La langue française

Ambivalence

Définitions du mot « ambivalence »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMBIVALENCE, subst. fém.

Caractère de ce qui présente deux valeurs, deux composantes, opposées ou non. Synon. dualité.
A.− Domaine de la psychol.Disposition à la simultanéité de deux sentiments ou de deux comportements opposés :
1. On ne saurait exagérer l'importance de cette notion [celle de la dualité de l'individu] qui a connu au lendemain de la guerre une fortune psychologique inouïe. Chez Dostoïevski, devenu à la mode, c'était l'ambivalence des sentiments, la présentation de héros capables de tout le mal et de tout le bien, le divorce entre les actes commis et la nature de celui qui les avait commis qui accaparait l'attention. Arts et littératures dans la société contemporaine,t. 2, 1936, p. 3008.
2. Dans l'univers du songe, la nuit la plus terrifiante et les lumières les plus pures, l'archange et le monstre se révèlent à l'homme, et cette ambivalence de la vision est l'une des données essentielles de l'expérience de Hugo. Toute extase est à la fois divine et périlleuse, elle ouvre les portes des profondeurs où dorment les larves, comme de l'infini vers quoi s'élève l'« ascension bleue ». A. Béguin, L'Âme romantique et le rêve,1939, pp. 372-373.
3. ... les contradictions du caractère offrent (...) à l'observation, sinon toujours une explication, du moins un minimum de netteté dans le dessin. Mais cette contradiction ramassée et indistincte qu'est l'ambivalence? Depuis que Bleuler a donné à l'ambivalence droit de cité, depuis que le freudisme a cru trouver dans l'ambivalence affective de l'enfant, et notamment dans son ambivalence sexuelle au premier âge, la racine de toutes les ambivalences postérieures, la psychologie la fait lever de tous côtés. E. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 64.
4. ... la femme n'incarne aucun concept figé; à travers elle s'accomplit sans trève le passage de l'espoir à l'échec, de la haine à l'amour, du bien au mal, du mal au bien. Sous quelque aspect qu'on la considère, c'est cette ambivalence qui frappe d'abord. S. de Beauvoir, Le Deuxième sexe,1949, p. 237.
Rem. ,,Se distingue de l'ambiguïté, qui concerne l'interprétation des faits et non les faits eux-mêmes; de la bivalence et de la polyvalence, qui n'impliquent ni la simultanéité, ni l'opposition essentielles à l'ambivalence.`` (Foulq.-St-Jean 1962).
B.− P. ext. Caractère de ce qui peut affecter deux formes, servir à deux usages, recevoir deux interprétations. Synon. ambiguïté :
5. ... une certaine correspondance s'établit entre l'action volontaire et les relations objectives de causalité; cette correspondance, sur laquelle nous reviendrons longuement, justifie l'ambivalence de la terminologie. Mais cette ambivalence est devenue confusion; les mots action, efficacité, force, dynamisme, sont chargés désormais d'équivoque : le règne de la subjectivité et le règne de l'objectivité se contaminent mutuellement et ainsi la physique se charge d'anthropomorphisme. P. Ricœur, Philosophie de la volonté,1949, pp. 193-194.
6. ... certains médecins tenaient à honneur de rester chirurgiens. Récamier, au début du xixesiècle, fut un des derniers témoins de cette ambivalence. Après lui, dans la seconde moitié du xixesiècle et la première du xxe, il ne pouvait plus être question qu'un même homme exerçât les deux disciplines. La chirurgie avait gagné ses lettres de grande noblesse et de souveraine indépendance. M. Bariéty, Ch. Coury, Hist. de la médecine,1963, p. 786.
7. L'ambiguïté des origines des institutions présentes explique le caractère mixte du régime et l'ambivalence de ses possibilités. G. Belorgey, Le Gouvernement et l'administration de la France,1967, p. 31.
Rem. Attesté ds Lar. encyclop. et Quillet 1965.
Prononc. : [ɑ ̃bivalɑ ̃:s].
Étymol. ET HIST. − 1. a) 1911 psychol. et psychanal. « caractère de ce qui comporte deux composantes opposées » (Ch. Ladame, cr. ds Revue neurologique, t. 22, vol. 2, 1911, pp. 125-126 de Bleuler, Zur Theorie des Schizophrenen Negativismus, -Zurich-, Psych. neurol. Wochensch. nos18, 19, 20, 21, p. 171, 184, 189, 195, 1910 : Le négativisme est un symptôme compliqué [...] D'après Bleuler les causes [...] sont : [...] L'ambivalence qui, à la même idée, réveille deux émotions opposées et à la même pensée, deux pensées de force opposée); b) 1924 (S. Freud trad. en fr. par S. Jankélévitch, Totem et Tabou, Paris, Payot, chap. II : Le tabou et l'ambivalence des sentiments, p. 55 : Si donc il nous était possible de découvrir la même ambivalence, le même conflit entre deux tendances opposées dans les prescriptions tabou); 2. 1936 p. ext. « caractère de ce qui se présente sous deux aspects » (J. Maritain, Humanisme intégral, p. 121 : [...] ce que nous avons dit de l'ambivalence fatale de l'histoire temporelle). Empr. à l'all. Ambivalenz, lui-même formé de l'élément préf. d'orig. lat. ambi « tous les deux » et du lat. valentia « puissance, valeur ». Ce terme all. semble avoir été introduit dans le lang. de la psychanal. par le psychiatre suisse Eugen Bleuler (1857-1939) dès 1910 (E. Bleuler, Vortrag über Ambivalenz ds Zentralblatt für Psychoanalyse, 1, 266 d'apr. Lapl.-Pont. 1967, p. 21, note 1) et a été largement employé par S. Freud (Zur Dynamik der Übertragung, 1912 etc. d'apr. Lapl.-Pont. 1967; Totem und Tabu, 1912).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 57.
BBG. − Foulq.-St-Jean 1962. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Julia 1964. − Lafon 1963. − Lal. 1968. − Lapl.-Pont. 1967. − Moor 1966. − Mucch. Psychol. 1969. − Piéron 1963. − Porot 1960. − Psychol. 1969. − Sill. 1965.

