La langue française

Antipolitique

Sommaire

  • Définitions du mot antipolitique
  • Étymologie de « antipolitique »
  • Phonétique de « antipolitique »
  • Évolution historique de l’usage du mot « antipolitique »
  • Citations contenant le mot « antipolitique »
  • Traductions du mot « antipolitique »
  • Synonymes de « antipolitique »

Définitions du mot « antipolitique »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTI(-)POLITIQUE,(ANTI POLITIQUE, ANTI-POLITIQUE) adj.

A.− Gén. péj. [En parlant d'une attitude ou d'une manière de penser]
1. Contraire aux intérêts de l'État, de la société politiquement organisée :
1. Quelques plumes animées d'une fausse philanthropie font, depuis une dizaine d'années, du forçat, un être intéressant, excusable, une victime de la société; mais, selon nous, ces peintures sont dangereuses et anti-politiques. Il faut présenter ces êtres-là ce qu'ils sont, des êtres mis à toujours hors la loi. Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes,1847, p. 663.
2. P. ext. Contraire à la politique considérée comme saine. Idée, mesure antipolitique (Guérin 1892).
B.− [En parlant d'une pers.]
1. Opposé à l'esprit de la politique de l'État :
2. Dans l'esprit de Nietzsche, il s'agissait seulement du fier consentement de l'âme devant ce qu'elle ne peut éviter. On connaît pourtant sa postérité et quelle politique devait s'autoriser de celui qui se disait le dernier allemand antipolitique. Camus, L'Homme révolté,1951, p. 99.
2. P. ext. Opposé à la politique considérée comme saine. Idées antipolitiques (Chamfort, Caractères et anecdotes,1794, p. 151).
Emploi subst. fém., vx. ,,Politique opposée à la saine politique.`` (Littré).
PRONONC. : [ɑ ̃tipɔlitik].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Av. 1654 subst. fém. « politique opposée à la saine politique » (Balz., 2eDiscours, De la Cour ds Littré : Avec ces belles maximes et cette antipolitique ... ils ont gouverné le monde); qualifié de vieilli par DG; 2. 1790 adj. « opposé à la politique » (Mirab., Disc., 20 déc. 1790, Buchez et Roux, t. 8, p. 266 d'apr. Brunot t. 9, 2, p. 817 : Il existe à Aix deux autres Clubs, l'un des Amis de la Constitution, l'autre club antipolitique). Dér. de politique*; préf. anti-*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 7.
BBG. − Dub. Pol. 1962, p. 147.

Wiktionnaire

Adjectif

antipolitique \ɑ̃.ti.pɔ.li.tik\ féminin

  1. Se dit d’une action ou d’une campagne opposée à la politique.
    • La meilleure forme d’organisation est alors […] de vous concentrer sur quelque campagne antipolitique (« Votez pour vous-même », « Ni gauche ni droite ni centre ni extrême », « Boycottez les urnes », « Arrêtez de voter, vous les encouragez », etc.) pour faire connaître l’alternative libertarienne. (Samuel Edward Konkin III, Le Manifeste néo-libertarien, Chapitre 4.)

Nom commun

antipolitique \ɑ̃.ti.pɔ.li.tik\ féminin

  1. Politique opposée à la saine politique.
    • Avec ces belles maximes et cette antipolitique… ils ont gouverné le monde. (Jean-Louis Guez de Balzac, 2e Discours, De la Cour.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ANTIPOLITIQUE (an-ti-po-li-ti-k') s. f.
  • Politique opposée à la saine politique. Avec ces belles maximes et cette antipolitique… ils ont gouverné le monde, Guez de Balzac, 2e Discours, De la Cour.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « antipolitique »

(Siècle à préciser) Composé de anti- et politique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antipolitique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antipolitique ɑ̃tipɔlitik

Évolution historique de l’usage du mot « antipolitique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antipolitique »

