La langue française

Anabaptiste

Définitions du mot « anabaptiste »

Trésor de la Langue Française informatisé

ANABAPTISTE, subst. et adj.

RELIGION
A.− Subst. Membre d'une secte protestante, d'abord répandue en Allemagne, et soutenant que, le baptême ne devant être administré qu'aux enfants ayant atteint l'âge de raison, il faut baptiser une deuxième fois les chrétiens baptisés avant cet âge :
1. « J'espère qu'un jour, disait M., au sortir de l'Assemblée nationale présidée par un juif, j'assisterai au mariage d'un catholique séparé par divorce de sa première femme luthérienne et épousant une jeune anabaptiste; qu'ensuite nous irons dîner chez le curé, qui nous présentera sa femme, jeune personne de la religion anglicane, qu'il aura lui-même épousée en secondes noces, étant veuf d'une calviniste. » Chamfort, Caractères et anecdotes,1794, p. 151.
2. Mélanchton est aussi contre-révolutionnaire protestant contre le catholicisme, il s'aperçoit par la vue des anabaptistes qu'il s'est trompé et regrette ce qu'il a fait et la destruction de la foi entière. Ce réformé moins éclatant est plus exquis que le grossier Luther. A. de Vigny, Le Journal d'un poète,1837, p. 1070.
En partic. Membre d'un mouvement politique issu au xviesiècle de certaines sectes anabaptistes :
3. Qu'il y eût, au fond de la réforme, un levain politique, un principe d'insurrection, c'est ce qui n'est guère douteux. En Allemagne, la grande révolte des paysans de Souabe, puis le soulèvement des anabaptistes de Munster, qui professaient le communisme avaient coïncidé avec la prédication protestante. J. Bainville, Histoire de France,t. 1, 1924, p. 160.
B.− Adjectif
1. Qui appartient à la secte des anabaptistes :
4. Il atteignait à peine le chemin des voitures, au pied de la côte, que le vieux fermier anabaptiste, avec son large collier de barbe, son chapeau de crin, sa camisole de laine grise garnie d'agrafes de laiton, venait à sa rencontre, la figure épanouie, et s'écriait d'un ton joyeux : − Soyez le bienvenu, monsieur Kobus, soyez le bienvenu. Vous nous faites un grand plaisir en ce jour... Erckmann-Chatrian, L'Ami Fritz,1864, p. 43.
5. Un autre rebelle, ayant eu l'honnêteté de déclarer qu'une femme anabaptiste lui avait donné asile, eut sa grâce, et la femme fut brûlée vive. V. Hugo, L'Homme qui rit,t. 1, 1869, p. 183.
2. Qui est le fait d'anabaptistes :
6. Je n'avais pas été de ces enfants qui appuient sur le bouton de toutes les fontaines; je n'interrogeais aucun gardien, aucun agent. Je personnifiais la discrétion aux yeux des portiers d'hôtel. Si peu m'importait d'ailleurs que ce palais fût maintenant hôtel de ville ou geôle, que cette procession fût catholique ou anabaptiste, que ce mort vînt du cimetière ou y allât! J. Giraudoux, Simon le Pathétique,1926, p. 41.
3. Qui est propre aux anabaptistes. Doctrine anabaptiste.
Prononc. : [anabatist] (pour la non-prononc. de p, cf. anabaptisme). − Rem. Ds Ac. abr. 1832, le mot est traité uniquement au plur.
Étymol. ET HIST. − 1526 « membre d'une secte protestante qui n'admet le baptême qu'à l'âge de raison » (Cl. Marot, Epistre à M. Bouchar, p. 142 ds Gdf. Compl. : Point ne suis lutheriste Ne zwinglien, et moins anabaptiste). Dér. du rad. de anabaptisme*; suff. -iste*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 57.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bél. 1957. − Foi t. 1 1968. − Lav. Diffic. 1846 (s.v. anabaptisme).Lutaud (O.). Translation, traduction, tradition. Emprunts lexicaux au premier radicalisme anglais. Cah. Lexical. 1968, t. 13, no2, p. 57. − Marcel 1938. − Prév. 1755.

Wiktionnaire

Adjectif

anabaptiste \a.na.bap.tist\ masculin

  1. (Christianisme) Relatif à l’anabaptisme.
    • Des flottements se manifestent tôt dans le clan anabaptiste. — (Eva Kushner,L’Époque de la Renaissance, 2011)

Nom commun

anabaptiste \a.na.ba.tist\ masculin

  1. (Christianisme) Partisan de l’anabaptisme.
    • N'y a-t-il pas eu un Jean de Leyde, chef des Anabaptistes, tenaillé, brûlé, et pendu dans une cage en fer à Munster ? — (Frédéric II & Voltaire, L'anti-Machiavel - 1739 - (édition de 1947))
    • On se débarrasse vite de ces trouble-fête que sont les Anabaptistes, dont les doctrines ont partout du charme pour les misérables ; la veuve d’un de ces insurgents s’en va à Strasbourg et y épouse un certain Calvin. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 81)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ANABAPTISTE. n. m.
Celui qui est partisan de l'anabaptisme.

