La langue française

Algonquin, algonquine

Définitions du mot « algonquin, algonquine »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALGONQUIN, INE, ALGONKIN, INE, subst. et adj.

I.− Subst. et adj.
A.− Algonquin. Membre d'une tribu indienne de l'Amérique du Nord :
1. Après eux parurent les Algonquins, reste d'une nation, autrefois si puissante, et qu'après trois siècles de guerre les Iroquois avoient presque exterminés. Leur langue, devenue la langue polie du désert, comme celle des Grecs et des Romains dans l'ancien monde, attestoit leur grandeur passée. F.-R. de Chateaubriand, Les Natchez,1826, p. 415.
B.− Qui appartient aux Algonquins, relatif aux Algonquins :
2. Trois nations se partageoient l'empire du désert : l'Algonquine, la plus ancienne et la première de toutes, mais qui s'étant attiré la haine, par sa puissance, étoit prête à succomber, et succomba en effet sous les armes des deux autres; la Huronne, qui fut notre alliée, et l'Iroquoise notre ennemie. F.-R. de Chateaubriand, Génie du Christianisme,t. 2, 1803, p. 456.
3. La plus grande partie [du Canada], celle qui est située à l'ouest de la Baie d'Hudson, est occupée par les tribus Déné, la partie orientale par les tribus Algonquines, par exemple les Algonkins Saulteaux, Cris, Montagnais et Naskapi. A.-C. Haddon, Les Races humaines,1930, p. 240.
Langues algonquines. ,,Nom sous lequel on comprend les idiomes parlés par les indigènes les plus septentrionaux de l'Amérique et dont plusieurs sont déjà éteints.`` (Bach.-Dez. 1882).
Au fig., vx. Individu ignorant les usages du monde et accoutré de manière bizarre. On dirait un Algonquin. Il ressemble à un Algonquin (Lar. 19e).
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Littré, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., DG, Lar. Lang. fr.
II.− Subst. masc. Langue parlée par les Algonquins.
Rem. Attesté ds Besch. 1845, Guérin 1892, Nouv. Lar. ill.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [algɔ ̃kε ̃], fém. [-kin]. Barbeau-Rodhe 1930 note une durée mi-longue pour la 2esyllabe. 2. Forme graph. − Lar. encyclop. : algonquin ou algonkin (cf. aussi Besch. 1845).
Étymol. ET HIST. − 1752 ethnique (Trév. : Algonquin, ine. Nom de peuple); 1775 plais. p. compar. (Beaumarchais, Le Barbier de Séville, II, 13 ds Littré : Le chef branlant, la tête chauve, Les yeux vairons, le regard fauve, L'air farouche d'un Algonquin); 1845 nom commun, au fig., pour désigner un personnage grossier (Besch.), d'apr. la tradition lexicogr. ce sens aurait pour orig. l'emploi attesté chez Beaumarchais (Lar. 19e, Littré, Brunot t. 6, p. 1301). Nom d'une tribu indienne résidant au Nord-Ouest du Saint-Laurent, issu par contraction du topon. algumakin litt. « (lieu) où on pêche au harpon » formé sur algum « foène, harpon » (ODEE 1967 et Meillet, Lang. du Monde, Paris, 1952, p. 973). L'angl. Algoumequin considéré par ODEE comme un empr. au fr. au moment de la colonisation du Canada, est attesté dep. 1625 (Purchas, Pilgrims, IV, 1607 ds NED Suppl.).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 13.
BBG. − Bél. 1957.

Wiktionnaire

Nom commun

algonquin \al.ɡɔ̃.kɛ̃\ masculin singulier

  1. (Linguistique) Langue des Algonquins, un peuple autochtone proche des Ojibwés.
    • L'algonquin est classé comme dialecte ojibwé, une des langues de la famille algonquienne. Comme les dialectes ojibwés sont voisins, il n'est pas possible de tracer une frontière linguistique exacte entre les dialectes ojibwé et algonquin. — (L’Encyclopédie canadienne [1])
    • Cette traduction est la première Bible publiée en Amérique du Nord et l’algonquin, la vingt-deuxième langue à posséder une traduction complète de la Bible. — (Jean Delisle, Judith Woodsworth, International Federation of Translators, Les traducteurs dans l’histoire, 1995)

Adjectif

algonquin \al.ɡɔ̃.kɛ̃\ masculin

  1. Relatif aux Algonquins, leur langue, leur culture.
    • Le canot d'écorce algonquin était idéal pour se déplacer sur les rivières et les lacs dans l'Ouest du Québec actuel.

