La langue française

Anthroponomie

Définitions du mot « anthroponomie »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANTHROPONOMIE, subst. fém.

Vieilli. ,,Science des lois qui président à la formation de l'homme ou à l'action de ses organes.`` (Ac. Compl. 1842, Besch. 1845) :
Certains phénomènes peu communs accompagnent quelquefois le sommeil et les rêves : leur examen peut servir aux progrès de l'anthroponomie; et c'est par cette raison que je consigne ici trois observations prises parmi plusieurs que, pendant le cours d'une assez longue vie, j'ai eu l'occasion de faire sur moi-même dans le silence de la nuit. Brillat-Savarin, Physiol. du goût,1825, p. 208.
Rem. 1. ,,L'anthroponomie est une branche de l'anthropologie.`` (Lar. 19e). 2. Terme attesté ds la plupart des dict. gén. du xixes. seulement. 3. Formé des éléments préf. anthropo-* et suff. -nom(e)*; suff. -ie*.
PRONONC. − Seule transcription ds Littré : an-tro-po-no-mie.
BBG. − Littré-Robin 1865. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Piéron 1963.

Wiktionnaire

Nom commun

anthroponomie \ɑ̃.tʁɔ.pɔ.nɔ.mi\ féminin

  1. Loi, règle de l’humanité.
    • Leur examen [de certains phénomènes] peut servir aux progrès de l’anthroponomie. — (Jean Anthelme Brillat-Savarin, Physiologie du Goût, Méd. XIX.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ANTHROPONOMIE (an-tro-po-no-mie) s. f.
  • Loi, règle de l'humanité. Leur examen [de certains phénomènes] peut servir aux progrès de l'anthroponomie, Brillat-Savarin, Phys. du goût, Méd. XIX.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « anthroponomie »

Mot constitué des formants :
  • anthropo-, du grec ancien άνθρωπος (anthropos) « homme » et
  • -nomie, du grec ancien νόμος (nomos) « loi ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ἄνθρωπος, homme, et νόμος, loi.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « anthroponomie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anthroponomie ɑ̃trɔpɔ̃ɔmi

Évolution historique de l’usage du mot « anthroponomie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anthroponomie »

  • Frédéric Boccara. Nos sociétés sont minées par l’économie capitaliste et une anthroponomie du libéralisme, imposées à la planète depuis l’Europe occidentale et les États-Unis. Notre monde crève de la scission entre l’argent et la cible de son utilisation. Laquelle est subordonnée à la recherche de la rentabilité financière maximale. C’est cela le capital : tout est réduit à une masse de valeur cherchant à valoir plus, « l’argent pour l’argent ». L'Humanité, Frédéric Boccara, économiste : voilà les vraies mesures à prendre en urgence | L'Humanité
  • Il consacre ses dernières années au dépassement de sa propre œuvre économique en traitant des liens entre l’ensemble des activités humaines dans leur diversité : économique, sociale, idéologique, culturelle, sociétale… Il élabore le concept d’anthroponomie, désignant les activités autres qu’économiques, et situe le communisme comme une possible issue à ce qui est une crise de civilisation, celle du capitalisme et du libéralisme. S’inspirant de la pensée des cybernéticiens et des biologistes, il approfondit sa réflexion sur les systèmes. On le voit, l’œuvre est digne des plus grands penseurs de la libération humaine. Elle s’est nourrie des apports les plus divers et novateurs de la pensée, contre les académismes qui ont tout fait pour la refouler et la discréditer. Que dire encore de cet homme à la pensée constamment en éveil ? Parmi les nombreux souvenirs que j’ai, je garde en mémoire une soirée passée à la fin des années 1990 dans un restaurant, à Bruxelles, avec lui et Okba Lamrani, journaliste à l’Humanité, à l’occasion d’une réunion d’économistes alternatifs européens. J’y découvris, au-delà du théoricien, un homme plein d’humour et aimant passionnément la vie. L'Humanité, Décès. Paul Boccara dans les pas de la pensée de Marx | L'Humanité
  • C’est ensuite l’analyse des phénomènes systémiques nouveaux : la progression formidable des services, la révolution informationnelle, la mondialisation capitaliste, l’expansion des pays émergents. D’où les élaborations sur l’exacerbation de la crise systémique, mais aussi sur des institutions de maîtrise et de « dépassement » (au sens profond du terme) des marchés du travail, de la monnaie et de la finance, des productions, notamment au plan européen et mondial, ainsi que sur l’anthroponomie au-delà de l’économie et une nouvelle civilisation. L'Humanité, Paul Boccara "Penser les crises du capitalisme pour penser un monde sans crises" | L'Humanité
  • L’apport de Marx est décisif pour notre temps. Il ne concerne pas seulement l’économie et la politique, mais aussi les sciences historiques et tous les domaines non économiques des sociétés que nous appelons l’anthroponomie. Il inscrit dans l’histoire l’étude des sociétés, de leurs règles, leurs dominations, leurs crises, en dépassant les apports antérieurs. À l’opposé du dénigrement de son œuvre depuis l’effondrement des régimes qui prétendaient s’en réclamer et de la dite « fin de l’histoire », du capitalisme et de la civilisation occidentale prétendus indépassables, il y a aujourd’hui un retour à Marx. C’est dû aux formidables crises financières et réelles mondiales de 2008 à 2013, ainsi qu’à la crise de la civilisation occidentale mondialisée. Le retour à Marx pose, à l’opposé de sa répétition dogmatique, le besoin d’accéder à sa continuation par les développements récents néomarxistes. Ils concernent la crise du capitalisme mondialisé, de la civilisation, et les perspectives de transformations radicales, contre les reniements du social-libéralisme. En raison des potentiels des révolutions informationnelle, monétaire, écologique, démographique, parentale, etc. On pourrait viser une civilisation de toute l’humanité, de partage des ressources, des pouvoirs, des informations, des rôles et des créativités. Cela se relie à la conjonction de toutes les luttes émancipatrices. L'Humanité, Marx vu par... des économistes, des responsables politiques ou des philosophes | L'Humanité
  • En ce qui concerne l'anthroponomie des noms du Canton Deïdo sur laquelle Ebele Tobbo voudrait s'appuyer pour les rapprocher aux noms qu'il dit être ceux des Bandem, notre auteur doit comprendre qu'il va vite en besogne dans son analyse. Car, dans la tradition africaine en général et celle des Sawa en particulier, les noms des individus sont liés aux phénomènes de la nature, ils sont tantôt événementiels, tantôt considérés comme la marque d'affection à un être cher dont le nom sera donné par les parents à leur enfant en guise d'homonymie (mbombo). camer.be, Cameroun, L'HISTOIRE DES DOUALA: L'ORIGINE DES DEIDO: « QUE MARTIN EBELE TOBBO VEUILLE BIEN CORRIGER SON ERREUR » :: CAMEROON

Traductions du mot « anthroponomie »

Langue Traduction
Anglais anthroponomy
Espagnol antroponomía
Italien anthroponomy
Allemand anthroponomie
Chinois 人类学
Arabe الأنثروبولوجيا
Portugais antroponomia
Russe антропономия
Japonais 人類学
Basque anthroponomy
Corse antroponomia
Source : Google Translate API

Anthroponomie

Retour au sommaire ➦

Partager