La langue française

Abricotier

Sommaire

  • Définitions du mot abricotier
  • Étymologie de « abricotier »
  • Phonétique de « abricotier »
  • Évolution historique de l’usage du mot « abricotier »
  • Citations contenant le mot « abricotier »
  • Images d'illustration du mot « abricotier »
  • Traductions du mot « abricotier »
  • Synonymes de « abricotier »

Définitions du mot abricotier

Trésor de la Langue Française informatisé

ABRICOTIER, subst. masc.

BOT., ARBORIC. Arbre fruitier, du genre prunier, de la famille des rosacées (dicotylédone, dialypétale), qui produit l'abricot :
1. ... Linnée rapporte au genre des pruniers, non seulement les pruniers proprement dits, mais les pêchers, les abricotiers, et je crois même aussi les cerisiers. J.-H. Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature,1814, p. 76.
2. Le premier bois venu offre un champ de porte-greffes sélectionnés. Il n'y a qu'à choisir dans l'ample sein maternel. Cognassiers, pruniers, pommiers, cerisiers sauvages, poussés au hasard du vol du vent ou de l'oiseau qui laisse tomber un germe, transplantés, incorporent avidement les greffes, le cognassier du poirier, le prunier de l'abricotier, et les autres de leurs espèces, mais douces et parfumées, et abondent après en fruits pesants, couverts à peine par les feuilles étroites. J. de Pesquidoux, Le Livre de raison,t. 1, 1925, p. 154.
3. L'abricotier est l'objet de cultures assez étendues ... en Auvergne, aux environs de Paris ... Les fruits de cet arbre sont consommés à l'état frais, mais ils le sont plus encore sous forme de marmelades et de pâtes. Du Breuil, Culture des arbres et arbrisseaux à fruits de table,1876, p. 481.
4. Le t pour le c dur se trouve en latin : quinque, quintus, ce qui correspond à la déformation française; taberna et caverna; torquere, tortura, l'italien busto a donné, buste et busc. En français on peut noter tabatière pour tabaquière, peut-être abricotier pour abricoquier... R. de Gourmont, Esthétique de la langue française1899, p. 141.
Rem. 1. Abricotier est volontiers associé à prunier, pêcher et à des subst. désignant les arbres fruitiers du bassin méditerranéen. 2. Syntagmes fréquents : - touffu, feuillu, vivace, taillé, sauvage; abricotier-pêche; - en fleur, en espalier; odeur d'-, tailles d'-, vergers d'-.
Prononc. : [abʀikɔtje].
Étymol. ET HIST. − 1526 terme bot. (Nic. Versoris, Livre de raison, 101, Fagniez ds Delboulle, R. Hist. litt. Fr., I, p. 181 : Les vignes ... furent gelees et aussy furent les arbres, comme abricotiers, pruniers, admendiers); toujours en usage. Dér. de abricot*; suff. -ier*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 63.
BBG. − Bouillet 1859. − Brard 1838. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Nom commun

abricotier \a.bʁi.kɔ.tje\ masculin

  1. (Botanique) Arbre fruitier de la famille des Rosacées produisant l’abricot, de nom scientifique Prunus armeniaca.
    • La plupart des montagnes de Walachie sont garnies de bois composés de poiriers, de cerisiers, d’abricotiers et autres arbres fruitiers qui donnent aux forêts l'aspect d'immenses vergers. — (Edme Mentelle & Conrad Malte-Brun, Géographie mathématique, physique & politique de toutes les parties du monde, vol. 16, 1803, p. 272)

Adjectif

abricotier \a.bʁi.kɔ.tje\ masculin

  1. Relatif à l’abricot.
    • L’industrie abricotière.
    • […] il faudroit qu’une nymphe abricotière mangeast des serises, et une nymphe serisée des abricots, afin qu’elles s’aydassent mutuellement sans pécher contre nature, et sans dévorer leurs propres membres. — (Charles Sorel, Le Berger extravagant - Livre 5, page 206)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ABRICOTIER. n. m.
Arbre de la famille des Rosacées, qui porte les abricots. Abricotier en espalier. Abricotier en plein vent.

Littré (1872-1877)

ABRICOTIER (a-bri-ko-tié) s. m.
  • Arbre de la famille des rosacées. Le nom scientifique de l'abricotier est prunus armeniaca.