ambivalence*, -

Wiktionnaire

Nom commun

ambivalence \ɑ̃.bi.va.lɑ̃s\ féminin

  1. (Psychologie) Apparition simultanée de deux sentiments opposés : l’amour et la haine, ou encore désirer une chose et son contraire.
    • Là encore, la relation à Shakespeare se joue sur un mode de l’ambivalence en ce qu’elle s’inscrit dans une tension entre une vénération à laquelle l’écrivain américain cherche à imprimer son propre rite ([…]) et une tentative d’inscrire le barde dans un processus historique en faisant référence à la Déclaration d’indépendance. — (Ronan Ludot-Vlasak, « Entre consécration et profanation. Melville et la lettre shakespearienne », dans Revue française d’études américaines 2014/4 (n° 141), p. 50.)
  2. (Par extension) Caractère de ce qui a deux aspects, deux propriétés opposées.
    • L’ambivalence et le laxisme des autorités de l’État laïque et de la nouvelle intelligentsia séculière ébranlèrent le sécularisme même. Dès l’instant […] où l’influence européenne diminua, la laïcité déclina et son attrait se volatilisa. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, 1992, p.97)
    • L’ambivalence du numérique nécessite de repenser la protection des droits fondamentaux. — (Laure Kaltenbach, (directeur du Forum d'Avignon) et Olivier Le Guay (responsable éditorial du laboratoire d'idées du Forum d'Avignon), Sur les données personnelles, l’Europe peut encore gagner, Journal La Croix, 1er octobre 2014, page 24)
    • La conséquence de ce complexe d’ambivalences est une série d’ambiguïtés aux niveaux différents du statut du texte littéraire, du traitement didactique de ce texte, et des fonctions de l'enseignant. — (Christian Puren, « Ambiguïtés et ambivalences dans le traitement didactique du texte littéraire dans l'enseignement de l'espagnol en France » , dans Ambiguïtés, ambivalences, textes réunis par Anne-Marie Vanderlynden, Cahiers du CRIAR n° 14, Publication Univ. Rouen-Le Havre, 1995, p. 188)

Nom commun

ambivalence

  1. Ambivalence. État dans lequel sont présentés à la fois deux aspects opposés, contradictoires d’une chose. L’ambivalence de relations diplomatiques par exemple.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « ambivalence »

(1910) De l’allemand Ambivalenz (→ voir ambi- et valentia en latin), terme introduit dans le langage de la psychanalyse par Bleuler et largement employé par Freud.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ambivalence »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ambivalence ɑ̃bivalɑ̃s

Évolution historique de l’usage du mot « ambivalence »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ambivalence »

