La langue française

Apotome

Définitions du mot « apotome »

Trésor de la Langue Française informatisé

APOTOME, subst. masc.

MUS. ANC. ,,Ce qui reste d'un ton majeur quand on en retranche un limma.`` (Ac. Compl. 1842) :
On sait que la gamme de Pythagore comprend 5 tons de 51, 15 savarts (...) et 2 demi-tons de 22, 64 savarts (limma, demi-ton mineur) (...). La différence ton-limma = 28,51 était l'apotome. H. Bouasse, Cordes et membranes,1926, p. 372.
Rem. 1. Attesté également ds Besch. 1845, Lar. 19e-Lar. 20e, Littré. 2. On rencontre aussi apotomé (cf. T. Reinach, La Mus. grecque, 1926, p. 24).
PRONONC. − Seule transcription ds Land. 1834 et Littré : a-po-to-m'.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1562 mus. anc. (Maurice Scève, Microcosme, L. II, p. 66 ds Hug. : l'excedant du plus grand au moindre fait le crome, Ainsi que le majeur semiton apotome). Empr. au lat. apotome « partie de ton » (Boèce, Mus., 2, 30 ds TLL s.v., 255, 80 : reliqua igitur pars, quae maior est, apotome nuncupatur a graecis, a nobis vero potest vocari decisio); lui-même empr. au gr. α ̓ π ο τ ο μ η ́ « coupure, section » (Aristote, Cael., 2, 14, 17 ds Bailly), d'où ont été directement tirés à partir de la fin du xviies. (Fur.), plusieurs emplois en math.; un emploi adj. en minér. substance apotome « dont les cristaux ont des faces très peu inclinées à l'axe » (Ac. Compl. 1842), remonte à l'adj. α ̓ π ο ́ τ ο μ ο ς « coupé à pic, abrupt ».
BBG. − Duval 1959. − Séguy 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

apotome \a.pɔ.tɔm\ masculin

  1. (Musique ancienne) Partie du ton, tantôt plus grande, tantôt plus petite que le semi-ton moyen.
    • Les Grecs distinguaient plusieurs apotomes.
  2. (Mathématiques) (Désuet) Reste de deux grandeurs incommensurables dont l’une est retranchée de l’autre.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Nom commun

apotome \Prononciation ?\ féminin

  1. (Musique) Incise musicale.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

APOTOME (a-po-to-m') s. m.
  • 1Ancien terme d'algèbre. Reste de deux grandeurs incommensurables dont l'une est retranchée de l'autre.
  • 2 Terme de musique ancienne. Partie du ton, tantôt plus grande, tantôt plus petite que le semi-ton moyen. Les Grecs distinguaient plusieurs apotomes.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

APOTOME, s. m. mot employé par quelques Auteurs, pour désigner la différence de deux quantités incommensurables. Tel est l’excès de la racine quarrée de 2. sur 1. Voyez Incommensurable.

Ce mot est dérivé du verbe Grec, ἀποτέμνω, abscindo, je retranche : un apotome en Géométrie, est l’excès d’une ligne donnée sur une autre ligne qui lui est incommensurable. Tel est l’excès de la diagonale d’un quarré sur le côté. (O)

Apotome, en Musique, est aussi ce qui reste d’un ton majeur après qu’on en a ôté un limma, qui est un intervalle moindre d’un comma que le semi-ton majeur ; par conséquent l’apotome est d’un comma plus grand que le semi-ton moyen.

Les Grecs qui savoient bien que le ton majeur ne pouvoit par des divisions harmoniques être partagé en deux parties égales, le divisoient inégalement de plusieurs manieres. (Voyez Intervalle.) De l’une de ces divisions inventées par Pythagore, ou plûtôt par Philolaüs son disciple, résultoit le diese ou limma d’un côté, & de l’autre l’apotome, dont la raison est de 2048 à 2187. (Voyez Limma.)

La génération de l’apotome se trouve à la septieme quinte, ut diese, en commençant par ut ; car alors la quantité dont cet ut diese surpasse l’ut naturel, est précisément le rapport que nous venons d’établir. (S)

Les anciens appelloient apotome majeur un petit intervalle formé de deux sons, en raison de 125 à 128. c’est ce que M. Rameau appelle quart de ton enharmonique dans sa Démonstr. du princ. de l’harmonie, Paris 1750.

Ils appelloient apotome mineur l’intervalle de deux sons, en raison de 2025 à 2048, intervalle encore moins sensible à l’oreille que le précédent. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « apotome »

Du latin apotome → voir apo- et -tome.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du grec ancien ἀποτομή, apotomê (« coupure »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἀποτομὴ, retranchement, de ἀπὸ, indiquant séparation, et τομὴ, action de couper (voy. TOME).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « apotome »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
apotome apɔtɔm

Évolution historique de l’usage du mot « apotome »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « apotome »

Langue Traduction
Anglais apotome
Espagnol apotomo
Italien apotome
Allemand apotom
Chinois 蛋白质组
Arabe أبوتومي
Portugais apótomo
Russe apotome
Japonais アポトーム
Basque apotome
Corse apotomu
Source : Google Translate API

Synonymes de « apotome »

Source : synonymes de apotome sur lebonsynonyme.fr

Apotome

Retour au sommaire ➦

Partager