Aiguillade : définition de aiguillade


Aiguillade : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

AIGUILLADE, subst. fém.

Région., peu us. Bâton pointu ou armé d'une pointe qui sert à aiguillonner les bêtes de trait. Synon. aiguillon :
L'enfant est baptisé pendant ces jours en fleurs; Le rouleau suit les bœufs du marin-laboureur. Celui-ci, à l'avant, tient l'aiguillade souple, Fier de ces animaux dont il choisit le couple... F. Jammes, Les Géorgiques chrétiennes,1911, p. 44.
Rem. ,,Aiguillade pour aiguillon`` (Desgrouais, Les Gasconismes corrigés, 1768, p. 23).
Prononc. − Dernière transcription ds Passy 1914 : egɥijaˑd. − Rem. Littré et DG transcrivent la 1resyllabe avec [ε] ouvert. Littré recommande encore la transcription avec l mouillé : è-güi-lla-d', et non è-güi-ya-d'.
Étymol. ET HIST. − 1400 « gaule armée d'une pointe pour piquer les bœufs » (A. N. JJ 155, pièce 105 ds Gdf. Compl. : Icelui Geraut donna de son baston, appellé aguillade, un cop sur la teste de ladite fille). Empr. au prov. agulhada « id. » (Alib. 1966) corresp. au m. fr. aguillee « id. », Gdf., du lat. *aculeata, fém. substantivé du lat. aculeatus « pointu ».
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.
BBG. − Bél. 1957. − Boiss.8. − Chesn. 1857. − Lav. Diffic. 1846.

Aiguillade : définition du Wiktionnaire

Nom commun

aiguillade \e.ɡɥi.jad\ féminin

  1. Gaule armée d’un aiguillon dont les laboureurs et les voituriers se servaient pour piquer leurs bœufs.
    • J'ai appris depuis que certains gardiens de troupeaux, en arrivant au pré, plantaient en terre leur aiguillade, ce bâton assez long et semi-souple muni d'un aiguillon qui sert à toucher les vaches et bœufs. — (Marcelle Delpastre, Le tombeau des ancêtres, 1997)


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Aiguillade : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AIGUILLADE. (Dans ce mot et dans les deux suivants, U se prononce.) n. f.
Gaule armée d'un aiguillon dont les laboureurs et les voituriers se servent pour piquer leurs bœufs.

Aiguillade : définition du Littré (1872-1877)

AIGUILLADE (è-güi-lla-d', ll mouillées, et non è-güi-ya-d') s. f.
  • Gaule armée d'une pointe pour piquer les bœufs.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « aiguillade »

Étymologie de aiguillade - Littré

Aiguille.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de aiguillade - Wiktionnaire

De aiguille avec le suffixe -ade.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « aiguillade »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
aiguillade ɛgilad play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « aiguillade »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « aiguillade »

Langue Traduction
Corse spiking
Basque spiking
Japonais スパイク
Russe с шипами
Portugais spiking
Arabe ارتفاع
Chinois 尖刺
Allemand spiking
Italien chiodare
Espagnol clavar
Anglais spiking
Source : Google Translate API

Synonymes de « aiguillade »

Source : synonymes de aiguillade sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires