La langue française

Aniconique

Définitions du mot « aniconique »

Wiktionnaire

Adjectif

aniconique \ani.kɔ.nik\ masculin et féminin identiques

  1. Relatif à l’absence de la représentation de(s) dieu(x).
    • Toutefois, note André Lemaire, l’un des meilleur spécialistes des origines de la Bible, « le caractère de ce yahvisme primitif est difficile à cerner. Cependant, rien n’indique qu’il a été monothéiste ; il était plutôt monolâtrique avec un culte aniconique (dépourvu de représentations figurées) comportant bénédictions et sacrifices de communion dans le cadre d’un sanctuaire avec autel, stèle(s) et buisson sacré ». — (Frédéric Lenoir, Petit traité d’histoire des religions, page 248, 2008, ISBN 978-2-7578-4176-1)
  2. (Par extension) Relatif à l’absence de toute représentation humaine et animale.
    • L’art islamique est aniconique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « aniconique »

(Date à préciser) Mot dérivé de icône avec le préfixe an- (« sans ») et le suffixe -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aniconique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aniconique anikɔ̃ik

Évolution historique de l’usage du mot « aniconique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « aniconique »

  • Exemple de la phase aniconique de l’art de l’école d’Amaravati – où le Bouddha n’est pas figuré sous sa forme humaine, sa présence virtuelle étant suggérée par des symboles explicites –, L’Assaut de Mara illustre un moment capital de la quête spirituelle du Bienheureux lorsque, sur le point d’acquérir la connaissance parfaite permettant d’échapper au cycle sans fin des renaissances (samsara), il eut à subir l’offensive de Mara, le dieu de la mort, souverain des désirs et maître de l’illusion, désireux de conserver sa suprématie sur le monde. La présence du futur Bouddha est suggérée par le trône aux lions (simhasana) vide placé sous l’arbre de l’Éveil et symbole de souveraineté tant temporelle que spirituelle, par le tracé du svastika – emblème de bon augure – sur le coussin et par l’empreinte des pieds du Bienheureux sur le tabouret de sol. À droite du trône se déploie l’armée démoniaque de Mara, à gauche subsistent les silhouettes fragmentaires de deux des trois filles du dieu de la mort, créatures lascives et désirables, acharnées à troubler le sage abîmé dans sa méditation. Connaissance des Arts, La vie du Bouddha en 5 œuvres | Connaissance des Arts
  • "Pendant quasiment cinq siècles, le bouddhisme n'a pas utilisé de représentations figurées du personnage fondateur de la doctrine, c'est-à-dire du Bouddha. On préférait des 'représentations aniconiques' : on symbolisait la présence du maître disparu, par exemple par la chaise vide, ou bien par des objets symboliques." (Antoine Gournay) France Culture, Bouddha, icône d'art et d'esprit
  • « L’islam est une religion aniconique (sans images). L’interdiction de la représentation ne relève pas du texte mais d’un principe de précaution théologique pour prévenir toute idolâtrie. SudOuest.fr, Le vrai du faux de l’islam, selon l’imam de Bordeaux Tareq Oubrou
  • Le Coran n’interdit nullement les images. L’islam n’est pas iconoclaste mais aniconique dans le sens où, pendant certaines périodes, des courants - essentiellement sunnites - évitaient la représentation picturale de la création divine, mais ne détruisaient pas les images par la violence, comme le souligne le grand historien de l’art islamique Oleg Grabar. Libération.fr, L’image, contre-récit de l’islam - Libération
  • Ce mois de jeûne, de transcendance spirituelle et de piété touche bientôt à sa fin. Alors qu’en a-t-on retenu ? A-t-on vu moins d’insultes, de violence dans les propos, de fanatisme, de refus des différences et plus de tolérance, de communion des âmes et d’amour ? N’est-il pas temps d’opposer à la stricte identité religieuse le patriotisme et la tunisianité ou au moins de rechercher un subtil compromis entre les deux ? Ne doit-on pas voir plus sur le terrain, cet espace commun, l’expression de la liberté de culte et de conscience, de sorte qu’en s’adressant à une personne, on vise et scrute son humanité plutôt que sa religion ? A-t-on fait un pas de plus vers un islam aniconique, ce que je prône, casser le monopole imposé par certains sur la foi et le dogme et arrêter de s’écarter du fond du texte coranique pour verser dans la liturgie ? Webmanagercenter, Tunisie : Assiste-t-on au retour de la régence ottomane ? | Webmanagercenter
  • L’anomalie que constitue l’existence même de ce chapiteau aniconique dans une série dont tous les autres sont historiés, a laissé perplexes les chercheurs, et cette perplexité est bien lisible, dès l’origine de la recherche, dans l’interprétation qu’essaie de proposer l’archéologue américain : « Le chapiteau corinthien, écrit-il, laissait peut-être pour des raisons symboliques, sept chapiteaux sur des colonnes placées à sept pieds d’entre-axe sur la courbe de l’abside. [4] » On sait que la notion de module joue un rôle important dans son analyse, mais cette hypothèse, qui se borne à retrancher un chapiteau du cycle complet pour obtenir un résultat conforme à une théorie initiale – celle du module –, est évidemment peu convaincante. Plusieurs des systèmes d’explication proposés depuis, suivent pourtant cet exemple et esquivent le problème, en ignorant purement et simplement la présence irritante de ce chapiteau [5]. On en arrive à le considérer presque comme un cas particulier de l’ensemble des chapiteaux à décor végétal retrouvés dans les ruines [6], ce qui revient à refuser de tenir compte de ce que sa présence a d’insolite dans une série dont on se propose, pourtant, de découvrir la logique [7]. La Tribune de l'Art, Proposition de lecture des chapiteaux de Cluny : 3. Le chapiteau végétal et le chapiteau du Paradis - La Tribune de l'Art
  • Selon eux, la tâche peut sembler «difficile» de prime abord, car l’art islamique est soumis à des restrictions, notamment le fait qu’il doit garder un caractère aniconique. En effet, la représentation de la nature (humains, animaux, arbres, etc) est prohibé par l’islam. , L'art islamique, source d'inspiration pour le design des jeux vidéo

Traductions du mot « aniconique »

Langue Traduction
Anglais aniconic
Italien aniconico
Source : Google Translate API

Synonymes de « aniconique »

Source : synonymes de aniconique sur lebonsynonyme.fr

Aniconique

Retour au sommaire ➦

Partager