  • « Mais enfin », écrivait Jean d’Ormesson, « à notre époque surtout, la culture ne se décrète pas ! » Friedrich Nietzsche jugeait dès le XIXe siècle que « tout ce qui est grand dans le sens de la culture a toujours été non politique, et même antipolitique ». Le Soir Plus, Comment décider de notre culture? - Le Soir Plus
  • Quant au contexte, précisons que son expansion relève avant tout de la logique des marchés, animés par des investisseurs impatients et un autoritarisme financier, pour lesquels cette crise présente un double effet d’aubaine : la possibilité à la fois d’étendre le champ exploitable des data, ce nouvel Eldorado, et de réduire drastiquement le coût du travail par sa robotisation. Marchés qui eux-mêmes s’inscrivent dans une séquence historique qui a vu l’ensemble des décideurs politiques et économiques faire généralement primer la rationalité gestionnaire sur toute considération humaniste. Y compris après la crise de 2008 qui en avait pourtant montré le nihilisme antipolitique et la cruelle inefficacité. , Le "contact tracing" est un épiphénomène - La Libre
  • Quelques jours plus tôt, les mêmes avaient arpenté la place du Dôme de Milan en proférant les mêmes inepties. Mais que signifie ce mouvement porté par un général Boulanger transalpin ? D’aucuns crient au retour du fascisme et pointent la responsabilité de l’opposition de centre-droit dans l’émergence des gilets oranges, Salvini en tête, qui ne cesse pourtant de s’en démarquer. Notons que les plus violents contempteurs des gilets oranges se situent dans les rangs du Mouvement 5 étoiles (M5S), dont le nouveau statut de parti de gouvernement ne doit pas occulter les racines populistes. Longtemps incarnation pure et parfaite de « l’antipolitique » italienne, le mouvement créé par l’humoriste Beppe Grillo a intégré l’establishment. Récolte-t-il ce qu’il a semé ? Sans doute doublement. Hier comme force antisystème adepte du dégagisme intégral, aujourd’hui en tant que parti croupion cramponné à ses maroquins, quitte à s’allier avec son pire ennemi historique le Parti démocrate afin d’éviter de nouvelles élections perdues d’avance. Causeur, Italie: les gilets oranges créent le populisme sanitaire - Causeur
  • Cette classe antipolitique irresponsable et soumise aux « opinion-makers »/médias hégémoniques, aux minorités tyranniques ethno-religieuses et autres lobbies subversifs ou « associations » humanitaires adeptes de la « désobéissance civile », ne contrôlent plus rien exceptés les prébendes que leur apportent leur pouvoir et leur médiatisation. Certains s'étonnent encore que maintes associations d'extrême-gauche, des Blacks blocs ou autres militants « progressistes » ou pro-migrants clandestins puissent croire qu'une famille de délinquants dangereux multirécidivistes appartienne au camp des « victimes », et il ne comprennent pas pourquoi les médias lui donnent plus la parole qu'aux policiers assermentés ou aux étrangers pro-Français et pro-flics opposés à cette victimologie déresponsabilisante. Valeurs actuelles, [Del Valle] “Le grand renversement” ou les leçons géopolitiques et philosophiques des affaires Floyd-Traoré | Valeurs actuelles
  • CHRONIQUE - Jacline Mouraud a lancé les «gilets jaunes» avec une vidéo virale. Elle raconte les impasses de ce mouvement antipolitique, propose un grand soir fiscal et rêve de présidentielle. Le Figaro.fr, Charles Jaigu: «Les charmes du “y a qu’à, faut qu’on”»
  • Le printemps 2020 a vu apparaître une forme nouvelle de mondialisation : la réduction, partout sur la Terre, de toutes les questions politiques à une seule, qui n’en est pas vraiment une, la question sanitaire. Cependant les Etats se sont emparés de cette question, l’ont intégrée à leur dispositif, pour détruire la politique. Toutes les élucubrations sur la fin de la mondialisation, sur "le monde d’après", font l’impasse sur ce fait majeur : les Etats, à de rares exceptions près, se sont lancés dans le même type de gestion de la crise sanitaire. Tous ont réduit les libertés fondamentales. Tous ont formé des projets de suivi technologique – le fameux "traçage" - des êtres humains comme s’ils s’agissait d’animaux. Beaucoup ont utilisé les drones à la façon de chiens de berger mécaniques. Tous ont transformé leurs habitants en rats de laboratoire sur qui expérimenter les formes nouvelles de gouvernance. L’espace de quelques mois une sorte d’Etat mondial antipolitique s’est dessiné, où le droit fut universellement bafoué par la loi. Marianne, Crise sanitaire : "Pour les dictateurs en herbe, il n’est plus très difficile d’abattre toutes les libertés" | Marianne

Traductions du mot « antipolitique »

Langue Traduction
Anglais anti-political
Italien antipolitica
Source : Google Translate API

Synonymes de « antipolitique »

Source : synonymes de antipolitique sur lebonsynonyme.fr
Partager