La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « à la botte de »

À la botte de

Définitions de « à la botte de »

Wiktionnaire

Locution adjectivale - français

à la botte de \a la bɔt də\

  1. Inféodé à, sous la coupe de.
    • En Chine, n’importe qui peut se retrouver en prison pour ses opinions et être exécuté par un système de justice opaque qui est à la botte des dirigeants. — (Loïc Tassé, Choisir entre la Chine et les États-Unis, Le Journal de Québec, 19 avril 2021)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « à la botte de »

 Composé de à, la, botte et de.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « à la botte de »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
à la botte de a la bɔt dœ

Évolution historique de l’usage du mot « à la botte de »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « à la botte de »

  • Devant au score pendant 48 minutes, grâce à la botte de Garbisi, mais aussi de Padovani (6 points), les Italiens avaient vu les Gallois leur passer devant sur un magnifique essai de Josh Adams, qui transperçait la défense italienne épuisée après une course transversale pour trouver un intervalle sur les 22 mètres adverses et foncer jusqu’à l’essai (21-15, 68e). SudOuest.fr, Tournoi des Six-Nations : l’Italie réalise l’exploit en gagnant au Pays de Galles (21-22), première depuis 2015
  • Les Ukrainiens font tout pour renverser ses plans. La résistance de leurs soldats est remarquable et la mobilisation de dizaines de milliers de citoyens saisissante. L’armée a toutefois peu d’hommes en réserve et doit lutter sur un front très étiré. Tant qu’elle tient, le président Zelensky conditionne l’ouverture des négociations à un cessez-le-feu et à un retrait des troupes russes, peu probable. Si l’armée s’effondre, commencerait dans une Ukraine totalement ou partiellement occupée une guerre de partisans, comme contre la Wehrmacht durant la Seconde Guerre mondiale. Une résistance qui s’exercerait cette fois contre un « peuple frère » ou contre un régime ukrainien à la botte de Moscou. Presque un scénario de guerre civile. Une tragédie destructrice, là encore. La Croix, Poutine et l’Ukraine, l’escalade du pire
  • La machine à propagande du Kremlin est un vrai rouleau compresseur en Russie. Les chaines de télévision publiques sont à la botte de l'État, tout comme la plupart des journaux. Les rares médias indépendants ont soit fermé leurs portes, soit abandonné l'idée de couvrir librement l'invasion en Ukraine, pour éviter toutes représailles des autorités. Les réseaux sociaux russes sont surveillés, les autres sont bloqués tour à tour. Instagram est le dernier en date. En Russie, il faut miser sur un happening et la témérité d'une militante, comme ce fût le cas lundi soir avec l'interruption du journal télévisé de la chaîne Pervy Kanal, pour que la vérité éclate.   France Inter, SMS, téléphone, email : comment Anonymous et la diaspora tentent d'informer les Russes malgré la censure
  • À la sirène, les Clermontois parvinrent à récupérer un bonus défensif grâce à la botte de Morgan Parra, excellent en ouvreur de fortune, samedi soir à Marcel-Deflandre. Après avoir offert sur un plateau l'essai du bonus offensif aux Rochelais dans un élan de générosité coupable, l'international auvergnat se rattrapa magnifiquement en deux temps : par une passe au pied pour l'essai de sonailier Rozière (78e) puis une transformation du bord de touche, une minute après le temps réglementaire, pour celui de Barraque. Les Rochelais, eux, peuvent regretter amèrement le bonus offensif qu'ils ne surent pas conserver dans les cinq dernières minutes. L'Équipe, La Rochelle l'emporte face à Clermont en Top 14 - L'Équipe
  • Pour certains spectateurs, si les joueurs du Mardaing paraissaient bien fatigués en début de partie, c’est la faute à la foire agricole. Allez donc savoir pourquoi. Toujours est-il que les deux essais encaissés avant la demi-heure de jeu relèvent certes d’un jeu attrayant pratiqué par les Ariégeois mais aussi d’une certaine apathie des locaux, s’en remettant à la botte de Loubiou pour éviter à son équipe de ne pas être trop distancée à la pause. Le regain de vitalité constaté à la reprise se traduit par un bel essai de Savea, largement décalé après plusieurs renversements de jeu. Les lourds avants de Bonnac tentent bien d’imposer leur jeu mais la défense veille et c’est Roussel qui parachève une dynamique retrouvée en s’extirpant au ras d’une mêlée à 5 mètres. ladepeche.fr, La victoire du Mardaing dédiée à Dorian - ladepeche.fr
