La langue française

Alque

Sommaire

  • Définitions du mot alque
  • Étymologie de « alque »
  • Phonétique de « alque »
  • Évolution historique de l’usage du mot « alque »
  • Citations contenant le mot « alque »
  • Traductions du mot « alque »
  • Synonymes de « alque »

Définitions du mot alque

Trésor de la Langue Française informatisé

ALQUE, subst. masc.

ORNITH. Groupe d'oiseaux palmipèdes comprenant les pingouins. Synon. alcidés :
Certains becs tranchans ont leurs côtés tellement rapprochés qu'ils ressemblent à des lames de couteaux, et ne peuvent servir qu'à saisir de petites choses pour les avaler promptement; tels ils sont dans les pingouins et autres alques, dans les macareux (où le bec a de plus la singularité d'être aussi haut que long)... G. Cuvier, Leçons d'anatomie comparée,t. 3, 1805, p. 195.
Prononc. − Seules transcriptions ds Land. 1834 et Gattel 1841 : ɑl-ke.
Étymol. ET HIST. − 1805, supra. Empr. au norv. alke (a. norv. alka), issu de l'a. nord. alka; racine i.-e. *el, *ol « crier » (cf. lat. olor « cygne », lat. alcedo « alcyon »), Falk-Torp 1960, p. 21; De Vries Anord. 1962, p. 6; IEW t. 1 1959, p. 304.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.
BBG. − Ac. Gastr. 1962. − Boiss.8. − Mont. 1967.

Wiktionnaire

Nom commun

alque \alk\ masculin

  1. (Ornithologie) (Désuet) Tout oiseau de la famille des alques, famille de charadriiformes palmipèdes regroupant les 10 genres et les 24 espèces existantes de mergules, guillemots, pingouins, stariques et macareux, oiseaux coloniaux de plumage généralement pie, et spécialisés dans la nage propulsée en profondeur grâce à leurs ailes courtes et leurs pattes sises à l'extrémité postérieure de l'abdomen.→ voir alcidés
  2. (Ornithologie) (Désuet) Ancien nom officiel de nombreux alcidés, e.g. le grand pingouin (=alque géant), le macareux rhinocéros (=alque à bec cornu). etc. au XIXème et au XXème siècles[4].
    • Cet oiseau avait été capturé sur les bancs de Terreneuve. Le grand pingouin ou alque géant, appelé aussi Garefowl par les Anglais, n'a pas, heureusement pour lui et pour nous, vécu assez longtemps pour recevoir plus d'un nom scientifique. Le célèbre Linné, qui a connu cet oiseau, l'a appelé Alca impennis, nom qui lui est resté jusqu'aujourd'hui. — (Recueil de littérature nationale, Nouvelles soirées canadiennes, Volume 7, Typ. de P.-G. Delisle, Montréal, 1888)

Adjectif

alque \alk\ masculin

  1. (Ornithologie) (Désuet) (Soutenu) Synonyme d'alcidé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « alque »

(Nom 1) (1805) Du vieux norrois alka, crier. Mot créé par Georges Cuvier.[1][2].
(Nom 2) (Milieu du XIXème siècle) Emprunt par les naturalistes français et canadiens à l'ancien nom du taxon "alques" de Cuvier pour désigner certains alcidés spécifiques tels le grand pingouin, le petit pingouin, ainsi que pour baptiser toutes les espèces de petits alcidés de la côte du Pacifique pour lesquels aucun nom français n'avait été normalisé et qui ne tombaient sous aucune des catégories existantes, i.e. guillemots, mergules et macareux, soit les guillemots actuels des genres Brachyramphus et Synthliboramphus, les stariques des genres Ptychoramphus et Aethia et pour le macareux rhinocéros (Cerorhinca monocerata) (v. liste et correspondances sous "hyponymes"). On trouve en outre cette ancienne nomenclature dans toute la littérature ornithologique canadienne du XXème siècle, jusqu'à la première Commission internationale de normalisation des noms français d'oiseaux en 1986[3].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alque alk

Évolution historique de l’usage du mot « alque »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alque »

  • Il a beau pleuvoir, venter, grêler, le rendez-vous avec Vincent Lognoné se tiendra sur la plage de Pors Rand à Pleubian, dans les Côtes-d'Armor, son terrain de travail privilégié. Il faut dire que l'ingénieur chimiste, âgé de 56 ans, n'a pas installé sa société Alginnov à Lanmodez par le plus grand des hasards. L'Armor-Pleubian fait partie des plus importants « spots » d'algues en Bretagne (500 espèces recensées dans toute la région). « On est dans une zone de transition pour la température de l'eau », expose-t-il. « On a un estran rocheux couvrant de 2.000 hectares qui permet à l'alque de s'accrocher. On a des coefficients de marée parmi les plus forts au monde ». Le Telegramme, Vincent innove avec les algues - LeTelegramme Soir

Traductions du mot « alque »

Langue Traduction
Anglais alque
Espagnol alque
Italien alque
Allemand alque
Chinois que
Arabe ألك
Portugais alque
Russe alque
Japonais アルケ
Basque alque
Corse alque
Source : Google Translate API

Synonymes de « alque »

Source : synonymes de alque sur lebonsynonyme.fr
Partager