  • «La France fait partie du groupe de pays dont les habitants sont les moins favorables à l’UE », note un récent rapport de plusieurs spécialistes des enjeux européens, tout en soulignant « l’ambivalence » des relations de nos concitoyennes et concitoyens avec « l’Europe » (1). C’est principalement l’analyse de cette « ambivalence » qui fait l’intérêt de cette étude. L'Humanité, Le rapport « ambivalent » des Français à l'Europe | L'Humanité
  • De plus, son succès d’audiences est directement associé à toute une série de drames : l’affaire Merah, les attentats de 2015, les gilets jaunes… Ce qui nourrit de l’ambivalence chez les téléspectateurs, particulièrement palpable sur Twitter. A lire certaines publications, BFMTV mettrait en péril la démocratie et jouerait le jeu de l’extrême droite. , Grève à BFMTV : Pourquoi les difficultés de la chaîne réjouissent-elles certains téléspectateurs ?
  • Vous n'avez jamais de chance en amour ? Selon Alon Gratch (1), les échecs amoureux successifs ne sont pas dûs au hasard mais à notre refus d'accepter l’ambivalence de nos sentiments envers l’être aimé. Éclairage. Madame Figaro, Amour : pourquoi ça casse alors que ça pourrait marcher ? - Madame Figaro
  • Paris persiste dans sa diabolisation de la Turquie, sans se remettre en cause, quand les autres États occidentaux reviennent à la Realpolitik. Les États-Unis ne sont pas hostiles à l’arrivée de la Turquie, une puissance de l’Otan capable, selon eux, de freiner les subversions russes. L’Italie, qui regrette son ambivalence passée, est pressée de renouer avec Tripoli. Pour améliorer son image, elle a dépêché une équipe de déminage. L’Égypte montre les crocs, mais veut tout sauf plonger dans une guerre frontale. La Croix, Assiste-t-on à une « syrianisation » de la Libye ?
  • Cependant, la spécificité de la situation libanaise à cet égard ne tient pas seulement à l’intensité plus importante de certains facteurs conjoncturels, qu’ils soient économiques, culturels ou historiques. D’autres symptômes pathologiques identifiés, comme la corruption généralisée, la confusion des pouvoirs ou la dépendance par rapport aux conflits géopolitiques régionaux, exacerbent naturellement la virulence des tensions identitaires. L’ensemble de ces facteurs trouve néanmoins un terrain d’expression privilégié au Liban en raison d’un autre élément structurant le cadre national : la recherche permanente de conciliation entre des objectifs a priori antinomiques ou contradictoires. Et l’absence de résolution de cette ambivalence structurelle maintient le cadre de négociation politique et culturel libanais dans une situation intérimaire. L'Orient-Le Jour, Sortir de l’ambivalence structurelle du système libanais - L'Orient-Le Jour
  • Lorsque nous perdons un être cher, nous passons par différents états d’âme dont l’importance est égale à la temporalité qui les relie. Après le choc premier à la réception de la nouvelle, nous disons tous « non », un non qui rejette la nouvelle. C’est un « déni » qui nous permet de refuser la réalité et d’écarter la souffrance en la différant à plus tard. Pendant ce temps, il nous arrive de nous révolter et de crier à l’injustice divine. Refusant de perdre l’être cher, nous agissons comme nos ancêtres les primitifs par une incorporation, réelle, où l’ingestion du mort permet de le garder et de profiter ainsi de ses qualités. « L’identification », héritière de l’incorporation primitive, absorbe le mort : nous nous identifions au mort comme si nous voulions le garder en nous, d’où l’apparition de symptômes physiques : malaise, évanouissement, maladies diverses mais transitoires, etc. Ces symptômes témoignent de l’ambivalence des sentiments à l’égard du mort, ambivalence dont nous commençons à prendre conscience. L'Orient-Le Jour, 2 - Respectons nos rites funéraires afin de bien commencer notre deuil - L'Orient-Le Jour
  • Depuis le début de la crise du coronavirus, ceux et celles qui ont perdu quelqu’un ont été privés de cette partie importante de nos rites, celle qui procure chaleur, condoléances, amitié et partage de peines. Depuis quelques mois déjà, les endeuillés libanais se retrouvent seuls. Fallait-il les priver de cette partie de nos rites pour barrer la route au coronavirus ? Et risquer des souffrances organiques et psychiques du fait d’un deuil non fait ? Au nom de la prévention contre le virus ? Les rites qui accompagnent le deuil ont une fonction humanisante, ils atténuent la douleur des endeuillés, la rendent supportable en nous permettant d’approcher la mort. « La mort n’est pas une chose aussi terrible que nous l’imaginons, dit Buffon, nous la jugeons mal de loin, c’est un spectre qui nous épouvante à une certaine distance et qui disparaît lorsqu’on vient à en approcher. » En nous permettant d’approcher la mort, les rites atténuent sa violence. « Les rites sont comme des guides qui nous conduisent par la main sur des routes qu’ils ont souvent parcourues », dit l’abbé Barthélemy. Ils sont donc le fruit de pratiques ancestrales qui ont permis aux humains d’apprivoiser la mort et l’ambivalence qui en découle : on en veut au mort parce qu’on se sent abandonné, on s’en veut de lui en vouloir (parce qu’il est mort), on lui en veut d’éprouver cette souffrance de sa faute, etc. L’ambivalence est un règlement de comptes avec le mort. L'Orient-Le Jour, Respectons nos rites pour mieux commencer notre deuil - L'Orient-Le Jour
