La langue française

Anencéphale

Sommaire

  • Définitions du mot anencéphale
  • Étymologie de « anencéphale »
  • Phonétique de « anencéphale »
  • Évolution historique de l’usage du mot « anencéphale »
  • Citations contenant le mot « anencéphale »
  • Traductions du mot « anencéphale »
  • Synonymes de « anencéphale »

Définitions du mot anencéphale

Wiktionnaire

Nom commun

anencéphale \a.nɑ̃.se.fal\ masculin et féminin identiques

  1. Individu ou animal qui n’a pas d’encéphale.
    • Ainsi cet être embaumé , enseveli dans la nécropole des animaux , c’était un anencéphale humain, parfaitement caractérisé, et ne différant de tous les anencéphales décrits par les auteurs modernes que par sa haute antiquité. — (Isidore Geoffroy Saint-Hilaire, Histoire générale et particulière des anomalies de l’organisation chez l’homme et les animaux, 1836)

Adjectif

anencéphale \a.nɑ̃.se.fal\ masculin et féminin identiques

  1. Sans encéphale.
    • Cette figure représente la tête d’un fœtus humain anencéphale. — (Annales des sciences naturelles : Zoologie et biologie animale, 1844)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ANENCÉPHALE (a-nan-sé-fa-l') adj. et s. m.
  • Terme d'anatomie. Qui manque d'encéphale.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « anencéphale »

Ἀν privatif, et ἐγϰέφαλος (voy. ENCÉPHALE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « anencéphale »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anencéphale anɑ̃sefal

Évolution historique de l’usage du mot « anencéphale »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anencéphale »

  • Comme celle de tout être humain, la vie de l’enfant anencéphale a un sens unique et irremplaçable, qu’il s’agit de découvrir[3]. Pour comprendre le sens de la vie de cet enfant déroutant qui ne vivra que quelques heures, il est impossible de rechercher ses performances, de se projeter avec lui dans un avenir d’enfant ordinaire, avec ces attentes multiples que tout parent projette ; il faut plutôt voir ce que cet enfant est capable de donner à ceux qui l’entourent d’affection, à travers sa seule présence de bébé dont le petit crâne malade aura été recouvert par les soignants d’un bonnet tricoté ou d’un adroit bandage. Le sens de la vie de cet enfant qui va mourir, ou parfois même, qui est déjà mort, est à découvrir dans cette présence simple et dépouillée, unique… Il ne faut pas avoir peur de donner à cet enfant la possibilité de manifester sa plénitude de sens, lui faire confiance, car il ne veut aucun mal à ceux qui lui ont donné vie. , Accompagner l'enfant anencéphale... | Gènéthique
  • Pr Emmanuel Sapin : Un anencéphale n'a aucune perspective vitale, au-delà même de l'aspect purement relationnel inexistant. C'est une situation létale, au point que, lorsque cette anomalie est détectée par l’échographie anténatale, une IMG est « proposée » systématiquement. Si l’on se réfère à la définition de la mort par l'OMS qui la considère comme « l’arrêt de toute activité cérébrale (EEG) », un fœtus sans cerveau, n'ayant pas d'activité cérébrale, pourrait donc « servir de matériel de greffe ». Mais le cerveau, aussi noble et indispensable soit-il, pas plus qu'aucun autre organe ... ne définit à lui seul la qualité de personne humaine d’un être vivant. Dès sa phase anténatale de l’existence, le fœtus doit être respecté en tant qu’individu de l’espèce humaine, ce qu’aucun scientifique ne peut contester. Il ne peut donc être réduit à une banque de tissus disponibles, une sorte de médicaments, pour servir de greffe à d’autres êtres humains. , Un nouveau né anencéphale donne ses reins : une question d'éthique | Gènéthique
  • En 2001 au Pérou, Karen Llantoy, une jeune femme de 17 ans, avait réclamé le droit d’avorter du fait que le bébé qu’elle portait était anencéphale. On l’obligea à aller au bout de sa grossesse et à allaiter le bébé, qui mourut quatre jours plus tard. Le scandale fut terrible et le cas, qualifié de “torture”, fut porté devant la Commission des droits de l’homme de l’ONU qui, en 2005, a reconnu l’Etat péruvien coupable de graves manquements. Courrier international, SALVADOR. La vie de Beatriz, interdite d’IVG
  • Peter Singer évoque le cas récent d’une jeune femme salvadorienne, souffrant de lupus érythémateux, enceinte d’un fœtus anencéphale, et dont la vie aurait été menacée par cette grossesse. Une particularité du cas est le fait que l’anencéphalie provoque souvent la mort du fœtus avant la naissance; s’il vient à naître, l’enfant meurt rapidement. , Y a-t-il des absolus moraux ? - La Libre

Traductions du mot « anencéphale »

Langue Traduction
Anglais anencephalic
Espagnol anencefálico
Italien anencefalo
Portugais anencefálico
Source : Google Translate API

Synonymes de « anencéphale »

Source : synonymes de anencéphale sur lebonsynonyme.fr
Partager