  • Le temps de remettre en jeu que Guiter, le maître artilleur des gars de l’Agly, égalise sur pénalité. Les Maritimes denses et organisés, capitalisent par un essai de pénalité accordé par l’homme en noir, après un cavalier seul d’Aulet au travers de la défense (17-10, 27). Mais le SCAR-ESCBAC n’abdique toujours pas. Et Raspaud, suppléant Guiter (NDLR sorti sur carton blanc) dans l’exercice du but, permet aux siens de rester dans les clous à l’heure des agrumes, 17-13. De retour des vestiaires, les deux "quinze" essaient de s’engouffrer dans les brèches autour des rucks. Montgaillard, le capitaine des locaux, y parvient après un superbe décalage de son arrière Nouzières (24-16, 46). On assiste dès lors à un duel de buteurs, qui voit Duret et Guiter s’échanger la politesse. À l’Ouest, rien de nouveau, toujours +8 pour la SCR (27-19, 54). Mais à l’heure de jeu, Sébastien Bled, au milieu d’une forêt de jambes, passe la ligne d’avantage et permet à la SCR de faire le break, 34 à 19. Et d’envisager une victoire avec bonus offensif… que nenni. Marc Chabanol et ses compagnons font feu de tout bois dans les derniers instants, et le pilier Belméhal trouve la petite faille pour passer en force (34-24, 77). Au forceps, les visiteurs vont même arracher un bonus défensif grâce à la botte de Guiter, scellant le score à 34-27. Un succès étriqué pour les Salanquais mais à l’envie et à la rage. Peu importe la note artistique, tant l’essentiel consistait à symboliquement clore cette mauvaise passe. Quant aux Aglyans la belle série s’arrête, mais ils ont vendu chèrement leur peau. lindependant.fr, Fédérale 3 : la Salanque renoue avec la victoire - lindependant.fr
  • La citation forte : « RT se présente comme un média contre-hégémonique, opposé à la « norme » libérale et à l’unanimisme supposé des grands médias, à la botte de « l’establishment » . RT affirme qu’elle « complète » ces médias en levant le voile sur leurs non-dits. Cette promesse se reflète dans le slogan de la chaîne anglophone, « Question more » , « Osez questionner » sur la chaîne francophone. » L'ADN, Pourquoi la Russie envahit l'Ukraine et quelles sont les conséquences ?
  • Quand les États-Unis de M. Bush sont entrés en guerre en Afghanistan à la suite des attentats du 11 septembre 2001, c’était légitime et conforme au « droit international ». Renverser le régime des Talibans et y substituer un régime à la botte des États-Unis, c’était faire le Bien. Et accessoirement, détourner l’attention de l’Arabie Saoudite dont provenaient les auteurs de l’attentat du World Trace Center mais envers lequel des représailles étaient exclues, réserves de pétrole obligent. Mediapart, Quand la méchante Russie agit comme les bons Occidentaux | Le Club
  • À l’aller, les Sétois, menés de dix points à l’entame du dernier quart d’heure, étaient parvenus à renverser la tendance pour s’imposer 23-26 grâce à la botte de l’artilleur maison, Mustapha Amakrane. midilibre.fr, Honneur : Sète face à Sigean, pour continuer son sans-faute - midilibre.fr
  • Pourtant, tout avait bien démarré pour la Bido avec un essai de Jaumora après seulement quelques minutes et on aurait pensé à un cavalier seul des locaux. La suite n’est pas du même tonneau. Saint-Aubin qui profite du vent occupe bien le terrain et arrive à la pause sur un score de 9 à 10 grâce à la botte de Tony Léonardi. ladepeche.fr, Face à Saint-Aubin, la Bido assure le strict essentiel - ladepeche.fr
  • Ces ultrariches, dont la grande majorité sont à la botte de Vladimir Poutine, ont bénéficié de quinze ans de complaisance politique en France et plus généralement en Europe. Pendant des années, ils se sont enrichis sous l’œil bienveillant des élites occidentales, grâce à ce que l’on pourrait qualifier de plus grand pillage de l’Histoire : le dépeçage de l’industrie soviétique et sa privatisation. Reporterre, le quotidien de l'écologie, Comment les oligarques russes détruisent la planète
  • Quel match d’hommes, quel combat, quelle indécision. Au bout de ce rendez-vous venteux à souhait et pluvieux, où le combat a logiquement pris tout son volume sur un terrain joliment gras, voire gorgé d’eau par endroits, Nîmes a finalement eu le dernier mot et a officiellement composté son ticket pour la Nationale 2. Après avoir surpris Pamiers au cœur de l’automne à Balussou, il a doublé la mise. Pour autant, les Damiers, parfois indisciplinés (22e, 63e), ont peut-être trouvé dans ce court revers un moyen d’effacer le goût amer de ce revers du match aller (-4) resté sur les bords des lèvres de quelques-uns. Car si Pamiers a finalement mis un genou à terre après avoir tourné à la pause avec un tout petit pécule, presque insignifiant (+3), grâce à la botte de son ouvreur Jérémy Ducousso (38e), malheureux, un petit quart d’heure plus tôt (25e) en trouvant sur sa première pénalité le montant des perches nîmoises, il est tombé la tête haute, bien que dominé en mêlée fermée et, bien que sous pression après la pause et face au vent, n’a jamais rien lâché à son adversaire jusqu’à lui interdire de trouver le chemin de son en-but tout au long de ce combat d’hommes fait de générosité et d’abnégation au cours duquel l’écart n’a jamais dépassé les six points d’écart. ladepeche.fr, Pamiers. Nîmes double la mise face à un SC appaméen très handicapé - ladepeche.fr
  • À la reprise avec un vent défavorable, Tournefeuille s’est positionné en mode gestion. Pour s’assurer une victoire précieuse, les hommes de Delmas et Bourdin ont fait appel à la botte de Jeffrey Perkins. À trois reprises, sa botte s’est avérée fructueuse. ladepeche.fr, Tournefeuille : regain pour une "qualif" - ladepeche.fr

Images d'illustration du mot « à la botte de »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

À la botte de

Retour au sommaire ➦

Partager