La langue française

Accastiller

Sommaire

  • Définitions du mot accastiller
  • Étymologie de « accastiller »
  • Phonétique de « accastiller »
  • Citations contenant le mot « accastiller »
  • Traductions du mot « accastiller »

Définitions du mot accastiller

Trésor de la Langue Française informatisé

ACCASTILLER, verbe trans.

MAR., vx.
1. Garnir un navire des gaillards d'avant et d'arrière (cf. accastillage A).
2. ,,Aujourd'hui que l'accastillage n'est plus qu'une affaire d'ornement, accastiller, c'est donner des formes plus ou moins agréables aux deux gaillards, aux dunettes, et autres œuvres mortes qui s'élèvent au-dessus de la lisse de plat-bord.`` (Besch. 1845).
Prononc. − 1. Forme phon. − Dernière transcription ds DG : ākăs'tiyé. − Rem. Littré transcrit encore le mot avec l mouillé, alors que Land. 1834 donne déjà la prononc. actuelle. 2. Dér. et composés : accastillage, encastiller, raccastillage, raccastiller.
Étymol. ET HIST. − 1678 (Guillet, Les Arts de l'homme d'épée, Paris, III, 6 d'apr. R. Arveiller, Fr. mod., 25, 305 : vaisseau accastillé, c'est-à-dire accompagné d'un chasteau d'avant et d'un chasteau d'arrière), vieilli; 1783 sens plus gén. « donner une forme agréable à toute l'œuvre morte d'un navire » (Encyclop. méthod., Marine ds Jal2: un vaisseau est bien accastillé... quand ses différentes lisses et préceintes ont une tonture agréable, lorsqu'il a peu d'élévation d'œuvres mortes, que le tableau a peu d'inclinaison, que les bouteilles et l'éperon sont bien contournés). Seulement part. passé jusqu'à Trév. 1771. Accastiller est empr. à l'esp. accastillar, attesté, selon Martin Alonso, dep. le xviies., et dér. de castillo « château » (< lat. castellum). L'a. fr. connaissait achasteler « munir de châteaux de bois », Benoît de Ste-Maure. À côté de accastiller, existe encastiller, dans le même sens de « garnir un navire d'un château d'avant et d'arrière » et attesté, sous la forme enchastiller, dep. 1515-1522 (... navires... Enchastillez d'autre maniere. Ant. de Conflans, Les Faits de la mar. ds Jal, t. 1, 1848). La forme encastiller, du début du xviiies. (J. Ozanam ds Trév., 1704) est issue du croisement de l'a. fr. enchasteler (qu'elle a remplacée) avec l'esp. encastillar, attesté sous la forme réfléchie dep. le xves. au sens de « se retrancher dans un château fort ». Enchasteler, dér. de chastel « château », attesté dep. 1165 (... nes... enchastelees e por bataille conrëees..., Benoît de Ste-Maure, Le Roman de Troie, 7037, éd. L. Constans, ds T.-L.) au sens de « fortifier », prend le sens maritime d'« accastiller » fin xiiie-début xives. (... quinze nes ensemble jointes; Devant en sont les mestres pointes A chascun bout enchastelees... . G. Guiart, Branche des Royaux lignages, II, 9316, éd. Buchon, ds T.-L.). − Rupp. 1915, p. 30; Schmidt 1914, p. 118; Boulan 1934, p. 61; Brault, p. 130.
BBG. − Boulan 1934, p. 61. − Brault (G.). Early hispanisms in French (1500-1550). Rom. Philol. 1962, t. 15, p. 130. − Jal 1848. − Mots rares 1965. − Rupp. 1915, p. 30. − Schmidt 1914, p. 118. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Verbe

accastiller \a.kas.ti.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Marine) Munir un navire de ses châteaux avant et arrière.
    • L'auteur donne d'excellents détails sur la manière de gondoler le vaisseau, de le coiffer, ou d'en accastiller l'arrière. — (Académie des sciences (France), Procès-verbaux des séances de l'Académie des sciences: Volume 1, 1910)
  2. (Marine) Munir un voilier de son accastillage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ACCASTILLER (a-ka-sti-Ilé, ll mouillées) v. a.
  • Garnir un vaisseau de son accastillage. S'occuper de l'accastillage d'un vaisseau.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « accastiller »

À et castellum, château (voy. CHÂTEAU).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1678) Dérivé de l’espagnol acastillar, issu de castillo (« château »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « accastiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
accastiller akkastijr

Citations contenant le mot « accastiller »

  • Cette gamme commence par un système de poulie basé sur les anneaux à friction. Cette gamme Block offre une créativité quasi sans limites. Avec une boucle (loop) une manille textile et des bagues on peut s'offrir toutes les solutions de fixation possibles pour accastiller son plan de pont. Bateaux.com, Le matelotage textile accessible à tous avec le Plug & Sail de Nodus Factory
  • Les trois plus gros réseaux sont Accastillage Diffusion (AD), Big Ship et Uship (classés par ordre alphabétique, par taille…). Ces 3 enseignes se bagarrent pour offrir aux passionnés de voilier ou de bateaux à moteur des catalogues toujours plus complets. On y retrouve des produits pour accastiller son bateau, mais aussi des accessoires de confort ou d'habillement. Les pratiquants aiment se promener dans ces pages pour rêver ou pour y trouver les réponses à leurs attentes. Bateaux.com, Revue de détail des catalogues d'accastillage 2016

Traductions du mot « accastiller »

Langue Traduction
Anglais provide with a superstructure
Source : Google Translate API
Partager