La langue française

Appropriable

Sommaire

  • Définitions du mot appropriable
  • Phonétique de « appropriable »
  • Évolution historique de l’usage du mot « appropriable »
  • Citations contenant le mot « appropriable »
  • Traductions du mot « appropriable »
  • Synonymes de « appropriable »

Définitions du mot appropriable

Trésor de la Langue Française informatisé

APPROPRIABLE, adj.

Rare. Susceptible d'être approprié, de devenir la propriété de ... :
... l'appropriation par l'homme de toute ressource appropriable ne se borna nullement aux organismes vivants. Je ne parle pas tant de l'exploitation récente et sans merci des ressources naturelles (...) mais l'esprit de l'homme au profit duquel l'appropriation entière a lieu (...) s'est lui-même à la longue changé en chose (en objet approprié). Bataille, L'Expérience intérieure,1943, p. 204.
PRONONC. : [apʀ ɔpʀiabl̥].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1373 « qui peut être attribué, approprié » (Oresme, Polit., ms. Avranches 223, fo42 a ds Gdf. Compl. : Il est necessité de user des choses appropriables qui ne vivroit de racines), attest. isolée; repris au xixes.; av. 1865 (Proudhon ds Lar. 19e: Les économistes nous enseignent que certains objets, l'eau, l'air, la lumière, ne sont pas appropriables.) Dér. de approprier*; suff. -able*; cf. le lat. médiév. appropriabilis « id. » attesté au xiiies. (Albert Le Grand ds Mittellat. W. s.v., 810, 61 sqq.).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.

Phonétique du mot « appropriable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
appropriable aprɔprjabl

Évolution historique de l’usage du mot « appropriable »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « appropriable »

  • Je suis nature, par définition non appropriable. La Tribune, Je suis Mont Orford et je n’appartiens à personne | Opinions | La Tribune - Sherbrooke
  • La rue (et l’idée que l’on s’en fait) se différencie de la voie. La rue ne se contente pas de juxtaposer des lieux distincts – immeubles de logements, bureaux, commerces, écoles, administrations, cafés, bars, etc. – aux fonctions diverses, elle en fait une totalité appropriable, au moins par le regard. La rue traduit ce liant indélébile, emblème de ce qu’il y a de public dans la ville et dans l’espace urbain. Chroniques d‘architecture, Après le déconfinement, on est tous à la rue, publique ou privée
  • En outre, si la donnée n'est pas en soi appropriable, il est possible de bénéficier de la protection du contenu d'une base de données prévue par les articles L.342-1 et suivants du Code de la propriété intellectuelle. https://www.daf-mag.fr/, La donnée est-elle un bien comme un autre ?
  • C’est un territoire créé pour tous et surtout appropriable par tous, mais aussi, il s’agit de lutter contre les inégalités sociales en proposant des actions concrètes de solidarité et d’inclusion. De l’Etat aux villes, des associations à l’ensemble des acteurs locaux, les échelles d’actions et les domaines sur lesquels agir sont multiples.  Lumières de la Ville, Villes d’inclusion ou d’exclusion ?

Traductions du mot « appropriable »

Langue Traduction
Anglais appropriable
Source : Google Translate API

Synonymes de « appropriable »

Source : synonymes de appropriable sur lebonsynonyme.fr
Partager