Forme d’adjectif

algonquine \al.ɡɔ̃.kin\

  1. Féminin singulier de algonquin.

Forme d’adjectif

algonquine \al.ɡɔ̃.kin\

  1. Féminin singulier de algonquin.

Forme d’adjectif

algonquine \al.ɡɔ̃.kin\

  1. Féminin singulier de algonquin.

Forme d’adjectif

algonquine \al.ɡɔ̃.kin\

  1. Féminin singulier de algonquin.

Forme d’adjectif

algonquine \al.ɡɔ̃.kin\

  1. Féminin singulier de algonquin.

Forme d’adjectif

algonquine \al.ɡɔ̃.kin\

  1. Féminin singulier de algonquin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ALGONQUIN (al-gon-kin) s. m.
  • Individu appartenant à une tribu de sauvages qui habitait dans le Canada, et dont on emploie quelquefois le nom pour désigner un homme qui ignore les usages reçus. C'est un algonquin. Il a l'air d'un véritable algonquin. Le chef branlant, la tête chauve, Les yeux vairons, le regard fauve, L'air farouche d'un Algonquin, Beaumarchais, Barb. de Sév. II, 13.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « algonquin »

Du malécite-passamaquoddy elakómkwik ou du micmac algoomeaking (« at the place of spearing fish and eels »).

Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « algonquin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
algonquin algɔ̃kɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « algonquin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « algonquin »