Littré (1872-1877)

ANABAPTISTE (a-na-ba-ti-st') s. m.
  • Sectaire qui ne croit pas que les enfants puissent être baptisés, et qui les rebaptise quand ils ont atteint l'âge de raison. On a vu les illusions des anabaptistes, et on sait que c'est en suivant les principes de Luther et des autres réformateurs qu'ils ont rejeté le baptême sans immersion et le baptême des enfants, Bossuet, Variat. 15.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « anabaptiste »

Ἀνὰ, indiant réduplication, et βαπτιστὴς, celui qui baptise (voy. BAPTISER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De anabaptisme avec changement de suffixe -iste.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « anabaptiste »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
anabaptiste anabaptist

Évolution historique de l’usage du mot « anabaptiste »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « anabaptiste »

  • Le Guensthal, c’est un petit paradis caché au creux des bois entre Windstein et Langensoultzbach (canton de Reichshoffen), un ancien domaine anabaptiste de 16 hectares que les plasticiens-scuplteurs-poètes France et Hugues Siptrott, les parents de Yann, ont transformé depuis trente ans qu’ils y vivent en une œuvre évolutive, un Eden où l’art se mêle à la nature, où la nature devient art. Une « vallée de la Faveur », effectivement, un décor magique — un théâtre forestier. , Culture - Loisirs | Tchekhov au creux de la forêt
  • C'est un cimetière isolé, perdu au milieu des pâtures aux Plains-et-Grands-Essarts dans le Haut Doubs. Un mur d'enceinte, une stèle centrale, plus personne n'y vient, à part de rares curieux. Ici reposent des anabaptistes, des membres d'une communauté protestante établie là à la fin du XIXe siècle. France Bleu, Aux Plains-et-Grands-Essarts, le cimetière oublié des anabaptistes
  • C’est pourtant en Europe que les amish trouve leurs origines. Le mouvement tire son nom de Jacob Amman (1644-1730 ?), un anabaptiste originaire de Berne, en Suisse. Reforme.net, Qui sont les amish ? - Reforme.net
  • Les quelque 90 œuvres rassemblées par Ariane Mensger permettent de dérouler des carrières et de raconter des histoires. La chose peut sembler normale dans la mesure où ces vitraux se voulaient parlants. La plus étonnante affaire liée à cet art reste sans doute celle du Hollandais David Joris, mort en 1556. L’homme a accompli une belle carrière, très respectée, à Bâle. Il faut dire que ses vitraux ici présentés apparaissent d’une belle tenue. On a hélas découvert après sa mort que ce riche bourgeois avait été, sous un autre nom bien sûr, un chef anabaptiste recherché aux Pays-Bas (1). La ville lui a fait un procès posthume. Ses os ont été déterrés et brûlés, en même temps que son portrait. Pas de chance! Il en existait un autre exemplaire qui, admirablement conservé, a fini dans les collections de peinture du Kunstmuseum de Bâle. Bilan, Avec "Lichtgestalten", le Kunstmuseum de Bâle raconte le vitrail suisse du XVIe siècle - Bilan
  • Luther s’est opposé aux anabaptistes, pas tant pour leur position sur le baptême que pour leur séparation d’avec la société civile. Reforme.net, Série "Luther et..." (5) : Luther et les anabaptistes - Reforme.net
  • Dans cet ouvrage de 260 pages, édité par la Shal (Société d’histoire et d’archéologie de Sarrebourg), richement illustré et commenté, l’historien de Dabo, président des Amis de l’Histoire de Dabo et membre de la Shal, s’est fixé comme but de faire connaître l’arrivée des anabaptistes dans notre région, leur installation, leur mode de vie, leurs relations avec la population locale… , Edition Sarrebourg - Château Salins | Les origines des anabaptistes dans la région de Dabo
  • En temps normal, cette communauté religieuse anabaptiste, qui rassemble près de 340.000 membres aux États-Unis, vit une existence austère et coupée du monde. Depuis le début de la pandémie, les Amish n'ont pu échapper à l'agitation du monde extérieur et leur communauté est contrainte, malgré elle, à suivre les restrictions mondiales. Slate.fr, Comment les Amish vivent l'épidémie de coronavirus | Slate.fr
  • Issus de la Réforme radicale, les protestants anabaptistes mennonites sont apparus au XVIe siècle en Suisse. Autour des années 1520, un désaccord survient entre les protestants autour de la question de la séparation de l’Église et de l’État, les futurs mennonites refusant la décision de la majorité de faire appel à l’autorité civile dans la gestion de l’Église. Ils rejettent par ailleurs le baptême des enfants, car cet engagement doit pour eux être pleinement conscient (d’où le nom d’anabaptistes – ceux qui rebaptisent). Pourchassés dans leur pays, ils cherchent alors asile le long de la vallée du Rhin. Objet de multiples discriminations et répressions, les mennonites ont migré en vagues successives. Le courant tient son nom de l’ancien prêtre catholique hollandais Menno Simons, qui l’a structuré et développé aux Pays-Bas, en Allemagne, en Suisse et dans l’est de la France. Aujourd’hui, les anabaptistes sont environ 2 millions dans le monde, principalement en Afrique, Amérique du Nord ou latine et Asie Pacifique. La Croix, Qui sont les mennonites ?
  • Une partie de la Réforme radicale du XVIe siècle s’est développée dans une veine non-violente. Les anabaptistes ont souvent été persécutés, ce qui les a conduits à développer une martyrologie édifiante. Reforme.net, Série "Les autres Réformateurs" (09) : Pilgram Marpeck, anabaptiste et pacifiste - Reforme.net

Traductions du mot « anabaptiste »

Langue Traduction
Anglais anabaptist
Espagnol anabaptista
Italien anabattismo
Allemand anabaptisten
Source : Google Translate API

Synonymes de « anabaptiste »

Source : synonymes de anabaptiste sur lebonsynonyme.fr

Anabaptiste

Retour au sommaire ➦

Partager