La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « alogique »

Alogique

Variantes Singulier Pluriel
Masculin et féminin alogique alogiques

Définitions de « alogique »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALOGIQUE, adj. et subst.

[En parlant d'une assertion] Qui est étranger aux principes et aux règles de la logique :
1. La société n'est nullement l'être illogique ou alogique, incohérent et fantasque qu'on se plaît souvent à voir en elle. É. Durkheim, Les Formes élémentaires de la vie religieuse,Le Système totémique en Australie, 1912, p. 655.
Emploi subst.
a) Subst. masc. L'alogique. Ce qui est alogique :
2. Je préférerais (...) s'il faut créer un mot, celui d'extra-intellectuel, ou même d'alogique proposé par M. A. Lalande dans la première rédaction de l'article. M. Blondel (Lal. t. 2 1932).
b) Subst. fém. Science des assertions alogiques. Anton. logique; synon. illogique :
3. Nous espérons montrer la fécondité d'une « alogique du paradoxe » pour renouveler les vieux débats sur la liberté et la grâce (ou la prédestination). P. Ricœur, Philosophie de la volonté,1949, p. 35.
Étymol. ET HIST. − 1. 1564 adj. « qui n'est pas logique, insensé » (Rab., Cinq. liv., ch. XVII ds Gdf. Compl. : Consequence alogique, c'est a dire desraisonnable). − 1611, Cotgr.; encore utilisé en 1912 en ce sens par Durkheim (supra ex. 1), peut-être sous l'influence de l'emploi 2; 2. repris au xixes. comme terme de philos. a) 1838 (Ac. Compl. 1842 : Alogique. adj. des 2 g. scol. − Il se dit De ce qui est certain par soi-même et n'a pas besoin de preuve); b) 1902 « hors des principes et des règles de la logique » (Rauh ds Extrait du compte rendu de la séance du 26 juin 1902 ds Bulletin de la Sté Fr. de philos., t. 2, 1902, p. 192, faisant allusion à la 1rerédaction de l'article action ds A. Lalande, Vocab. techn. et crit. de la philos. : Je préférerais [...] s'il faut créer un mot, celui d'extra-intellectuel, ou même d'alogique proposé par M. A. Lalande dans la première rédaction de l'article); 1938 substantivé, supra ex. 2; 1949 subst., supra ex. 3. Dér. de logique* adj.; préf. a-2* (un lat. philos. de la Renaissance *alogicus ne semble pas attesté, FEW t. 5, p. 399a, s.v. logica). La réapparition du mot au xixes. au sens philos. s'explique sans doute par l'influence de l'adj. all. alogisch « alogique », empl. p. ex., par Schopenhauer pour qualifier la volonté, selon J. Hoffmeister, Wörterbuch der philosophischen Begriffe, 2eéd., 1955, p. 31.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.
BBG. − Bénac 1956. − Lal. 1968.

Wiktionnaire

Adjectif - français

alogique \a.lɔ.ʒik\ masculin et féminin identiques

  1. Sans logique, illogique.
    • Nous avons un univers à la Salvador Dali. Nous aboutissons à une logique « délogifiée », au moins alogique et peut-être pré-logique. — (revue Présence francophone, 1970, n° 1 à 3, page 66)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « alogique »

De logique avec le préfixe a-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « alogique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
alogique alɔʒik

Fréquence d'apparition du mot « alogique » dans le journal Le Monde

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Évolution historique de l’usage du mot « alogique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « alogique »

  • L alogique des sections va dans le sens de la compétition sportive : "Il est recommandé que toute ouverture de section sportive scolaire s'appuie sur un partenariat avec une fédération sportive nationale".
    EPS : Les sections sportives sous controle rectoral
  • A Edith de localiser des voies d’accès dans cette maison truffée de secrets, subtile métaphore architecturale d’un arbre généalogique torturé.
    Télérama.fr — “What remains of Edith Finch” : vous avez un message d’outre-tombe - Le monde bouge - Télérama.fr

Images d'illustration du mot « alogique »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « alogique »

Langue Traduction
Anglais alogical
Espagnol lógico
Italien logico
Allemand logisch
Chinois 合乎逻辑的
Arabe منطقي
Portugais lógico
Russe логический
Japonais 論理的
Basque logikoa
Corse logica
Source : Google Translate API

Synonymes de « alogique »

Source : synonymes de alogique sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « alogique »

Combien de points fait le mot alogique au Scrabble ?

Nombre de points du mot alogique au scrabble : 18 points

Alogique

Retour au sommaire ➦

Partager