La langue française

Abaca

Sommaire

  • Définitions du mot abaca
  • Étymologie de « abaca »
  • Phonétique de « abaca »
  • Évolution historique de l’usage du mot « abaca »
  • Citations contenant le mot « abaca »
  • Traductions du mot « abaca »
  • Synonymes de « abaca »

Définitions du mot abaca

Trésor de la Langue Française informatisé

ABACA, subst. masc.

A.− BOT. Bananier des Philippines qui fournit une matière textile :
1. Le phormium tenax donne un filament solide et rude; l'abaca, ou chanvre de manille, fournit une très belle matière blanche, soyeuse et brillante; le filament de jute est difficile à travailler... Tarif des douanes,1869, p. 141 (Littré).
2. On désigne sous (le nom d'aloès) la fibre de aloèspitte ou bananier textile, appelé encore abaca, agave d'Amérique, ou chanvre de Manille. L.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines,t. 2, 1885, p. 1028.
3. Vulgairement appelé chanvre de Manille, le tagal est obtenu par le nattage de fibres tirées des pétioles des feuilles d'un bananier, l'abaca. J. Coulon, Technologie générale pour la modiste,Pailles, 1951, p. 64.
B.− TECHNOL. Matière textile fournie par l'arbre, appelée aussi chanvre de Manille ou tagal :
4. Le bananier de notre colonie (l'Algérie) égalerait certainement le beau produit nommé abaca ou chanvre de Manille. Journal officiel,18 mai 1856, p. 3391, 3ecol.
5. Le textile connu sous le nom de chanvre de Manille, ou abaca, est extrait d'un bananier qui croît aux Iles Philippines. C. Blanquet, Technologie des métiers de l'habillement, Textiles, 1948, p. 52.
Prononc. : [abaka].
ÉTYMOL. − Corresp. rom. : ital., cat. abacà (tous 2 empr. à l'esp. abaca). 1. 1664 « espèce de chanvre vulgairement appelé chanvre de Manille » (Rel. des Philippines, p. 11 ds Rel. de div. Voy. cur. qui n'ont point esté publiés, p.p. M. Thévenot, t. 2, 1664 ds König 1939, p. 5 : Il y a grande abondance... d'abaca, qui ressemble au chanvre d'Europe, & dont l'on fait de fort bons cordages pour les Vaisseaux.); 2. 1782 « espèce de bananier qui produit ce chanvre » (Sonnerat, Voy. aux Ind. Or. et à la Chine, t. 2, p. 249 ds König, p. 5 : Abaca, espèce de bananier; les habitants de l'île de Luçon font des toiles avec les filamens de sa feuille). L'esp. abaca (< tagal abaka) n'est attesté que dep. 1786 (P. Esteban Terreros y Pando, Diccionario castellano con las voces de ciencias y artes, t. 1, Madrid, 1786, d'apr. DHE), mais est néanmoins prob. à l'orig. des formes rom., les Espagnols étant installés aux Philippines dep. le xvies. HIST. − Sens A, perman. du xviiies. (cf. étymol. 2) jusqu'aux xixeet xxes. (cf. art. sém.); sens B perman. du xviies. (cf. étymol. 1) jusqu'au xixeet xxes. (cf. art. sém.). − Rem 1. Le sens A « bananier » est apparu postérieurement au sens B « espèce de chanvre tiré de cet arbre », la matière text. étant connue des commerçants avant l'arbre producteur. Littré est le 1erà établir les 2 sens dans l'ordre logique ci-dessus. 2. Le sens A est toujours attesté au masc.; le sens B est attesté au fém. jusqu'au Trév. 1752, sauf par Savary des Bruslons, qui en 1723, le mentionne déjà au masc. (cf. FEW). 3. L'Encyclop. t. 1 1751 note : Il ne paraît pas qu'on sache bien précisément ce que c'est. Cf. la confusion de Trév. 1752 : Espèce de lin ou de chanvre que l'on recueille dans quelques-unes des Iles Manilles. Il y en a de deux sortes, la blanche et la grise. Cette plante est une sorte de Platane des Indes. 4. V. Hugo, Les Travailleurs de la mer, I, 1866, V, 4 cite abaca comme terme de magie; il s'agit d'un autre mot (cf. inf. abracadabra).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 1.
BBG. − Comm. 1837-39. − Le Clère 1960. − Mots rares 1965. − Will. 1831.

