La langue française

Allostérie

Sommaire

  • Définitions du mot allostérie
  • Étymologie de « allostérie »
  • Phonétique de « allostérie »
  • Évolution historique de l’usage du mot « allostérie »
  • Citations contenant le mot « allostérie »
  • Traductions du mot « allostérie »

Définitions du mot allostérie

Wiktionnaire

Nom commun

allostérie \a.lɔs.te.ʁi\ féminin singulier

  1. (Biologie) (Chimie) (Biochimie) Mode de régulation de l’activité d’une enzyme par lequel la fixation d’une molécule effectrice en un site modifie les conditions de fixation d’une autre molécule, en un autre site distant de la même protéine.
    • L’allostérie définit la possibilité qu’ont certaines protéines de moduler l’activité d’un site selon l’activité d’un autre site. — (Bruno Anselme, Maxi Fiches: Biologie cellulaire en 80 Fiches, 2011)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « allostérie »

Construit à partir de allo- et de stérique, provenant du grec ancien ἄλλως, allos (« autre ») et στερεός, stereós (« forme »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « allostérie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
allostérie alɔsteri

Évolution historique de l’usage du mot « allostérie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « allostérie »

  • Directeur du Centre d’études sur le sexe, le genre, l’allostérie et la résilience, Robert-Paul Juster a collaboré à une étude effectuée par l’Université de l’Oregon, aux États-Unis, qui a montré que les hommes transgenres qui habitaient dans les zones rurales du Massachusetts et du Rhode Island, deux États américains pourtant assez progressistes, présentaient des taux de cholestérol, une pression artérielle (qui renseigne sur la fonction cardiovasculaire), des niveaux d’inflammation et d’hormone de stress (le cortisol) plus élevés que ceux qui résidaient dans les zones urbaines. « Ces différents marqueurs biologiques indiquent que les personnes transgenres qui demeurent dans des régions rurales reconnues pour être politiquement conservatrices vivent plus de stress en lien avec leur identité transgenre, avec leur sortie du placard (coming out) et avec la fréquentation de toilettes genrées, et par ricochet plus de problèmes de santé physiologique, que celles qui vivent en zones urbaines », explique M. Juster. Le Devoir, Étude: le racisme, l'homophobie et la transphobie engendrent un stress chronique | Le Devoir

Traductions du mot « allostérie »

Langue Traduction
Anglais allostery
Source : Google Translate API
Partager