  • La nation algonquine demande un moratoire sur la chasse à l'orignal dans la réserve faunique La Vérendrye dès cet automne. Radio-Canada.ca, Les Algonquins demandent un moratoire sur la chasse à l'orignal dans la réserve faunique La Vérendrye | Radio-Canada.ca
  • La nation algonquine de la vallée de l’Outaouais était composée de nombreuses communautés dont les Oueskarinis, dans la Petite Nation, les Onontcharonons (nom que les Hurons donnaient) dans le bassin de la South Nation ; les Kinouchepirinis dans les environs du lac Muskrat ; les Matou8eskarini sur la Madawaka et, à l’île aux Allumettes, les Kichesipiris qui tirent leur nom de Kichesipi ou «grande rivière» ; au nord-ouest des Allumettes de même que sur les rives de la Coulonge et de la Dumoine, ce sont les Kotakoutouemis. On estime cette population algonquine était composée, au XVIIe, d’environ 5000 personnes. Le Droit, Les Algonquins de la vallée de l’Outaouais | Notre histoire | Chroniques | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • L'application comprend 400 mots et leurs traductions en huit diaclectes algonquins. Radio-Canada.ca, Une application pour apprendre l’algonquin sur son téléphone intelligent | Radio-Canada.ca
  • Les communautés algonquines du Québec et de l’Ontario étudient la possibilité de modifier leur structure de gouvernance pour davantage refléter l’organisation qui prévalait entre elles avant la mise en place de la Loi sur les Indiens. Radio-Canada.ca, Les Algonquins songent à revoir leur structure de gouvernance | Radio-Canada.ca
  • La communauté algonquine de Lac Barrière poursuit le gouvernement du Québec en affirmant que la Loi sur les mines est inconstitutionnelle et désuète. Radio-Canada.ca, La communauté algonquine de lac Barrière poursuit le gouvernement du Québec | Radio-Canada.ca
  • La nation algonquine se prépare à occuper l'ancienne ambassade des États-Unis à Ottawa, le 100 rue Wellington. Radio-Canada.ca, Les Algonquins revendiquent une place à l'ambassade autochtone | Radio-Canada.ca
  • Les œuvres de l’artiste multidisciplinaire algonquine Nadia Myre sont notamment exposées au Musée des beaux-arts de Montréal, au Musée des beaux-arts du Canada, au Musée National des Beaux-Arts du Québec, au Musée canadien de l’histoire et au Musée des civilisations de la Ville de Québec. Radio-Canada.ca, Une œuvre de l'artiste algonquine Nadia Myre sera installée à Outremont | Radio-Canada.ca
  • « On ne veut pas être les méchants, lance la grande cheffe du Conseil tribal de la nation algonquine anishinabeg. On est juste là pour protéger quelque chose que les gens ont à cœur. » La Presse, Barrages érigés par des militants algonquins | « On ne veut pas être les méchants » | La Presse
  • La nation algonquine de la vallée de l’Outaouais était composée de nombreuses communautés dont les Oueskarinis, dans la Petite Nation, les Onontcharonons (nom que les Hurons donnaient) dans le bassin de la South Nation ; les Kinouchepirinis dans les environs du lac Muskrat ; les Matou8eskarini sur la Madawaka et, à l’île aux Allumettes, les Kichesipiris qui tirent leur nom de Kichesipi ou «grande rivière» ; au nord-ouest des Allumettes de même que sur les rives de la Coulonge et de la Dumoine, ce sont les Kotakoutouemis. On estime cette population algonquine était composée, au XVIIe, d’environ 5000 personnes. Le Droit, Les Algonquins de la vallée de l’Outaouais | Notre histoire | Chroniques | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • Par voie de communiqué, le ministre des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, indique avoir rencontré lundi, à Val-d’Or, les chefs des communautés algonquines et la grande chef du Conseil tribal de la nation algonquine Anishinabeg, Verna Polson. Le Journal de Québec, Chasse: Québec négociera avec les Algonquins pour éviter d’autres barricades | JDQ
  • Ayant grandi en milieu urbain, Ève Custeau-Wiscutie, se souvient néanmoins comment il n’était pas toujours évident pour elle de conserver un lien étroit avec ses racines algonquines. Pendant une certaine période, elle a même caché son nom de famille. «À l’école, je me faisais beaucoup agacer. Alors pendant un bout, j’ai pris un recul sur mes origines. Je m’étais dit que j’allais être juste être une «Custeau»». Ricochet, Un ange de Noël pour les familles autochtones de Val-d’Or | Ricochet
  • Ancien trappeur et bûcheron, William Commanda a également été connu pour sa parfaite maîtrise de l’art de la construction de canots d’écorce. Mais c’est surtout en tant que gardien des wampums sacrés qu’il a été connu ces dernières années, dont le fameux wampum des Sept Prophéties considéré comme un document fondateur de la nation algonquine. Il a été pendant plusieurs années le guide spirituel d’un mouvement pacifique international, le Cercle des nations. Le Droit, Peuples martyrs de l’Amérique: les Amérindiens | Notre histoire | Chroniques | Le Droit - Gatineau, Ottawa
  • La Nation algonquine est optimiste de trouver une solution dans le dossier de la gestion du cheptel d’orignaux de la réserve faunique La Vérendrye. Radio-Canada.ca, Moratoire sur la chasse à l’orignal : Québec et les autochtones se sont rencontrés | Radio-Canada.ca
  • «C’est une suite ministérielle avec des bureaux pour des adjoints et salle de bain privée. Mais elle ne veut pas s’en aller. Et l’actuel ministre des Affaires nordiques attend pour obtenir son bureau. Non seulement elle refuse de quitter, mais elle a fait venir une chaman spirituelle algonkine pour bénir le bureau» 98.5 FM, Nouveau bras de fer entre Justin Trudeau et Jody Wilson-Raybould - 98.5 FM

Images d'illustration du mot « algonquin »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « algonquin »

Langue Traduction
Anglais algonquin
Espagnol algonquino
Italien algonchino
Portugais algonquin
Source : Google Translate API

Synonymes de « algonquin »

Source : synonymes de algonquin sur lebonsynonyme.fr

Algonquin

Retour au sommaire ➦

Partager