Wiktionnaire

Nom commun

abaca \a.ba.ka\ masculin

  1. (Botanique) Bananier des Philippines de la famille des musacées, dont les feuilles fournissent le chanvre de Manille, une matière textile.
    • L'abaca est originaire des Philippines où il est cultivé traditionnellement pour la fibre. — (France. Ministère des affaires étrangères, Mémento de l'agronome, 2002)
  2. Fibre textile tirée du bananier du même nom, appelée aussi chanvre de Manille ou tagal.
    • Les femmes portent à la ceinture une espèce de toile ou de pagne, qui faisant plusieurs fois le tour du corps, les enveloppe jusqu’aux pieds ; certaines d'entre elles portent une jupe d’abaca (1) dont la toile fine et claire les oblige, par modestie, et en replier un coté en avant, par la ceinture & alors elles ont une jambe nue.— (Pierre Blanchard, Le Voyageur de la jeunesse dans les quatre parties du monde, Volume 4)
    • Et l’on utilise pour fabriquer tous ces objets, les produits les plus divers : l’abaca baroual remplace le rotin.— (Éliane Sempaire, La Guadeloupe an tan Sorin 1940-1943, 2004, p.208)

Nom commun

abaca

  1. Abaca.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ABACA (a-ba-ka) s. m.
  • Espèce de bananier (musa textilis), dont la matière textile consiste dans les filaments très tenaces des pétioles. Le phormium tenax donne un filament solide et rude ; l'abaca, ou chanvre de Manille, fournit une très belle matière blanche, soyeuse et brillante ; le filament de jute est difficile à travailler…, Tarif des douanes, en 1869, p. 141. Le bananier de notre colonie [l'Algérie] égalerait certainement le beau produit nommé abaca ou chanvre de Manille, Journ. offic. 18 mai 1856, p. 3391, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* ABACA, s. Il ne paroît pas qu’on sache bien précisément ce que c’est. On lit dans le Dictionnaire du Commerce, que c’est une sorte de chanvre ou de lin qu’on tire d’un platane des Indes ; qu’il est blanc ou gris ; qu’on le fait roüir ; qu’on le bat comme notre chanvre ; qu’on ourdit avec le blanc des toiles très-fines, & qu’on n’emploie le gris qu’en cordages & cables.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « abaca »

(1664) D’un mot tagalog, entré dans la langue espagnole, abacá.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « abaca »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abaca abaka

Évolution historique de l’usage du mot « abaca »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « abaca »

  • Létude sur le marché mondial Produits abaca 2020 contient une création sur les nouvelles tendances qui peuvent aider les entreprises de mise en œuvre dans lindustrie pour comprendre le marché Produits abaca et rendre les politiques de leur évolution commerciale en conséquence. Le rapport de recherche analyse la taille du marché, la part de lindustrie Produits abaca, les conducteurs principaux pour lextension, les principaux secteurs et CAGR. , Impact de Covid-19 sur Produits abaca marché: lindustrie mondiale des acteurs clés, Aperçu de lindustrie, lapplication et lanalyse de 2020-2026 – Derrière-l'Entente.com
  • Les radiations peuvent être utilisées pour modifier les matériaux et greffer divers polymères pouvant avoir des propriétés avancées telles que la filtration de divers contaminants de l’eau.  Ce nouveau type de tissu nontissé a été mis au point à partir de fibres naturelles d’abaca et de polymères synthétiques capables de filtrer les métaux lourds dissous dans un liquide. Mode in Textile, Un tissu à base d'abaca pour filtrer les polluants
  • Crédits photos : abaca Gala.fr, PHOTOS – Charlene de Monaco adopte la parfaite coiffure de l'été 2020 - Gala

Traductions du mot « abaca »

Langue Traduction
Anglais abaca
Espagnol abacá
Italien abaca
Allemand abaca
Portugais abacá
Source : Google Translate API

Synonymes de « abaca »

Source : synonymes de abaca sur lebonsynonyme.fr
Partager