  • « Le livre est l’œuvre d’un journaliste, explique le cinéaste français. L’ouvrage est très rigoureux sur le plan factuel et relate une histoire infiniment plus complexe que celle que je raconte dans mon film. Même s’il n’y avait pas vraiment de trame narrative dans le livre, j’ai été intéressé par la richesse du récit et l’ambivalence qui en émane. J’ai trouvé cette histoire passionnante, et le fait qu’elle soit peu connue me séduisait aussi parce que je pouvais me permettre d’y mettre du cinéma. Il était pour moi essentiel de m’attarder à l’aspect humain, d’où l’idée de mettre au centre du film le couple que forment Olga [Penélope Cruz] et René [Édgar Ramírez]. » La Presse, Olivier Assayas: le plaisir de l’aventure
  • Marie Curie représente une figure forte du féminisme, elle brille par son savoir et sa confiance tout au long du long métrage. Ses filles, Irène et Ève sont d’abord effacées, au second plan derrière la passion de leurs parents pour la science. On comprend alors que les deux filles, à la fin du film, ont été discrètement éduquées pour devenir des femmes indépendantes, adultes et conscientes de leur valeur. L’actrice Rosamund Pike garde la plupart du temps un visage fermé et sévère, ne laissant personne la freiner dans ses ambitions. C’est alors que Marjane Satrapi installe une sorte d’ambivalence autour de la lutte incessante de Marie pour se faire entendre au sein d’une société patriarcale à l’esprit étriqué. Effectivement, le spectateur arrive à se demander s’il ne s’agit pas du caractère hargneux et buté de la chimiste qui justifie le comportement des parisiens. Maze, « Radioactive » - Science et féminisme - Maze Magazine
  • L’industrie agroalimentaire doit désormais s’accommoder de cette ambivalence des micro-organismes, surtout lorsqu’elle a plusieurs technologies à gérer. Or, la réglementation repose encore exclusivement sur l’usage des approches pasteuriennes, fondées sur l’étalement sur boîtes de Pétri, avec ou sans enrichissement. The Conversation, L’ambivalence des microbes, une inconnue multimillénaire
  • Les grandes enquêtes conduites depuis le début des années 1970 en France l’ont bien montré : l’expression d’un niveau élevé de confiance à l’égard des sciences va généralement de pair avec une forte ambivalence à l’égard non de la science en tant que telle, mais de ses usages, réels ou supposés. Les résultats de l’enquête Baromètre Covid-19 illustrent bien cette ambivalence à partir notamment de la convergence de la population enquêtée autour de propositions en apparence contradictoires : d’une part la proposition selon laquelle Les chercheurs sont des gens dévoués qui travaillent pour le bien de l'humanité qui recueille 86 % d’accord, et de l’autre celle selon laquelle Les chercheurs servent trop souvent les intérêts de l'industrie, notamment pharmaceutique qui recueille pas moins de 73 % d’accord. CNRS Le journal, La crise a-t-elle changé notre regard sur la science? | CNRS Le journal
  • Ce qui est drôle, c’est que la pièce qui a été l’élément déclencheur de beaucoup de choses pour moi est «La Peur» de Stefan Zweig, alors qu'au contraire dans Arletty, je parle de liberté. Comme je l'ai dit lors de la cérémonie des Molières : «dépasser la peur, c’est devenir libre». Et Arletty elle dérange parce qu’elle est libre, parce qu’elle est tombée amoureuse d’un nazi. La pièce pose justement la question : y-a-t-il des limites à la liberté ? Et en même temps, elle s’assume. Elle dit ouvertement : « Je suis comme ça, je suis libre, je n’aurai pas d’enfant, je suis là pour vivre». A ma connaissance, elle n’a dénoncé personne pendant la guerre. Ceci dit, de mon point de vue, c’est très dérangeant de se dire qu’elle a baigné avec des gens qui ont commis des actes abjects. C'est toute l'ambivalence du personnage. Elle était issue d’une famille désargentée ou vivre était plus une question de survie et tout ce qui lui est arrivé, le cabaret, le cinéma, elle le doit à elle-même, à son franc-parler, à une énergie débordante et tout ça en restant humble. J'aime cette facette du personnage.  CNEWS, Elodie Menant, Molière de la révélation féminine : «Ce prix est la récompense de tout le travail accompli depuis 10 ans» | CNEWS
  • Malgré la forte opposition de l’UE à l’annexion et l’ambivalence des États-Unis, qui sont aux prises avec de multiples crises internes, M. Netanyahu a déclaré qu’il avait l’intention d’aller de l’avant avec l’annexion. Il a déclaré à plusieurs reprises qu’il était déterminé à annexer unilatéralement toutes les implantations et la vallée du Jourdain, soit au total quelque 30 % de la Cisjordanie, à condition de bénéficier du soutien des États-Unis. The Times of Israël, Visite d'urgence du ministre des Affaires étrangères allemand contre l'annexion | The Times of Israël
  • P. R. : Emmanuel Macron n’est pas un homme d’argent. Il veut juste réussir et convaincre, ramener à soi les foules, les évangéliser. Comme les jésuites qui l’ont formé à Amiens. D’où l’ambivalence de son « en même temps », bienveillant et autoritaire. La Croix, Patrick Rambaud  : « Emmanuel Macron a l’ambivalence des jésuites »
