Abcéder : définition de abcéder


Abcéder : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ABCÉDER, verbe intrans.

MÉD. Se transformer en abcès.
Emploi absolu :
1. Abcéder. Se tourner en abcès. Gattel1797.
(Gén.) emploi pronom. :
2. ... le centre du nodule se ramollit, s'abcède, ... Laederich ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. Roger, Nouveau traité de médecine,fasc. 4, 1920-1924, p. 420).
3. Exceptionnellement le goitre peut s'enflammer, s'abcéder, ... Apert ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. RogerNouveau traité de médecine,fasc. 8, p. 151).
Part. passé. abcédé. Où s'est formé un abcès :
4. ... étendant excentriquement leur œuvre de destruction pour élargir la cavité abcédée. Dopter ds(F. Widal, P.-J. Teissier, G.-H. RogerNouveau traité de médecine,fasc. 3, p. 333).
Stylistique − Selon La Châtre 1865, le verbe s'empl. au fig. dans le sens de « aboutir », « éclater », « produire ses conséquences » : 5. Ces déplorables doctrines abcédèrent enfin et répandirent avec leur venin la corruption et la mort. La Châtre 1865.
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [ab̭sede]. il abcède [ab̭sεd]. 2. Dér. et composés : abcès. 3. Conjug. − Dans le paradigme verbal, la syllabe finale du rad. présente une alternance vocalique en [e] é et [ε] è (pour la répartition des timbres et des graph., cf. abréger, prononc. et orth.). 4. Hist. − La forme mod. apparaît en vedette dans les dict. du xviiies. (Trév. 1752) mais elle ne l'emporte définitivement qu'à partir d'Ac. 1762. A son entrée dans la lang. au xvies., le mot se présente sous la forme abscéder plus proche du lat. (cf. étymol.). Abscéder est encore la vedette princ. ds Trév. 1752, la vedette abcéder renvoyant simplement à cette 1reforme avec la mention : ,,Voyez Abscéder, conformément à l'étymologie.`` Ces 2 formes apparaissent encore ds Trév. 1771. La forme mod. s'impose à partir d'Ac. 1762. Seuls Besch. 1845 et le DG mentionnent encore abscéder comme forme anc.
ÉTYMOL. − 1539 « se former en abcès », terme méd., (J. Canappe, Le 2elivre de la méthode thérapeutique, 21 ds Fr. mod., t. 19, p. 200 : absceder). Empr. au lat. abscedere, (largement attesté dep. Plaute au sens de « s'éloigner »), dep. début du iers., « se former en abcès », terme méd. (Celse, De medicina, 2, 7 ds TLL s.v., 146, 23 : in inferioribus partibus aliquid abscedet). Explication sens méd., voir abcès. HIST. − Grande stab. sém. de ce terme techn. entré dans la lang. en 1539 (cf. étymol.) encore qu'il ne soit pas recensé dans les dict. gén. av. Trév. 1752. L'idée gén. du mot est donnée par l'étymol. lat. abscedere calqué sur le gr. α ̓ φ ι ́ σ τ α μ α ι, « s'écarter, se désagréger ». Il s'agit donc ici de la désagrégation d'une partie saine du corps et par la suite de la formation d'une tumeur. − Rem. Le verbe peut être employé à l'actif (la jambe abcède, action) ou au passif (la jambe est abcédée, état), mais ne se rencontre qu'à la 3epers. du sing. ou du plur. (cf. Besch. 1845), le suj. ne pouvant être un locuteur. La forme pronom., étymologiquement impossible, est passée dans l'usage aux xviiieet xixes., mais est condamnée dans toute la lexicogr., excepté ds Besch. 1845 qui ratifie l'usage : Il paraît par ces passages [tirés de l'œuvre d'un chirurgien] qu'un bon oculiste n'est pas pour cela un bon grammairien. Trév. 1752. On trouve quelquefois dans les livres de médecine s'abcéder, comme si abcéder est un verbe réfléchi, C'est une faute, abcéder est un verbe neutre, et on ne peut pas plus dire s'abcéder que se procéder. Littré. C'est à tort que l'Acad., M. Landais et tous les dictionnaires ne mentionnent pas l'emploi du verbe abcéder avec le pron. personnel. On le trouve ainsi employé dans les écrivains spéciaux. La tumeur s'abcède. (Saint-Yves) (...) Cette phrase suffit pour démontrer que abcéder n'est pas seulement un verbe neutre, comme l'indiquent tous les dictionnaires, mais qu'il peut aussi s'employer pronominalement. Besch. 1845. xviiies. : Lorsque les abscès sont petits, ils proviennent d'un orgeolet qui abscède entre le cartillage et la peau qui le couvre. S. Yves (Trév. 1752). Terme de chirurgie. Se tourner en abcès. Cette tumeur abcédera. Ac. 1798.
BBG. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Littré-Robin 1865. − Nysten 1814-20.

Abcéder : définition du Wiktionnaire

Verbe

abcéder \ab.se.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Médecine) Transformer en abcès.
    • […]; d'abord pisiformes, durs et peu sensibles, ces boutons grossissent, s’abcèdent, deviennent douloureux et fluctuants. — (G. Marotel, Parasitologie vétérinaire, J.-B. Baillière & fils, 1927, page 520)
    • Il est à noter que le foyer nouveau de la base s'efface en une semaine sans s’abcéder. — (Société française de pathologie respiratoire, Journal français de médecine et chirurgie thoraciques, 1950)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Abcéder : définition du Littré (1872-1877)

ABCÉDER (ab-sé-dé ; cé devient grave quand la syllabe qui suit est muette : abcède ; non au fut. et au condit. : abcédera, abcéderait) v. n.
  • Terme de chirurgie. Se terminer par un abcès. Cette tumeur est dure ; elle n'abcédera pas. La tumeur abcédant, la peau se décolla. Ce verbe se conjugue avec être ou avoir. La tumeur est abcédée, en parlant d'un état durant déjà depuis quelque temps. Elle a abcédé, pour exprimer l'action même de s'ouvrir.

REMARQUE

On trouve quelquefois dans des livres de médecine s'abcéder, comme si abcéder était un verbe réfléchi. C'est une faute, abcéder est un verbe neutre, et on ne peut pas plus dire s'abcéder que se procéder.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Abcéder : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

* ABCÉDER, v. neut. Lorsque des parties qui sont unies à d’autres dans l’état de santé, s’en séparent dans l’état de maladie, en conséquence de la corruption, on dit que ces parties sont abcédées.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « abcéder »

Étymologie de abcéder - Littré

Abcedere, de ab signifiant sortie, et cedere, aller, se porter (voy. CÉDER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de abcéder - Wiktionnaire

Apparu en 1539. Mot dérivé du latin abscedere.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « abcéder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abcéder absede play_arrow

Conjugaison du verbe « abcéder »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe abcéder

Évolution historique de l’usage du mot « abcéder »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « abcéder »

Langue Traduction
Corse abscessu
Basque absceso
Japonais 膿瘍
Russe абсцесс
Portugais abscesso
Arabe خراج
Chinois 脓肿
Allemand abszess
Italien ascesso
Espagnol absceso
Anglais abscess
Source : Google Translate API

Synonymes de « abcéder »

Source : synonymes de abcéder sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires