

APRIORISME (a-pri-o-ri-sm') s. m.
  • Terme de philosophie. Emploi des notions à priori. Dans le Contrat social il [J. J. Rousseau] emploie une méthode opposée : il y est spéculatif à priori et applique à cet apriorisme hypothétique la méthode géométrique, P. Janet, Rev. des cours litt. 1872, p. 319. La classification des sciences, telle qu'elle a été établie par Comte…, est la meilleure des pierres de touche pour reconnaître un positivisme de bon aloi et le distinguer d'un positivisme à moitié métaphysique ; c'est le réactif le plus puissant pour déceler immédiatement l'apriorisme sous toutes ses formes et dans ses moindres vestiges, De Roberty, la Philosophie positive, août-sept. 1876, p. 219.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « apriorisme »

Dérivé de la locution « à priori » du latin a priori.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « apriorisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
apriorisme apriɔrism

Évolution historique de l’usage du mot « apriorisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « apriorisme »

  • Soupçon = Opinion défavorable, fondée sur des indices discutables, souvent par apriorisme ou suggestion affective, par laquelle, à tort ou à raison, on attribue à quelqu’un des actes répréhensibles ou des mauvaises pensées. Liberté d'expression, Bloc-notes : les ressorts du réveil populiste - Liberté d'expression
  • Qu’est-ce donc que le savoir engagé ? Celui-ci n’est ni idéologie, ni spéculations, ni partisan. Il épouse au contraire la rigueur et la précision des mots mobilisés, l’impératif de “privilégier l’empirisme sur l’apriorisme” (Renault E., 2004). Par exemple, dans nos terrains de recherche sur la santé, la notion d’indignité sanitaire était importante. Elle traduit des situations et des expériences socio-sanitaires vécues quotidiennement par les patients anonymes. Nous ne pouvions pas, sous prétexte de neutralité scientifique, ne pas décrypter dans toute sa finesse la “matrice intersubjective” (Najar, 2018) décrite par cette catégorie des malades. De façon plus générale, quel sens peut avoir la neutralité scientifique dans une arène sociale et politique profondément antagonique, dominée par la violence de l’argent, les inégalités sociales visibles et invisibles, une multiplicité de pouvoirs orphelins de tout fondement légitime ?  http://www.liberte-algerie.com/, Les illusions de la neutralité scientifique: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • A sa décharge, il ne manque pas de « héros de bistrot » et de « casseurs d’assiettes » parmi ses opposants, prompts aux coups de menton, aux gasconnades et aux recettes toutes faites. N’en sommes-nous pas à faire du kolkhoze, repeint en bleu-blanc-rouge pour certains, l’avenir de la France ? La paille et la poutre ! En contrepoint, la prudence et l’empirisme d’Angela Merkel, non sans constance dans sa ligne politique, se révèlent plus empiriques et performants que le panlogisme et l’apriorisme d’Emmanuel Macron. Au demeurant, la « disruption » érigée en méthode ne signifie-t-elle pas plutôt l’absence de méthode ? Reportons-nous à l’étymologie du terme.  Atlantico.fr, Coronaufrage : la crédibilité française à l’international victime collatérale du Covid-19 | Atlantico.fr
  • Le clivage est que nous économistes, du moins les vrais économistes, nous sommes complètement imprégnés de la certitude que l’apriorisme en méthodologie est la bonne méthode. Puisqu’il s’agit de l’agir humain, de l’action humaine, de la praxéologie, puisque nous avons un modèle puissant et simple (puissant parce que simple), le modèle de l’individu évaluateur inventif et maximisateur (IEIM), toutes les propositions principales de l’analyse économique non seulement peuvent être déduites de l’intérieur d’un bureau sans besoin de vérification empirique, mais mieux, dès que quelqu’un à la fois doté de bon sens et d’honnêteté intellectuelle entend les principales propositions de l’analyse économique, il les considère comme vraies à peine les a-t-il entendues. Contrepoints, « L’économie n’est pas la science de la richesse, mais de l’action humaine » | Contrepoints
  • Voilà ce qui, en son sens fort, constitue le génie du peuple, génie n'étant, ne l'oublions pas, que l'expression du gens, de la gente, c'est-à-dire de ce qui assure l'éthos de toute vie collective. Cet être-ensemble que l'individualisme moderne avait cru dépassé et qui ressurgit de nos jours avec une force inégalée. Mais voilà, à l'encontre de l'apriorisme des sachants, l'apriorisme dogmatique étant le fourrier de tous les totalitarismes, ce génie s'exprime maladroitement, parfois même d'une manière incohérente ou se laissant dominer par les passions violentes. L'effervescence fort souvent bégaie. Le Point, Maffesoli - Vous avez dit « populisme » ? - Le Point
  • Littré écrit "à priori" ; par la force des choses, "apriorisme" et "aprioriste" consomment la soudure. , Quo vadimus ? : À la fortune du mot

Traductions du mot « apriorisme »

Langue Traduction
Anglais apriorism
Source : Google Translate API

Synonymes de « apriorisme »

Source : synonymes de apriorisme sur lebonsynonyme.fr

Apriorisme

Retour au sommaire ➦

Partager