  • Nombre d’œuvres ne se réduisent d’ailleurs ni à l’un, ni à l’autre de ces modèles et sont marquées, à rebours de ce manichéisme supposé, par une ambivalence foncière. Charles Nodier lui-même la souligne, quand il fait l’éloge de l’« idée profondément morale » qui fonde l’argument de Melmoth de Maturin, tout en regrettant qu’« on y voi[e] percer partout je ne sais quelle ironie sanglante, quelle satisfaction infernale » et que l’auteur, « gagné par l’exemple de son effroyable héros, semble ambitionner les conquête de l’esprit tentateur ». Quelles formes prennent cette ambivalence ? Dans ces hésitations morales, l’ironie joue un rôle crucial. Quel jeu instaure-t-elle dans le système axiologique de l’œuvre ? Les valeurs sont-elles l’objet d’une inversion, d’une subversion, ou d’une dissolution ? , Valeurs du romantisme noir (revue Otrante)
  • Sans ambivalence, il pointe du doigt les Centres Nationaux de Référence (CNR). Durant l'épidémie notamment, la validation des tests de sérologie par le CNR avait été jugée extrêment longue par les biologistes. France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, Coronavirus : ce qu'il faut retenir de l'audition du Pr. Raoult à l'Assemblée nationale
  • Dans l'ambivalence de cette relation si particulière entre André Malraux et Charles de Gaulle, il y a d'une certaine manière l'envie de Malraux de devenir de Gaulle et peut-être l'envie, chez de Gaulle, d'être Malraux. Il y a aussi chez Charles de Gaulle une période que l'on connaît moins, c'est celle avant la guerre et c'est celle paradoxalement qui est la plus intéressante, la plus riche car c'est celle de sa formation intellectuelle, extrêmement riche et variée. Sa première ambition était d'être écrivain et d'ailleurs, dans son imaginaire personnel, les grand philosophes et les écrivains occupent la première place et ensuite éventuellement les hommes d'état ou les chefs militaires. Alexandre Duval-Stalla France Culture, Officier mais rebelle - Ép. 2/4 - Mémoires de guerre
  • Jusqu'ici, la stratégie de défense d'Axa repose entre autres sur l'ambivalence de cette notion de "fermeture administrative".  La clause est "très claire", a balayé l'avocat d'Axa Maître  Pascal Ormen lors de l'audience mardi 9 juin à Bordeaux. France 3 Nouvelle-Aquitaine, "Chez Aldo" Vs Axa : le tribunal de commerce de Bordeaux ordonne une expertise
  • Je fais de l'architecture comme je fais de la peinture : avec détachement. Je crée, je défais, je transforme : je n'ai pas peur de cette transformation, alors que dans le processus architectural, il y a quelque chose de laborieux, un processus normatif. J'ai toujours été en liberté et en défiance par rapport à l'architecture. Au début de ma carrière, j'avais une capacité à dire non. La BNF est un 'Non'. (...) La Bibliothèque Nationale de France a cette forme d’abbaye, elle a cette ambivalence entre l'introversion et l'extraversion ; car elle offre une esplanade ouverte et en même temps il y a cette dimension introvertie du cloître, ou de l'abbaye. Ces 4 tours ne créent qu'un seul et même lieu.       Dominique Perrault France Culture, Dominique Perrault : "Je fais de l'architecture comme je peins"
  • Les Lumières apparaissent dès lors comme une réponse collective au surgissement de la modernité, dont les ambivalences forment aujourd’hui encore notre horizon. Partant des interrogations de Voltaire sur le commerce colonial et l’esclavage pour arriver aux dernières réflexions de Michel Foucault, en passant par la critique postcoloniale et les dilemmes du philosophe face au public, L’Héritage des Lumières propose ainsi le tableau profondément renouvelé d’un mouvement qu’il nous faut redécouvrir car il ne cesse de nous parler. , A. Lilti, L'héritage des Lumières. Ambivalence de la modernité
  • Oui, il y a une ambivalence de la côte et de la mer. C’est vu comme un confort, un plaisir, un privilège même, disent les gens interrogés, d’aller en vacances ou d’habiter sur le littoral. Certaines agences immobilières continuent d’ailleurs à utiliser cette expression. Après la tempête Xynthia, qui a fait des morts, après La Faute-sur-Mer, on pouvait penser qu’il y aurait une méfiance. Mais le prix de l’immobilier continue à grimper près des côtes. Le Telegramme, Le Télégramme - France - Risques côtiers : « Il y a une ambivalence du littoral »
  • Les attitudes des Français vis-à-vis de l'Europe sont marquées par une logique nationale de « projection » qui permet de rendre compte de l'ambivalence au coeur des relations entre les Français et l'« Europe » : ou bien cette dernière est alors perçue comme un « instrument » au service de la France; ou bien elle agit comme un révélateur ou un miroir déformant de la fameuse « exception française ». , Les Français et l'Europe - Kantar
  • La connaissance, c’est tout autre chose. C’est un vocable qui en appelle à l’esprit critique, à l’intelligence, à la faculté d’appréhender, de relier les données entre elles. Le savoir donc ne mène à rien en particulier, c’est la mise en œuvre de cette science qui lui confère son importance et cela de tous temps. Les savants, au cours de l’histoire, ont pu éprouver l’ambivalence de l’usage de leurs trouvailles et leur dimension toute politique : l’atome, par exemple, peut être utilisé pacifiquement, mais aussi s’avérer la plus épouvantable des armes créées par l’homme. , Les Omniscients T. 1, Phénomènes : Réflexion sur le savoir - ActuaBD
