La langue française

Agonique

Définitions du mot « agonique »

Trésor de la Langue Française informatisé

AGONIQUE, adj. et subst.

Néologisme
A.− Emploi adj. Qui concerne l'agonie :
1. C'est un spectacle auquel on assiste souvent dans les hôpitaux : un drame agonique rendu tolérable par une silhouette de femme penchée et pleurante. L. Daudet, Mes idées esthétiques,1939, p. 54.
B.− Emploi subst. Celui, celle qui est à l'agonie :
2. À l'heure de la sieste, en passant, on pouvait percevoir écroulées dans l'ombre de leurs pavillons du boulevard Faidherbe, quelques blanches ci et là, épouses d'officiers, de colons, que le climat décollait bien davantage encore que les hommes, petites voix gracieusement hésitantes, sourires énormément indulgents, fardées sur toute leur pâleur comme de contentes agoniques. L.-F. Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 185.
3. Et puis aussi c'est exigeant un agonique. Agoniser ne suffit pas. Il faut jouir en même temps qu'on crève, avec les derniers hoquets faut jouir encore, tout en bas de la vie, avec de l'urée plein les artères. Ils pleurnichent encore parce qu'ils ne jouissent plus assez les mourants... Ils réclament... Ils protestent. C'est la comédie qui cherche à passer de la vie dans la mort même. L.-F. Céline, Voyage au bout de la nuit,1932p. 614.
4. C'est vrai que mon père ne dormait plus, qu'il prenait une mine d'agonique. Il arrivait si épuisé, qu'il chancelait dans tous les couloirs en transbordant son courrier d'un étage à l'autre... Il était aphone en plus, ... L.-F. Céline, Mort à crédit,1936, p. 234.
Stylistique − Ignoré des dict., rarement utilisé par les aut., agonique sert de dér. adj. à agonie; sous sa forme subst. il est un doublet, sans doute péj. et iron., de agonisant.
Étymol. ET HIST. − 1932, supra ex. 2 et 3. Dér. de agonie*; suff. -ique*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 3.

Wiktionnaire

Adjectif

agonique \a.ɡɔ.nik\

  1. (Médecine) Relatif à l’agonie.
    • Certains des serpents se dressent pour l'attaquer, mais il les ravage de son talon pilonneur, impitoyable et précis. Bientôt, l'écheveau de reptiles n'a plus que des soubresauts agoniques. — (Frédéric Dard, San Antonio : Meurs pas, on a du monde, Éditions du Fleuve Noir, 1980)
    • Le chef de service et certains médecins reconnaissent avoir eu recours à l'injection de curare pour éviter que des patients extubés ne gaspent (mouvement respiratoire agonique, très pénible pour ceux qui y assistent).— (L'EXPRESS 13.2.2003, p. 48)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « agonique »

Du latin agonicus → voir agonie et -ique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « agonique »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
agonique agɔ̃ik

Évolution historique de l’usage du mot « agonique »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « agonique »

  • Parce que vous croyez vraiment qu'il y a des gens qui sont "pour" l'acharnement thérapeutique et qui souhaitent qu'on les prolonge artificiellement et de facon déraisonnable ? (Cf mon commentaire de 10h35). Maintenant, prenez le problème dans l'autre sens : combien connaissez-vous de gens qui, voyant leur vieux père ou leur vieille mère déjà très mal en point faire un AVC ou donner des signes de détresse agonique, décideraient de s'abstenir d'appeler le SAMU pour se conformer à leur volonté, dûment exprimée quand ils étaient encore en état d'exprimer quelque chose, d'éviter tout acharnement et obstination déraisonnable ? Moi je n'en connais pas. Ce que je connais, par contre, ce sont des gens qui porteront plainte parce que le SAMU n'est pas arrivé à temps pour "réanimer" leur proche et l'emmener à l'hosto où on aurait pu le "sauver" !  L'Obs, Jacqueline a programmé sa mort : « J’adore mes petits-enfants, mais ils ne suffisent pas à remplir ma vie »
  • Madame C. n’en finit plus de vivre. La patiente en phase terminale est hospitalisée depuis une vingtaine de jours dans l’unité de soins palliatifs d’un hôpital de la région parisienne. Son teint est gris, sa vigilance altérée. Tout le week-end, les infirmiers ont traité d’importants encombrements, une obstruction des voies respiratoires, l’un des symptômes de la phase pré-agonique, moment précédant le passage de vie à trépas. L'Obs, Vingt minutes après le coup de fil de sa fille, la patiente est décédée. Est-ce une coïncidence ?
  • Nos prétendues élites intellectuelles sont-elles devenues folles ? Alors que le coronavirus commence à plomber l'économie, ne sommes-nous pas tombés dans la phase agonique de la décadence, quand la société commence à se désintégrer ? Ces temps-ci, il flotte sur la France un parfum soufré, annonciateur de guerre civile. Le Point, FOG – Après Trotski, Plenel a une nouvelle idole : Marat ! - Le Point
  • S’il est peut-être plus « confortable » pour certain.e.s patient.e.s entré.e.s en phase agonique (la sédation ne s’applique qu’aux personnes se trouvant dans les tout derniers jours de leur vie) de mourir à domicile, les arguments contre cette loi restent les mêmes de notre part : Club de Mediapart, Droit de mourir dans la dignité : Sédation à domicile | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « agonique »

Langue Traduction
Anglais agonic
Espagnol sin formar del ángulo
Italien agonic
Allemand qualvoll
Chinois 痛苦的
Arabe غير مشكل زاوية
Portugais agônico
Russe не образующий угла
Japonais 苦痛
Basque agonic
Corse agonicu
Source : Google Translate API

Synonymes de « agonique »

Source : synonymes de agonique sur lebonsynonyme.fr

Agonique

Retour au sommaire ➦

Partager