La langue française

Approbatur

Sommaire

  • Définitions du mot approbatur
  • Phonétique de « approbatur »
  • Évolution historique de l’usage du mot « approbatur »
  • Citations contenant le mot « approbatur »
  • Traductions du mot « approbatur »
  • Synonymes de « approbatur »

Définitions du mot approbatur

Trésor de la Langue Française informatisé

APPROBATUR, subst. masc.

BBG. ,,Acte par lequel le censeur royal, chargé de lire un manuscrit, déclare l'avoir lu et n'y avoir rien trouvé de contraire à la morale et aux lois établies, ce qui aurait pu empêcher l'impression. − Les candidats au doctorat en France soumettent encore leur manuscrit à l'approbatur du Doyen et au visa et au permis d'imprimer du Recteur.`` (A. Maire, Manuel pratique du bibliothécaire,1896, p. 287).(Cf. approbation B 2; approuver I C 3 a).
Rem. N'est pas attesté ds les dict. gén. consultés.
P. ext. (parfois p. plaisant.). Donner à un écrit son approbatur :
1. ... il [Martinet] avait, avant de le donner à imprimer, soumis son livre au Dr Andréae qui, après lecture, lui avait pleinement donné son approbatur et même aurait annoté de sa main le manuscrit. Arnold Naville me dit avoir vu ce manuscrit, constaté que le Dr A. y avait ajouté des remarques. Gide, Journal,1933, p. 1191.
Au fig., rare. [En parlant d'une pers.] Synon. approbation* A :
2. Je lui rappelais ce soir où à La Saussaye en septembre 1924 il m'avait signalé ce besoin de l'approbatur qu'il tenait avec raison pour central en moi. Mais peut-on vivre en renonçant à s'approuver ou à se désapprouver? Du Bos, Journal,1927, p. 282.
Rem. Ch. Du Bos emploie aussi une forme francisée au fém., orthographiée approbature (Journal, 1924, p. 177 et 1925, p. 362), p. anal. avec des mots comme signature, censure.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1896 subst. masc., Maire, supra. Lat. approbatur « il est approuvé » 3epers. du sing. de l'ind. prés., du passif de approbare (approuver* étymol. 2).

Phonétique du mot « approbatur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
approbatur aprɔbatyr

Évolution historique de l’usage du mot « approbatur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « approbatur »

  • Le gouvernement grec se serait plié, lundi, en présentant sa liste de réformes à l’Eurogroupe. « Plier », le verbe est dans la plupart des médias, qui participent de la bataille contre la naissance d’une alternative en Grèce. À les entendre, le ministre des Finances, Yanis Varoufakis, aurait reculé sur tout. Certes, l’augmentation du salaire minimum est reportée. Certes, les privatisations en cours ne sont pas annulées. Et vendredi dernier, à l’Eurogroupe, Athènes s’est engagé à rembourser ses créanciers. C’est là le fruit de pourparlers dans le cadre d’un rapport de forces défavorable. Pour obtenir une prolongation de l’aide, il fallait au gouvernement Tsipras obtenir l’approbatur de Berlin, alors que les banques grecques, comme les irlandaises en 2008 et les chypriotes en 2013, sont à cours de liquidité, du fait du rationnement de la Banque centrale européenne. Dès lors, Athènes a dû négocier un compromis, qui ne présage pas des discussions à venir. L’urgence était de dégager des marges de manœuvres pour affronter la crise humanitaire. C’est surtout oublier bien vite les victoires, et quel aurait été le sort du peuple grec laissé aux mains du gouvernement Samaras. L’État hellène n’est plus tenu de respecter l’objectif d’un excédent budgétaire primaire (avant service de la dette) de 3 % du PIB. Pour respecter un objectif budgétaire, c’est Athènes qui est à l’initiative des décisions, et non plus les fonctionnaires de la troïka. De nouvelles aides seront créées : pour financer le chauffage et l’alimentation des ménages les plus démunis. En outre, les conventions collectives, abolies pendant la crise, seront rétablies. Une page est bien tournée. L'Humanité, Grèce. Cachez ces avancées… | L'Humanité
  • Il a fallu quatre ans pour faire aboutir ce projet, conçu, à l'origine, pour favoriser l'essor touristique des Antilles françaises en y créant des salles où les Américains viendraient se prendre à leurs propres jeux. Au nom de l'unité de la législation, l'approbatur a été donné pour l'hexagone comme pour l'outre-mer.   LExpress.fr, 1969 - La roulette devient américaine - L'Express

Traductions du mot « approbatur »

Langue Traduction
Anglais approbatur
Espagnol aprobar
Italien approbatur
Allemand approbatur
Chinois 适当的
Arabe موافق
Portugais approbatur
Russe approbatur
Japonais 承認
Basque approbatur
Corse approbatur
Source : Google Translate API

Synonymes de « approbatur »

Source : synonymes de approbatur sur lebonsynonyme.fr
Partager