  • Une ambivalence qui n’est en rien le fruit du hasard. Elle est intrinsèque à une dialectique qui tente de hiérarchiser de façon scientifique les discriminations et les haines que subissent chacun ; qui divise les uns et les autres en ethnies, et finissent par conséquent par les opposer. A fortiori lorsque ce camp est pollué soit par des figures proches de mouvances islamistes, dont la haine du juif, de l’homosexuel et de l’Occidental n’est plus à démontrer, soit par des personnalités aux relations ou aux propos troubles. L'Opinion, «Cessons de dévoyer la question antisémite». La tribune de Rafaël Amselem et Sacha Benhamou – Politique | L'Opinion
  • Le mode de vie égalitaire des Scythes était en tout point différent de celui des Grecs, sédentaire et axé sur l'agriculture. L'idée que les femmes puissent être mises sur un pied d'égalité avec les hommes faisait naître une certaine ambivalence, un sentiment mêlant crainte et admiration qui allait inspirer une myriade d'histoires palpitantes au sujet de femmes barbares aussi vaillantes et douées que les hommes sur les champs de bataille. À travers leurs mythes sur les intrépides Amazones, il semblerait que les Grecs se soient aménagé un espace pour explorer le concept de parité entre les sexes, un rêve inaccessible au sein de leur propre société paternaliste où les hommes dominaient et contrôlaient les femmes. National Geographic, Mythologie : les fières Amazones ont bel et bien existé | National Geographic
  • Mais ces expertises de parties ont également une utilité plus fondamentale. Elles apportent un correctif à une ambivalence structurante de la médecine légale en France qui, jusqu’à une réforme des études médicales en 2017, n’était pas une spécialité, mais une surspécialisation venant s’ajouter à une spécialité médicale issue d’un spectre très large allant de la médecine générale à l’anatomo-pathologie, en passant par la médecine du travail, la santé publique, etc. Pour autant, la médecine légale n’est pas non plus une rubrique d’expertise judiciaire au même titre que l’expertise psychiatrique par exemple. En effet, en France, l’expertise judiciaire s’est construite autour de l’idée que l’expert doit être un collaborateur occasionnel du juge, et qu’il doit, pour ne pas être coupé de sa discipline d’origine, continuer d’exercer sa profession. Or, les médecins légistes travaillent quotidiennement et exclusivement pour la justice dans des services hospitaliers dédiés. Libération.fr, Adama Traoré, Théo Luhaka… La justice doit-elle craindre les batailles d’experts médicaux ? - Libération
  • Sur le terrain, ceux qui marchent les mardis et vendredis constatent, eux, une ambivalence dans l’attitude des autorités avec une tentative apparente de reprise en main sécuritaire. Mardi, le RCD a été clairement instruit par le wali d’Alger de ne pas permettre le regroupement de manifestants dans son siège régional sis à la rue Didouche-Mourad, haut lieu des manifestations hebdomadaires. Le siège en question a été encerclé à plusieurs reprises par les forces de l’ordre pour empêcher des départs de marches. Le parti a fait part de son refus de se conformer à l’injonction et on ne sait pas si les forces de l’ordre tenteront de l’imposer de force dans un contexte marqué par le retour des arrestations notamment en matinée, parmi les premiers manifestants. Presque tous finissent par être relâchés, mais des présentations devant les tribunaux continuent à être signalées, des condamnations aussi, comme c’était le cas à Biskra où l’étudiant Amine Benalia a écopé de 18 mois de prison ferme. TSA, 49e vendredi : le hirak face à l'ambivalence du pouvoir — TSA
  • Pour le PT, il s’agit d’« une flagrante ambivalence entre les discours et les pratiques liberticides du pouvoir ». Dans son communiqué, le Secrétariat du parti appuie ses propos en citant l’exemple de « la condamnation arbitraire de Karim Tabbou dans le cadre de la criminalisation de l’action politique » ou encore « la mise sous contrôle judiciaire du journaliste Khaled Drareni et d’autres condamnations tout aussi arbitraires qui touchent des dizaines de citoyens ». http://www.liberte-algerie.com/, « Il y a ambivalence entre les discours et les pratiques du pouvoir »: Toute l'actualité sur liberte-algerie.com
  • La vie est une question de choix. Et l'on crée son propre destin grâce, ou à cause de ses choix. Isabelle, bien qu'amoureuse de Sam, reste avec son mari pour s'assurer une stabilité. C'est le choix qu'elle fait, même si elle ressent une immense mélancolie. Plus tard, quand elle est enfin prête à quitter son époux, Sam a peur. C'est pourtant l'amour de sa vie. Bien que séparés, il y aura eu entre eux, pendant trente-cinq ans, une connexion immense. Pourquoi, alors que le bonheur est là, en face d'eux, font-ils d'autres choix ? L'un des plus grands mystères de la vie, c'est soi-même. Cette ambivalence m'intéresse beaucoup. leparisien.fr, Douglas Kennedy : «Le Paris que je décris n’est pas que nostalgie» - Le Parisien
  • 10h17. Noémie Lvovsky se dédouble pour la réouverture des cinémas. Le 22 juin, Noémie Lvovsky sera à l'affiche de « La Bonne Epouse » et de « Filles de joie ». Dans l'un, elle joue une bonne sœur revêche, dans l'autre, une mère maquerelle. Une ambivalence qui va à merveille à cette comédienne, également cinéaste. À lire ici. leparisien.fr, Coronavirus : les informations à retenir de ce samedi - Le Parisien
