La langue française

Antiputride

Sommaire

  • Définitions du mot antiputride
  • Étymologie de « antiputride »
  • Phonétique de « antiputride »
  • Évolution historique de l’usage du mot « antiputride »
  • Citations contenant le mot « antiputride »
  • Traductions du mot « antiputride »
  • Synonymes de « antiputride »

Définitions du mot antiputride

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTI(-)PUTRIDE,(ANTI PUTRIDE, ANTI-PUTRIDE) adj.

A.− MÉD. [En parlant de substances médicamenteuses ou non] Qui prévient ou combat la putréfaction. Sérum anti-putride (cf. A. Veillon [F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouv. traité de méd., 1926, p. 378]).Synon. antiseptique*.
Emploi subst. Un antiputride. Substance qui s'oppose à la putréfaction.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. gén. du xixeet du xxesiècle.
B.− Au fig., rare. Qui empêche le pourrissement, la dégradation morale ou intellectuelle :
Aubertin a examiné votre balance. Il craint, comme vous, une bêtification à peu près inévitable. Remède : (...) un travail antiputride (...), la nouvelle édition d'Helvétius (...), les quatre volumes de Tracy (...) et lisez-moi cela cinq heures par semaine, montre sur table... Stendhal, Correspondance,t. 2, 1842, p. 59.
PRONONC. ET ORTH. : [ɑ ̃tipytʀid]. Écrit avec un trait d'union ds Nysten 1824.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1763 adj. « qui combat la putréfaction » (Adanson, Familles des plantes, t. 2, p. 622a, éd. Vincent, Paris : Antiseptikes, ou Antiputrides, ou Balsamikes, qui empêchent les plaies de venir en supuration, ou en gangrène); 2. 1793 subst. masc. (Lavoisien, Dict. de méd. : Antiputride : épithète que l'on donne aux remedes contre la putridité ou pourriture des humeurs). Dér. de putride*; préf. anti-*.
BBG. − Duval 1959. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Nysten 1824. − Rey-Cottez 1970, t. 38, p. 356.

Wiktionnaire

Nom commun

antiputride \ɑ̃.ti.py.tʁid\ masculin

  1. (Médecine) (Vieilli) Remède contre la putridité.
    • Le styrax fut recommandé, dès 1872, comme un antiseptique et comme un antiputride, voire même comme un spécifique contre la galle, par Pastau, de Breslau, à l'encontre du saccharure à l'oxyde de fer, qui fut lancé, comme reconstituant, en 1866, par Hager. — (Louis Reutter de Rosemont, Histoire de la pharmacie à travers les âges, du XVIIe siècle à nos jours, volume 2, 1932)

Adjectif

antiputride \ɑ̃.ti.py.tʁid\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) (Vieilli) Qualifie ce remède.
    • Parmi les différents procédés mis en pratique, celui du docteur Boucherie parait donner les meilleurs résultats : il consiste à expulser la sève du bois abattu et à la remplacer par une dissolution concentrée de sulfate de cuivre, substance qui jouit de propriétés antiputrides. — (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, page 169)
    • Les farineux constituent la substance antiputride par excellence. — (Archives de médecine des enfants: Volume 11, 1908)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANTIPUTRIDE. adj. et n.
Synonyme d'ANTISEPTIQUE. Voyez ce mot.

Littré (1872-1877)

ANTIPUTRIDE (an-ti-pu-tri-d') adj. et s. m.
  • Terme de médecine. Qui s'oppose à la putridité.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « antiputride »

 Dérivé de putride avec le préfixe anti-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Anti, contre, et putride.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « antiputride »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antiputride ɑ̃tipytrid

Évolution historique de l’usage du mot « antiputride »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antiputride »

  • Propriétés : Purgative, tonique, antiputride (antiseptique), vermifuge. , Les fruits & légumes de mai et leurs propriétés | lepetitjournal.com
  • Repousser les virusQui n'a jamais fêté Noël grippé ou les intestins en vrac ? Pour repousser les virus en tout genre, les herbes aromatiques sont idéales. Parmi les plus efficaces, le thym, l'origan et le serpolet sont de bons antiviraux et antibiotiques naturels qui préviennent l'apparition du rhume, de la grippe, de la bronchite ou encore de la sinusite. En cas de gastro-entérite ou de diarrhée, elles facilitent la digestion et sont antiputrides. ladepeche.fr, Pour un Noël diététique et sain, misez sur les herbes aromatiques - ladepeche.fr

Traductions du mot « antiputride »

Langue Traduction
Anglais antiputrefactive
Source : Google Translate API

Synonymes de « antiputride »

Source : synonymes de antiputride sur lebonsynonyme.fr
Partager