La langue française

Algide

Définitions du mot « algide »

Trésor de la Langue Française informatisé

ALGIDE, adj.

A.− Littér. Froid, glacial :
1. ... qu'importent la fraîche haleine des eaux algides, la brise parfumée qui sort de ces bois de pins, ou le vent de l'orage, s'ils n'ont pas reçu la passion du souffle d'une femme aimée? F.-R. de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 4, 1848, p. 725.
B.− BOT., ZOOL. ,,Il se dit des plantes qui croissent, et des animaux qui vivent dans les contrées glacées du Nord.`` (Ac. Compl. 1842).
Rem. Attesté également ds Besch. 1845.
C.− MÉD. [En parlant de certaines affections ou de symptômes] Qui s'accompagne d'une sensation de froid glacial. Période algide du choléra (Littré-Robin 1865) :
2. ... je grelottais sous les couvertures, claquant des dents, trempé de sueur algide, et sentant trembler mes doigts brûlants entre les mains affectueuses de la sœur garde-malade, debout et inquiète à mon chevet. F. Coppée, La Bonne souffrance,1898, p. 30.
Fièvre algide. ,,Fièvre caractérisée par la durée ou l'intensité du frisson.`` (Littré-Robin 1865).
Prononc. − 1. Forme phon. : [alʒid]. 2. Dér. : algidité.
Étymol. ET HIST. − 1812 méd. (Dict. des sc. méd., Panckoucke : Algide. On applique cette dénomination à une espèce de fièvre). Empr. au lat. algidus « froid », attesté dep. Naevius (Trag., 62 ds TLL, I, 1544, 55 : vos qui adcolitis Histrum flavium atque algidam).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 2.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Littré-Robin 1865. − Nysten 1814-20. − Rheims 1969.

Wiktionnaire

Adjectif

algide \al.ʒid\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui fait éprouver une sensation de froid.
    • Fièvre algide.
    • Dans la fièvre algide, le froid dure depuis le début jusqu’à la fin de l’accès. — (Armand Trousseau, Hôtel-Dieu (París), Clinique médicale de l'Hôtel-Dieu de Paris: Volume 2, 1862)
    • Il y en avait encore un entre la vie et la mort – à la période algide d’ailleurs – dans le petit hameau de Montfroc, à une lieue là-bas derrière ces rochers ; il m’a claqué dans les doigts ce matin. — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, pages 59-60)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ALGIDE. adj. des deux genres
. T. de Médecine. Qui fait éprouver une sensation de froid. Fièvre algide.

Littré (1872-1877)

ALGIDE (al-ji-d') adj.
  • Terme de médecine. Qui fait éprouver une vive sensation de froid. Fièvre algide, fièvre intermittente pernicieuse, dans laquelle le commencement de l'accès est marqué par un froid glacial. Période algide du choléra, période du choléra dans laquelle le malade est glacé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « algide »

Du latin algidus (« glacé »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Algidus, froid, de algere, avoir froid. On a rattaché ce mot au grec ἄλγος, douleur, parce que le froid cause de la douleur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « algide »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
algide alʒid

Évolution historique de l’usage du mot « algide »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « algide »

  • Projette un froid intense sur la cible, ce qui lui inflige 53 603 points de dégâts de Givre. Quand Trait algide est lancé sur une cible déjà affligée de 3 applications, la victime est gelée pendant 5 s. Millenium, WoW : Guide Reine Azshara, Boss Palais éternel - Millenium
  • La littérature a peut-être trouvé en Jean-Baptiste Del Amo son Zola des campagnes. Sa prose regorge de morve, de crachats, de merde et de sang, elle grouille de vers et de rats aussi bien que de mots rares (angiomes, autotomie, cantou, forficules, pupes, tipules ou autre anoure), de comparaisons improbables («des terres rondes et pommelées comme la croupe d’un percheron») et souffre un peu d’une fièvre d’adjectifs souvent recherchés (algide, empoicré, pulvérulent, terricole, torpide, etc.). Le Temps, Jean-Baptiste Del Amo met en scène un lent naufrage campagnard - Le Temps

Traductions du mot « algide »

Langue Traduction
Anglais algid
Espagnol álgido
Source : Google Translate API

Synonymes de « algide »

Source : synonymes de algide sur lebonsynonyme.fr

Algide

Retour au sommaire ➦

Partager