  • La subtilité et l’ambivalence de Joseph Gordon-Levitt comptent pour beaucoup dans la réussite de ce premier long-métrage singulier. Konbini - All Pop Everything : #1 Media Pop Culture chez les Jeunes, Ces 5 films prouvent que Joseph Gordon-Levitt est capable de tout
  • Le soutien américain au processus de construction européenne, pour réel qu’il ait été, n’a jamais été dépourvu d’ambivalence. , Etats-Unis - Union européenne : de la compétition à la défiance | Vie publique.fr
  • Plusieurs éléments explicatifs de nature culturelle peuvent être avancés pour comprendre l’ambivalence du rapport des Français à l’UE. The Conversation, 70 ans après la déclaration Schuman, l’indispensable « retour de l’Europe en France »
  • Le premier trimestre de la grossesse, incertitude et ambivalence prédominent chez la future mère : suis-je vraiment enceinte ? Cette grossesse va-t-elle tenir ?  Zoom sur le premier trimestre de la grossesse. PARENTS.fr, Devenir mère, le premier trimestre | PARENTS.fr
  • L’analyse du discours institutionnalisé de l’aidance réalisée au cours des quatre ans de la recherche met en évidence son « ambivalence » à l’égard de la rémunération des proches, qui renvoie à « la subsidiarité de l’aide publique sur l’aide familiale ». Pas de « formulation explicite et intégrée », pas de traitement social uniforme entre la monétarisation dans le cadre de l’allocation personnalisée d’autonomie ou de la prestation de compensation du handicap, pas de visibilité dans la statistique publique, mais des réformes au « caractère perlé et quasi-continu » depuis les années 1990. La monétarisation émerge ainsi comme « un élément compatible » avec les trois piliers de l’action publique envers l’aidant : « sa reconnaissance » dans le système de soins et d’accompagnement ; le « soutien » par le répit, la formation ou un accès facilité aux droits ; « la conciliation entre les fonctions d’aide et d’autres activités, dont le travail » et la promotion du « libre choix ».  Gazette Santé Social, Proches aidants : l’aide monétarisée produit des effets contrastés -  Gazette Santé Social
  • Dans la tourmente du Brexit, Bruno Frappat revient sur l’ambivalence qui caractérise nos relations avec les anglais. La Croix, Ces Anglais qu’on aime quand même
  • L’historien Robert Frank, spécialiste des relations internationales, analyse, dans son nouveau livre, les constantes ambivalences des Britanniques au sujet de l’Europe. Reforme.net, Brexit : le Royaume-Uni et l'Europe, une longue histoire d'ambivalence - Reforme.net
  • Dans un récent document émis après de longues décennies d’ambivalence sur le sujet, le conseil allemand des évêques catholiques a finalement admis la complicité de l’Église dans les actions menées par le régime nazi pendant la Seconde Guerre mondiale, a fait savoir le Times vendredi. The Times of Israël, Allemagne : l'Église catholique reconnaît avoir été "complice" des nazis | The Times of Israël
  • Elle s'intitule "Parlons travail" mais cela aurait tout aussi bien pu être : "Je t'aime, moi non plus". L'ambivalence est en effet l'un des sentiments forts mis en avant par l'enquête nationale de la CFDT sur le travail, dont les résultats ont été publiés ce jeudi. Un exemple : si une large majorité de salariés (77 %) dit "aimer leur travail" la moitié (51 %) juge aussi la charge "excessive". Les Echos, Les Français et le travail : une relation ambivalente | Les Echos
  • Alors pourquoi ces scènes de fous rires nous mettent-elles tant mal à l’aise? Sans doute parce que le film “Joker” nous rappelle toute l’ambivalence du rire et son côté sombre auquel on est plus rarement confrontés. Le HuffPost, Le "Joker" de 2019 nous rappelle que le rire n'est pas toujours drôle | Le HuffPost
  • Les Français ne sont pas à une contradiction ou, plus exactement, à une ambivalence près. On le constate une nouvelle fois sur la question des libertés publiques qui est le thème de la 28e journée du livre politique, samedi 30 mars à l’Assemblée nationale, et qui fait l’objet d’un sondage réalisé pour l’association Lire la politique par Ipsos Sopra-Steria auprès de 1 004 personnes interrogées par Internet du 14 au 19 mars. Le Monde.fr, Les Français ambivalents sur les libertés publiques
  • Aujourd’hui, il se garde bien de commenter le coût de ce recul. Un recul qui coûte cher, fruit d’une ambivalence à l’image du reste de sa politique étrangère.  Le Journal de Montréal, L’impuissance canadienne | Le Journal de Montréal
  • Cette ambivalence est une constante des prises de position officielles, jusqu’au sommet de l’Etat. Vladimir Poutine, tour à tour favorable au changement climatique – « nous porterons moins de manteaux de fourrure » – puis conscient qu’il représente un problème planétaire de première importance, déclarait, fin mars, en déplacement dans le Grand Nord, que le réchauffement pourrait être lié « à des cycles globaux sur terre. La question est de s’y adapter ». Le Monde.fr, Climat : la Russie cultive l’ambivalence