HISTORIQUE

XVIe s. Nous voyons du noyau d'abricot venir un abricotier et non le pommier, parce que nature garde toujours son genre et espece, Paré, XIX, 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

ABRICOTIER, s. m. arbre à fleur en rose, dont le pistil devient un fruit à noyau. La fleur est composée de plusieurs feuilles disposées en rose : le pistil sort du calyce, & devient un fruit charnu presque rond, applati sur les côtés & sillonné dans sa longueur ; ce fruit renferme un noyau osseux & applati, dans lequel il y a une semence. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante. (I)

Abricots. On en fait des compotes & des confitures seches & liquides : son amande sert à faire de la pâte & du ratafiat. Il se multiplie par son noyau, & se greffe sur prunier & sur amandier. On distingue l’abricotier en précoce ou abricotin, en abricot en espalier, à plein vent. Les abricots violets sont les plus beaux & les meilleurs.

La place la plus convenable aux abricotiers est le plein vent : mais toutes les expositions en espaliers leur sont bonnes, & ils aiment mieux une terre légere & sablonneuse, qu’une terre plus grasse. (K)

* Compote d’abricots verds. Prenez des abricots verds ; remplissez un chaudron d’eau à demi ; jettez-y des cendres de bois neuf ou gravelées ; faites faire à cette lessive sept ou huit bouillons ; mettez-y vos abricots ; remuez-les avec l’écumoire. Quand vous vous appercevrez qu’ils quitteront le noyau, mettez-les dans de l’eau froide, maniez-les, nettoyez & passez dans d’autre eau claire. Faites bouillir de l’eau dans une poële ; jettez-y vos abricots que vous tirerez de l’eau claire. Quand ils seront cuits, vous ferez fondre dans une poële une quantité de sucre clarifié, proportionnée à celle des abricots : cependant vous laisserez égoûter vos abricots entre des serviettes ; vous les tirerez de là pour les jetter dans le sucre ; vous les y laisserez bouillir doucement ; bientôt ils verdiront : alors poussez le bouillon ; remuez, écumez, laissez refroidir, & serrez.

Compote d’abricots mûrs. Ouvrez vos abricots par la moitié, faites-les cuire en sirop ; cassez les noyaux ; pelez les amandes ; mettez une demi-livre de sucre pour une douzaine d’abricots dans une poële. Faites fondre ; arrangez vos moitiés d’abricots dans ce sucre fondu ; continuez de faire bouillir ; jettez ensuite sur les abricots vos amandes ; ôtez votre compote de dessus le feu ; remuez-la, afin d’assembler l’écume ; enlevez l’écume avec un papier. Remettez sur le feu : s’il se reforme de l’écume, enlevez-la, laissez refroidir, & serrez. On peut peler ses abricots. S’ils sont durs, on les passera à l’eau avant que de les mettre au sucre.

* Abricots confits. Prenez des abricots verds ; piquez-les par-tout avec une épingle ; jettez-les dans l’eau ; faites-les bouillir dans une seconde eau, après les avoir lavés dans la premiere ; ôtez-les de dessus le feu quand ils monteront, & les laissez refroidir. Mettez-les ensuite sur un petit feu ; tenez-les couverts, si vous voulez qu’ils verdissent, & ne les faites pas bouillir. Quand ils seront verds, mettez-les rafraîchir dans l’eau. Quand ils seront rafraîchis, vous mettrez sur cette eau deux parties de sucre contre une d’eau, ensorte que la quantité du mélange surnage les abricots. Laissez-les reposer environ vingt-quatre heures dans cet état ; jettez-les ensuite dans un poëlon ; faites-les chauffer légérement sur le feu sans ébullition ; remuez-les souvent. Le jour suivant vous les ferez égoutter en les tirant du sirop. Vous ferez cuire le sirop seul sur le feu, jusqu’à ce qu’il vous paroisse avoir de la consistance ; vous y arrangerez vos abricots égouttés ; vous les ferez chauffer jusqu’au frémissement du sirop, puis les retirerez de dessus le feu, & les laisserez reposer jusqu’au lendemain. Le lendemain augmentant le sirop de sucre, vous les remettrez sur le feu & les ferez bouillir, puis vous les laisserez encore reposer un jour. Le quatrieme jour vous retirerez vos abricots, & vous ferez cuire le sirop seul jusqu’à ce qu’il soit lisse, c’est-à-dire, que le fil qu’il forme en le laissant distiller par inclination, se casse net. Laissez encore reposer un jour vos abricots dans ce sirop. Le cinquieme, remettez votre sirop seul sur le feu ; donnez-lui une plus forte cuisson, & plus de consistance ; jettez-y pour la derniere fois vos abricots ; faites-les frémir ; retirez-les ; achevez de faire cuire le sirop seul, & glissez-y vos abricots ; couvrez-les, & faites-leur jetter avec le sirop quelques bouillons encore ; écumez de tems en tems, & dressez.

