La langue française

Amarelle

Définitions du mot « amarelle »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMARELLE, subst. fém.

BOT. Plante tonique et fébrifuge de la famille des gentianées. Synon. gentianelle.
Rem. Attesté de Lar. 19e, Littré, Nouv. Lar. ill. et Quillet 1965.
Prononc. − Seule transcription ds Littré : a-ma-rè-l'.
Étymol. ET HIST. − xiies. bot. amerele (Gloss. du XIIes., ap. Léop. Delisle, Bibl. de l'Ec. des Ch., 6esér., t. 5, p. 331 ds Gdf. Compl. : Amarusca rom. amerele, similiter camomillae). Terme en usage en Suisse rom. (canton de Vaud), amarala « camomille sauvage », Pat. Suisse rom. t. 1 1924-33, p. 326a. Soit, issu du croisement du bas lat. amalusta (et changement de finale) avec lat. amarus (amer*); lat. amalusta seulement attesté aux ive-ves. par le Ps. Apulée, Herb., 24 ds TLL s.v. amalocia, 1810, 17 comme étant en usage chez les Daces au sens de « camomille » : chamaemelon ... Campani amalociam, Tusci apianam, Dacï amalustam vocant. (Voir aussi André Bot. 1956, pp. 84-85, s.v. chamaemēlon); le croisement avec amarus s'expliquerait par le goût amer de la décoction de camomille. Cette hyp. émise par Thomas, Mél. étymol. fr., Paris, 1902, p. 105 est fort complexe et fait de plus appel à un étymon peu attesté pour un mot aux développements nombreux et pop. (Sain. Sources t. 3 1930, p. 206 et Rolland, Flore pop., t. 7, pp. 32-34), voir cependant amourette, bot. Soit, plus prob. empr. au lat. médiév. amarella, amarellum, attesté au sens de « cerise aigre, griotte » dep. viiie-xies., Gloses ds Mittellat. W. s.v. amarella, mais qui ne présente le sens de « camomille » ni ds Mittellat. W., ni ds Diefenbach, Gloss. lat.-germ., Francfort, 1857, p. 27e. Même hyp. formulée par DEI pour l'ital. amarella « herbe amère », et pour l'all. amarelle « griotte » par Weigand, Deutsches Wörterbuch, Giessen, 1909, t. 1, col. 48. Le fr. mod. amarelle, glosé cerasum par Duez en 1659 ds Gdf. Compl. est certainement issu de ce lat. médiév. Sain., loc. cit., fait d'amarelle, amarelle un dér. de amer (suff. -elle*) faisant ainsi appel à amarus comme élément de base, et non de simple contamination.
BBG. − Barb. Misc. 5 1928-32, pp. 165-167. − Littré-Robin 1865.

Wiktionnaire

Nom commun

amarelle \a.ma.ʁɛl\ féminin

  1. Nom donné à la gentiane amère, plante de la famille des Gentianacées (Gentianella amarella), amère, tonique et fébrifuge.
  2. (Botanique) Nom donné à une variété de griottier (cerisier aigre) dont la cerise est plutôt acide et produit un jus clair (Prunus cerasus).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

AMARELLE (a-ma-rè-l') s. f.
  • Plante, dite aussi gentianelle, de la famille des gentianées, amère, tonique et fébrifuge.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « amarelle »

latin amarellus, diminutif de amarus, « amer ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. amarellus, diminutif de amarus, amer.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « amarelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amarelle amarɛl

Évolution historique de l’usage du mot « amarelle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « amarelle »

Langue Traduction
Anglais amarelle
Italien amarelle
Source : Google Translate API

Synonymes de « amarelle »

Source : synonymes de amarelle sur lebonsynonyme.fr

Amarelle

Retour au sommaire ➦

Partager