  • Cette question, d’aspect simpliste, donne un bon aperçu de l’ambivalence que l’on retrouve dans la plupart des enquêtes d’opinion européennes et qui s’exprime à l’égard, non de la science en tant que telle, mais de ses usages.   Prenons l’exemple de l’intelligence artificielle (IA) et des big data. Grâce à ces avancées technico-instrumentales, les chercheurs diffusent et analysent une masse toujours croissante de données génomiques, cliniques et épidémiologiques accessibles à tous sur des plateformes en ligne, comme c’est le cas aujourd’hui avec la Global Initiative on Sharing All Influenza Data4. Cette mise en commun généralisée des données – l’open science – apparaît comme la face vertueuse de la mondialisation. Mais ces avancées sont également au service d’autorités publiques pressées d’endiguer au plus vite la dissémination du virus et parfois plus soucieuses du contrôle des populations que du respect de la vie privée et des libertés individuelles.   Lequel de ces deux usages de l’IA et des big data captera le plus l’attention du public ? Avec quel type de variations selon les pays considérés ? C’est ici que le travail d’enquête à grande échelle est indispensable pour établir une cartographie mondiale de l’image publique des sciences, et plus largement de la culture scientifique. Un projet international dédié, conduit par Michel Claessens (Université libre de Bruxelles) avec Martin Bauer (London School of Economics, Royaume-Uni) et Ren Fujun (National Academy of Innovation Strategy, Chine) est en cours de développement depuis 20195.   CNRS Le journal, Le coronavirus peut-il altérer la confiance en la science ? | CNRS Le journal
  • Entre idéalisation et appréhension, entre impatience et inquiétude, les fêtes de fin d’années sont bien souvent marquées du sceau de l’ambivalence. Et pour cause, elles « font parfois ressurgir les conflits latents », Nicole Prieur, philosophe, auteure de l’ouvrage intitulé Petits règlements de comptes en famille (Albin Michel Editeur). ladepeche.fr, Noël : survivre aux conflits familiaux… - ladepeche.fr
  • Si Jacques Chirac a eu des mots durs sur l'immigration, aucune mesure concrète n'est à mettre à son actif. S'il a dénoncé le pillage de l'Afrique, tout laisse croire qu'il a contribué à la Françafrique. Retour sur une ambivalence politique. RT en Français, «Le bruit et l'odeur» et «nous avons saigné l'Afrique» : Chirac et son ambivalence — RT en français
  • Serge Hercberg a été le principal responsable de Suvimax, étude qui a consisté à administrer des compléments d'antioxydants (vitamines et minéraux), contre un placebo (substance inactive), pendant huit années à plus de 13 000 participants. En 2003, les résultats de ces travaux ont révélé une certaine ambivalence des antioxydants. «À dose nutritionnelle, les antioxydants ont un effet protecteur sur le cancer, tous types confondus, mais ce uniquement chez les hommes, indique le chercheur. Ces bénéfices n'ont pas été observés chez les femmes, certainement parce qu'elles mangent spontanément plus de fruits et de légumes. Elles se sont donc retrouvées en “surdose” d'antioxydants», analyse-t-il. , Vieillissement : l'ambivalence des antioxydants
  • Mes deux amis ne désespèrent pas pour la planète, toutefois ils sont exaspérés de l’ambivalence de nos gouvernements qui ne se résolvent pas à entreprendre une transition sérieuse. Le Journal de Montréal, Souci environnemental | Le Journal de Montréal
  • La communauté scientifique dont je fais partie est éparpillée à travers le monde. Des chercheurs de tous les pays tentent de comprendre le fonctionnement de la nature et les changements qu’elle subit. Chaque année, nous nous retrouvons pour échanger nos connaissances, expliquer et discuter avec nos collègues des dernières découvertes lors de conférences organisées à différents endroits du globe. Il y a un peu plus d’une année, je me trouvais à une de ces conférences aux États-Unis. La plus importante du genre pour les Sciences de la Terre et de l’Environnement. En arpentant les couloirs du gigantesque centre des congrès de La Nouvelle-Orléans, je me suis rendu compte que le mot « réchauffement climatique » était sur toutes les lèvres et dans toutes les recherches. La très large majorité des domaines des sciences environnementales sont en effet touchés de près ou de loin par ces changements globaux. C’est là que « l’ambivalence » des scientifiques que nous sommes me frappa. Laboratoire à ciel ouvert, L’ambivalence des scientifiques travaillant dans l’environnement – Laboratoire à ciel ouvert
  • Dans cette pièce intitulée «Comédie sur un quai de gare», de Samuel Benchetrit, et mise en scène par Guillaume Mengelle, vont s'en suivre quelques quiproquos ponctués de silences nécessaires à la réflexion ou à l'hésitation, maintenant de la sorte le public en haleine. La voix de l'hôtesse présente sur scène, mais rendue virtuellement invisible par la mise en scène, fera office de quatrième larron auprès duquel chacun, à tour de rôle, viendra se rassurer. Entre un père et sa fille où l'ambivalence des sentiments reste très profondément ancrée, un troisième personnage sèmera le trouble jusqu'à un dénouement attendu, espéré ou alors improbable. La voix impersonnelle de l'hôtesse prendra soudainement corps, avant l'arrivée du train qui finira par conduire chacun vers sa destinée. ladepeche.fr, Caussade. L'ambivalence des sentiments - ladepeche.fr

Traductions du mot « ambivalence »

Langue Traduction
Anglais ambivalence
Espagnol ambivalencia
Italien ambivalenza
Allemand ambivalenz
Portugais ambivalência
Source : Google Translate API

Synonymes de « ambivalence »

Source : synonymes de ambivalence sur lebonsynonyme.fr

Ambivalence

Retour au sommaire ➦

Partager