* Abricots en marmelade. Prenez des abricots mûrs ; ouvrez-les ; cassez les noyaux ; jettez les amandes dans l’eau bouillante pour les dérober, ou ôter la peau. Prenez trois quarterons de sucre pour une livre de fruit ; mettez sur quatre livres un quart de sucre, un demi-septier d’eau ; faites cuire ce mêlange d’eau & de sucre ; écumez à mesure qu’il cuit. Quand il sera cuit à la demi-plume, ce dont vous vous appercevrez, si en soufflant sur votre écumoire il s’en éleve des pellicules blanchâtres & minces, jettez-y vos abricots & vos amandes ; faites cuire, remuez ; continuez de faire cuire & de remuer jusqu’à ce que votre abricot soit presque entierement fondu, & que votre sirop soit clair, transparent & consistant : ôtez alors votre marmelade de dessus le feu, elle est faite ; enfermez-la dans des pots que vous boucherez bien.

* Pâte d’abricots. Ayez des abricots bien mûrs ; pelez-les, ôtez le noyau, desséchez-les à petit feu, ils se mettront en pâte. Jettez cette pâte dans du sucre que vous aurez tout prêt cuit à la plume ; mêlez bien ; faites frémir le mêlange sur le feu, puis jettez dans des moules, ou entre des ardoises, & faites bien sécher dans l’étuve à bon feu.

Abricots à mi-sucre ; ce sont des abricots confits dans une quantité modérée de sucre cuit à la plume, & glissés dans du sirop cuit à perlé. Voyez A la plume & A perlé.

Abricots à oreille ; ce sont des abricots confits que les Confiseurs appellent ainsi, parce qu’ils ont entordu & contourné une des moitiés sans cependant la détacher tout-à-fait de l’autre, ou qu’ils ont enjoint ensemble deux moitiés séparées ; ensorte qu’elles se débordent mutuellement par les deux bouts, l’une d’un côté, & l’autre de l’autre.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « abricotier »

(1526) D’abricot avec le suffixe -ier, classique pour former des noms d’arbres fruitiers.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « abricotier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abricotier abrikɔtje

Évolution historique de l’usage du mot « abricotier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « abricotier »

  • Les professionnels qui travaillent dans la nature l’observent : les plantes sont en avance et sortent déjà de leur hivernage. Les particuliers attentifs aussi le remarquent. À Niedernai, René Nuss nous signale déjà un de ses trois abricotiers bien en fleurs. « L’année dernière, il avait fleuri le 17 mars. Cela fait trois semaines d’avance », relève-t-il. , Niedernai | Un abricotier déjà en fleur
  • Pour l'instant, ce ne sont pas les abricots qui ont 2 mois d'avance, mais les abricotiers, ce qui n'est la même chose. En effet, une gelée tardive pourrait compromettre la fructification ladepeche.fr, Les abricots ont deux mois d’avance dans l’Hérault - ladepeche.fr
  • Les nouveaux jardins sont librement inspirés du style et du vocabulaire de la Renaissance pour les mettre en harmonie avec l’esprit du manoir. On y retrouve une roseraie, un labyrinthe, un bosco, une chambre de verdure, une pergola, un potager... La conception s’est largement appuyée sur les végétaux et les thèmes paysagers présents dans la prose de Ronsard comme la rose, bien sûr, mais aussi l’abricotier, la vigne ou le laurier. Ainsi, les jardins mettront-ils en résonance le verbe du prince des poètes, le lieu où il passa son enfance, les fleurs et les plantes qu’il aimait. Radio Intensité, COUTURE-SUR-LOIR (41) - Visite de la maison natale de Ronsard | Radio Intensité
  • Sur les pentes sud du col de l'Escrinet, les vergers sont en fleurs, en tout cas les abricotiers. Les bourgeons des pêchers ne sont pas loin de fleurir. Un peu tôt pour un 23 février. L'hiver n'est pas terminé et les gelées peuvent être encore sévères. France Bleu, Ardèche : y aura-t-il des abricots au printemps ?

Images d'illustration du mot « abricotier »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « abricotier »

Langue Traduction
Anglais apricot tree
Espagnol albaricoquero
Italien albicocco
Allemand aprikosenbaum
Portugais damasqueiro
Source : Google Translate API

Synonymes de « abricotier »

Source : synonymes de abricotier sur lebonsynonyme.fr
Partager