La langue française

Antilibéralisme

Définitions du mot « antilibéralisme »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTILIBÉRALISME, subst. masc.

Attitude ou système politique antilibéral(e) :
Il m'a été dit, il y a cinq ou six ans, un mot profond par un Polonais, à propos de la Russie : « Son esprit nous envahit déjà ». Il entendait par là l'absolutisme, l'espionnage, l'hypocrisie religieuse, enfin l'antilibéralisme sous toutes ses formes. Flaubert, Correspondance,1854, p. 39.
Rem. 1reattest. 1842 (Richard, Dict. de mots nouveaux ds Quem. t. 1 1959; dér. de libéralisme*, préf. anti-*).
PRONONC. − Seule transcription ds Littré : an-ti-li-bé-ra-lis-m'.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Nom commun

antilibéralisme \ɑ̃.ti.li.be.ʁa.lism\ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Sentiment, esprit opposé au libéralisme.
    • La foule [à Bologne] est allée crier sous les fenêtres de divers palais connus pour leur antilibéralisme. — (Le Temps, 15 octobre 1876, 2e page, 1re colonne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ANTILIBÉRALISME (an-ti-li-bé-ra-lis-m') s. m.
  • Sentiment, esprit opposé au libéralisme. La foule [à Bologne] est allée crier sous les fenêtres de divers palais connus pour leur antilibéralisme, le Temps, 15 oct. 1876, 2e page, 1re col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « antilibéralisme »

Mot dérivé de libéralisme avec le préfixe anti-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « antilibéralisme »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
antilibéralisme ɑ̃tiliberalism

Évolution historique de l’usage du mot « antilibéralisme »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « antilibéralisme »

  • Une fois Laurent Wauquiez élu à la tête du parti, et alors qu'il avait prétendu souhaiter le rassemblement, il a, au contraire, et de façon incompréhensible pour moi, privilégié une seule ligne politique, la ligne dite identitaire, se différenciant dès lors assez peu du Rassemblement national sur bien des points, et conduisant ainsi au rétrécissement du parti Les Républicains. LR s'est mis alors à dériver vers un antilibéralisme caricatural : protectionnisme, hausse du smic, soutien aux emplois aidés, dénonciation des « cadeaux aux riches », jusqu'à son paroxysme avec cette alliance contre nature de LR avec La France insoumise contre la privatisation d'ADP. Cette dérive mortifère a conduit non seulement au départ de nombreux élus, mais, pire, à la désertion des électeurs comme en témoigne ce score historiquement faible de 8 %. Le Point, Virginie Calmels : « LR a dérivé vers un antilibéralisme caricatural » - Le Point
  • Le libéralisme, on le sait, n'est pas aimé en France. L'antilibéralisme est d'ailleurs le seul point d'accord des dix candidats à l'élection présidentielle ! Personne n'ose s'y risquer de peur d'en subir les foudres électorales. Les libéraux de l'école américaine du Public Choice, l'économiste James Buchanan en tête, l'avaient clairement expliqué : les politiques se comportent rationnellement sur le marché des voix et, sondages à l'appui, tentent de flatter et de répondre à l'opinion dominante plus que de la faire évoluer. Quand on sait qu'à peine 30 % des Français croient aux vertus de l'économie de marché, on ne peut en vouloir à nos dirigeants de tous parier sur l'option constructiviste... Le Monde.fr, L'antilibéralisme, le seul point d'accord entre les dix candidats
  • Frédéric Mas : On peut reconnaître à M. Peltier de la constance dans l’engagement. Son antilibéralisme le suit depuis ses premiers engagements au sein des courants les plus conservateurs, pour parler par euphémisme, de la droite française jusqu’à maintenant. Ce qui peut étonner, c’est qu’aujourd’hui l’ancien traditionaliste se rapproche de celui qui hier claquait la porte de l’UMP suite à l’élection jugée « trop droitière » de Laurent Wauquiez à la tête de la formation de centre-droit.   Atlantico.fr, Cette fièvre anti-libérale qui pollue la droite française | Atlantico.fr
  • On retrouve à plusieurs reprises, dès le milieu du XIXe siècle, la configuration identifiée plus haut à propos de plusieurs débats actuels: la convergence de positions antilibérales de droite, déterminées par les intérêts de sa base sociale, et d'un antilibéralisme de gauche fondé avant tout sur le rejet général de l'idée de marché. Une telle convergence est repérable par exemple dans les débats sur le libre-échange et le protectionnisme à la fin du XIXe siècle: la gauche française est alors plus libre-échangiste que la droite, mais son libre-échangisme est moins net et moins militant que celui des autres gauches européennes.   LExpansion.com, Quand les antilibéraux de droite et de gauche convergeaient - L'Express L'Expansion

Traductions du mot « antilibéralisme »

Langue Traduction
Anglais illiberalism
Source : Google Translate API

Synonymes de « antilibéralisme »

Source : synonymes de antilibéralisme sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « antilibéralisme »

Antilibéralisme

Retour au sommaire ➦

Partager