La langue française

Appétition

Sommaire

  • Définitions du mot appétition
  • Étymologie de « appétition »
  • Phonétique de « appétition »
  • Évolution historique de l’usage du mot « appétition »
  • Citations contenant le mot « appétition »
  • Images d'illustration du mot « appétition »
  • Traductions du mot « appétition »

Définitions du mot appétition

Trésor de la Langue Française informatisé

APPÉTITION, subst. fém.

A.− PHYSIOL. Désir et besoin de prendre des aliments. Synon. appétit.
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Lar. 19e-Lar. 20e.
B.− PHILOSOPHIE
1. Action de désirer vivement, d'éprouver un appétit (au fig.) pour quelque chose; le fait d'être mis en appétit :
1. Nul n'avait jamais ignoré le rôle de la connaissance dans l'acte libre et saint Augustin a écrit des pages célèbres sur le caractère mystérieux de ce pressentiment obscur qui guide toujours la volonté vers son objet. D'elle-même, et prise en tant que simple appétition, elle est aveugle, ou plutôt elle n'existe pas, car elle ne mérite même plus le nom de volonté. Gilson, L'Esprit de la philos. médiév.,t. 2, 1932, p. 106.
2. ,,Chez Leibniz « action du principe interne » (dans la monade) « qui fait le changement ou le passage d'une perception à une autre ».`` (Lal. 1968, p. 71) :
2. Appétition. Ce terme est fréquemment employé par Leibniz, il prétendait que tous les êtres qui composent la nature, toutes les monades sans exception, sont doués de deux qualités essentielles : 1ola représentation, qui est la forme la plus humble de la sensibilité et de l'intelligence; 2ol'appétition, qui est une tendance à l'action et la première ébauche de la volonté. Franck1875.
C.− PSYCHOL. Loi d'appétition. Loi ,,formulant le rôle de l'affectivité comme stimulant constant et nécessaire de tout développement psychologique.`` (Garnier-Del. 1958).
Appétition-aversion. ,,Couple de réactions affectives primaires en relation avec les affects élémentaires.`` (Piéron 1963) :
3. La crainte au contraire n'est pas portée par le corps de la même façon que le désir; il n'y a pas de besoin négatif qui donne à la répulsion la densité organique de l'appétition; c'est l'imagination, − imagination il est vrai elle-même charnelle par sa matière, − qui porte tout le poids de la crainte; ... Ricœur, Philos. de la volonté,1949, p. 105.
Appétition sociale. Désirs qui naissent de la vie en société :
4. Insectes sociaux. Les sociétés supérieures chez les insectes, abeilles, fourmis, guêpes et termites, fortement différenciées et organisées, présentent le maximum de complexité des relations sociales. L'interattraction même entre individus de castes différentes, l'appétition sociale, montrent un maximum de développement et un caractère obligatoire. Hist. gén. des sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 695.
PRONONC. : [apetisjɔ ̃]. Gémination facultative de [p] ds Barbeau-Rodhe 1930 (cf. de même Fouché Prononc. 1959, p. 318; cf. s.v. appendice la rem. de Mart. Comment prononce 1913).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1550 « action de désirer ardemment qqc. » (H. Fierabras, Méth. chir., liv. 2 ds Quem. : En homme fort et magnanime [...], le cueur appete et ayme sa vie, mais la volonté a estably batailler pour le païs, et ne cesser pour crainte de la mort. Voila deux appetitions, l'une du cueur, l'autre de la volonté), ,,n'est guère en usage`` d'apr. Trév. 1771; terme de philos. au xixes., supra; 2. 1845 physiol. (Besch.). Empr. au lat. appetitio « action de rechercher » (Cicéron, Div., 1, 46 ds TLL s.v., 280, 41); terme philos. (Id., Fin., 3, 23, ibid., 280, 73).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 10.
BBG. − Dam.-Pich. Gloss. 1949. − Franck 1875. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Goblot 1920. − Lal. 1968. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Mots rares 1965. − Piéron 1963. − Séguy 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

appétition \a.pe.ti.sjɔ̃\ féminin

  1. (Vieilli) (Didactique) Passion de l'âme.
    • Les substances ne connaissent cependant pas uniquement la perception, elles sont également définies par une appétition qui peut sembler très étrangère à une quelconque théorie de l’information. — (Mathieu Néhémie, Leibniz et la physique quantique, 2006)
    • Mais il y a cette différence entre l’appétition et l’intellection, ou tout autre mode de connaissance, que la connaissance consiste en ce que le connu est dans le connaissant, tandis que l’appétition consiste dans le penchant du sujet vers la chose même qui l’attire. Ainsi le terme de l’appétition, qui est le bon, se trouve dans la chose attirante, mais le terme de la connaissance, qui est le vrai, est dans l’intelligence. — (Thomas d’Aquin, Somme Théologique)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

APPÉTITION (a-ppé-ti-sion) s. f.
  • Action d'appéter.

HISTORIQUE

XVIe s. Les passions de ceste partie de l'ame sont inclinations, consentements, appetitions, mouvements, Amyot, de la Vertu morale, 15.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « appétition »

Du latin appetitio, de appetere → voir appéter et -ition.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Appetitio, d'appetere (voy. APPÉTER.)

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « appétition »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
appétition apetisjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « appétition »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « appétition »

  • Dans un premier temps, il convient de définir le profil de chaque collaborateur selon 5 critères distinctifs : ses points d’appui, ses faiblesses, son appétition, son ‘carburant’ et ses craintes. LEFILDENTAIRE magazine dentaire, Managers et employés : la méthode disc pour travailler mieux ensemble
  • Un siècle plus tard, le XIXe, claquedent était recensé comme synonyme de gueux, de misérable. Alors qu'appétition avait le sens de vif désir, ce qu'elle a perdu depuis. Le Figaro.fr, Claquedents et jolivetés : redécouvrez les mots oubliés du Larousse
  • La première pensée est qu’il s’agit d’un homme vicieux, ayant épuisé les débauches et réduit aux dernières ressources des excitations impuissantes. L’enquête prouve surabondamment qu’il n’en est rien. Le prévenu a les antécédents les plus honorables ; il n’était pas forcément aux limites de la virilité ; sa situation d’argent, son indépendance de tout lien lui permettaient et lui rendaient faciles les satisfactions autorisées, il ne se distingue ni par l’excès ni par l’absence d’appétition. , Charles Lasègue - Les Exhibitionnistes - Psychanalyse-Paris.com

Images d'illustration du mot « appétition »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « appétition »

Langue Traduction
Anglais appetite
Espagnol apetito
Italien appetito
Allemand appetit
Chinois 食欲
Arabe شهية
Portugais apetite
Russe аппетит
Japonais 食欲
Basque gosea
Corse appetite
Source : Google Translate API
Partager