La langue française

Amission

Sommaire

  • Définitions du mot amission
  • Étymologie de « amission »
  • Phonétique de « amission »
  • Évolution historique de l’usage du mot « amission »
  • Images d'illustration du mot « amission »
  • Traductions du mot « amission »
  • Synonymes de « amission »

Définitions du mot amission

Trésor de la Langue Française informatisé

AMISSION, subst. fém.

DR. ANC., THÉOL. Perte. Amission d'un privilège; amission de la grâce.
Rem. Attesté ds la plupart des dict. généraux.
Spéc. ,,Peine pécuniaire prononcée en justice.`` (Guérin 1892).
Rem. Attesté aussi ds Ac. Compl. 1842.
Prononc. : [amisjɔ ̃].
Étymol. ET HIST. − « perte, privation » (Vie S. Clém., Richel, 818, fo293 rods Gdf. : Il n'est pas por ice tormentez a droit par l'amission d'oir [lire oïr] et de veoir); spéc. a) jur. 1230 « peine pécuniaire prononcée en justice » (Sept. 1230, Ch. de Thib. de Champ. Arch. comm. Troyes, ibid. : Ne armeures a cez de la comune de Troies ne soient prises por detes ne por pleges, ne por autres amissions). − 1367 ibid.; 1334 dr. « confiscation de biens » (Gir. de Ross. 3333, Mignard, ibid. : Se li rois qu'est tes sires te velt en paiz soffrir Par les belles requestes com li voudras offrir, D'amissions quelconques, bon droit hastis prendras); b) 1877 théol. (Littré Suppl. : L'amission de la grâce). Empr. au lat. amissio attesté au sens de « perte » (sens gén.) dep. Rhet. Herrenius, I, 14, 24 ds TLL s.v., 1917, 30 : exercitus amissione; au sens jur. dep. Cicéron, Pis., 43, ibid., 1918, 3 : poena bonorum odium, nota inusta senatus, amissio dignitatis; id. Tusc., 4, 10, ibid. 1918, 4 : bonorum amissio... caecitas... exilium; l'accept. théol. est issue de admissible*, admissibilité*.
BBG. − Bél. 1957. − Mots rares 1965. − St-Edme t. 1 1824.

Wiktionnaire

Nom commun

amission \a.mi.sjɔ̃\ féminin

  1. (Droit) Perte.
    • La condamnation aux travaux forcés est suivie de l’amission des droits de familles. — (Louis Veuillot, Mélanges religieux, historiques, politiques et littéraires : Volume 2, 1859)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AMISSION (a-mi-ssi-on) s. f.
  • Terme de théologie et de jurisprudence. Perte. L'amission de la grâce.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AMISSION. Ajoutez : - HIST. XVe s. Contre lui à pugnicion De corps et toute amission De biens…, Deschamps, Poés. mss. f° 414, col. 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « amission »

(Siècle à préciser) Du latin amissio dérivé de amitto.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Amissionem, de amittere, de a, ab, exprimant séparation, et mittere, envoyer (voy. METTRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « amission »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amission amisjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « amission »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « amission »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « amission »

Langue Traduction
Anglais admission
Espagnol admisión
Italien ammissione
Allemand eintritt
Chinois 入场
Arabe قبول
Portugais admissão
Russe вход
Japonais 入場
Basque onarpen
Corse ammissione
Source : Google Translate API

Synonymes de « amission »

Source : synonymes de amission sur lebonsynonyme.fr
Partager