La langue française

Apanager

Définitions du mot « apanager »

Trésor de la Langue Française informatisé

APANAGER1, verbe trans.

A.− Pourvoir (quelqu'un ou un domaine) d'un apanage. Ce prince fut apanagé du duché de ... (Ac. 1835-1932) :
1. Cependant l'aliénation fut autorisée dans deux circonstances particulières, comme l'a prouvé Domat : 1olorsqu'on apanageoit un Fils de France; 2olorsqu'une guerre légitime forçoit la Couronne à des dépenses extraordinaires. Chateaubriand, Discours et opinions,1826, p. 228.
2. Consuelo (...) se disait en elle-même que, pour s'être laissé séduire par de tels madrigaux, la fameuse beauté du margraviat héréditaire de Bareith, apanagé de Culmbach, devait être une personne bien éventée, malgré ses titres, ses galanteries et ses années. G. Sand, Consuelo,1842-1843, p. 353.
Rare. [Le suj. désigne une possession territoriale] Apanager qqc.Constituer l'apanage d'une maison ... :
3. En 1805, le frère de madame Claës mourut sans laisser d'enfants. La loi espagnole s'opposait à ce que la sœur succédât aux possessions territoriales qui apanageaient les titres de la maison ... Balzac, La Recherche de l'absolu,1834, p. 143.
ANC. DR. FR. et RÉGION. Léguer ses biens à quelqu'un :
4. « ... Ah, ah, ah! j'en sais-t-i ed' bounn' histoire » ed' successes! ... (mêm' que j'y ai conté celle ed' ce vieux qu'allait s'en r'tourner en terre sans avoir apanagé sa viell' femme, laquelle courit querir el' notaire, se guêmentant, et chamâillant son vieux à hue et à dia, afin qu'il fît emploi ed' son reste ed' forces pour dicter, coumme ça s' doit, ses volontés ed'vant témoin...). R. Martin du Gard, La Gonfle,1928, II, 5, p. 1206.
B.− Au fig., rare.
1. Être apanagé de (qqc.).En avoir l'apanage, le privilège :
5. Nommerai-je ici quelques-unes de ces affections, soit douloureuses, soit hideuses, que nul n'esquive toutes et dont beaucoup d'entre nous sont largement apanagés, la peste, le choléra... etc.? A. Pommier, De l'Athéisme et du déisme,1857, p. 50.
2. Caractériser une chose par une expression appropriée :
6. Je reviens à ce mot de charognes dont l'élégance est incertaine et la suavité discutable, et qui ne s'emploie que très-rarement dans les salons catholiques; mais qui est l'unique pour exprimer ma pensée. Voudrait-on me dire de quel autre mot je peux faire usage pour qualifier et apanager suffisamment l'abomination que voici? L. Bloy, Journal,1900, p. 380.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1407 dr. « pourvoir d'une dotation » (Ord., IX, 262 ds Gdf. Compl. : Que feu nostredit frere feust appanagié de douze mille livrees de terre au tournois), passé au xves. dans la terminologie de la Couronne de France; devenu terme hist., v. apanage. Dér. de apanage*; dés. -er.

Wiktionnaire

Verbe

apanager \a.pa.na.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Histoire) Pourvoir d’un apanage.
    • Le roi avait apanagé tous ses puînés.
    • Ce prince fut apanagé du duché de…
  2. Par extension, léguer quelque chose à un héritier non réservataire (rare).
    • Quant au petit Faustino [le fils adultérin de Fausto Coppi], sa position n'est pas moins douloureuse. Aux yeux de la loi, c'est un étranger comme sa mère : aucun lien de famille légitime avec Coppi. Même si celui-ci l'a avantagé dans ses dispositions testamentaires, il n'a pu l'apanager de plus du tiers de ses biens. — (Olivier Merlin, Les deux vies de Fausto Coppi. Paris Match 16 janvier 1960)

Adjectif

apanager \a.pa.na.ʒe\

  1. Donné en apanage.
    • En montant sur le trône, Louis-Philippe devait perdre et perdit ses droits sur les biens apanagers, qui firent retour au domaine de l’Etat ; ils étaient importants ; leur produit s’élevait à la somme d’environ 2.500.000 francs par an. — (M. Denormandie, Temps passé, jours présents , Société anonyme de publications périodiques, 1900, page 319)
    • À partir du XVIe siècle, la pratique des rentes apanagères s’impose et, jusqu’en 1789, les rois distribuent à leur famille un titre seigneurial assorti de rentes. — (Jean Bastier, La France monarchique : des origines à 1789, Erès, 1993, page 58)
  2. Qui bénéficie d’un apanage.
    • La crainte que le profit de ces droits ait été transporté par le roi en don à des princes apanagers, à la famille d’Orléans, par exemple, qui possédait d’importants domaines dans la banlieue même de Caen, est écartée par un texte explicite. — (Henri Legras, Le bourgage de Caen : tenure à cens et tenure à rente (XIe-XVe siècles), A. Rousseau, 1911, page 120)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

APANAGER. v. tr.
Pourvoir d'un apanage. Le roi avait apanagé tous ses puînés. Ce prince fut apanagé du duché de...

Littré (1872-1877)

APANAGER (a-pa-na-jé ; la syllabe ge garde son e devant a et o : j'apanageais) v. a.
  • 1Donner un apanage. Le prince Antonio de Parme, que le duc son frère disait n'avoir pas moyen d'apanager, Saint-Simon, 450, 27.
  • 2En ancienne jurisprudence, donner à un de ses enfants quelques biens à titre d'établissement, en le faisant renoncer à la succession paternelle.

HISTORIQUE

XIVe s. Jehan demandoit à avoir sa portion de la succession des biens de leur dame et mere ; et Loys disoit que il le devoit apanner tout seulement, quar il estoit ainsnez, Du Cange, apanare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « apanager »

→ voir apanage
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Apanage.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « apanager »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
apanager apanaʒe

Évolution historique de l’usage du mot « apanager »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « apanager »

Langue Traduction
Anglais appanager
Espagnol aparador
Italien appanager
Allemand appanager
Chinois 经纪人
Arabe appanager
Portugais appanager
Russe appanager
Japonais appanager
Basque appanager
Corse appanager
Source : Google Translate API

Synonymes de « apanager »

Source : synonymes de apanager sur lebonsynonyme.fr

Apanager

Retour au sommaire ➦

Partager