La langue française

Accueil > Articles > 23 mots français dont le genre prête souvent à confusion

23 mots français dont le genre prête souvent à confusion

La langue française prête souvent à confusion. C'est d'autant plus vrai du genre grammatical des mots. Bien trop souvent, nous nous trompons de genre au détriment de l'intelligibilité de nos propos ! En effet, certains mots en français peuvent avoir un sens totalement différent en fonction de leur genre. Je vous l'accorde, contrairement à l'anglais qui n'a pas de genre grammatical, le français est parfois bien difficile...

Alors voici quelques exemples plus ou moins connus de confusion possible du genre grammatical. Si vous en connaissez d'autres, n'hésitez pas à les partager en commentaire. Je reprends ici plusieurs éléments de définition de notre dictionnaire.

Mi-temps

« Mi-temps » peut à la fois être employé au féminin et au masculin.

Féminin : chacune des deux parties réglementaires et d'égale durée que comportent certains jeux d'équipe (football, rugby, etc.). La première mi-temps. Se réserver pour la seconde mi-temps (Montherl.,Olymp.,1924, p.299).

Masculin : Emploi pour un nombre d’heures restreint. Pendant la période de mi-temps, si l'agent non titulaire bénéficie d'un congé de maladie, de maternité ou de grave maladie, il perçoit la moitié des émoluments auxquels il aurait eu droit dans cette situation s'il travaillait à temps plein (J.O.,19 juill. 1980, art.25, p.1829).

Tentacule

Malgré la présence d'un « e » terminal, « tentacule » est masculin. Cependant, il n'est pas rare de le trouver au féminin, même dans la littérature : La pieuvre, dont les tentacules gluantes sortent et rentrent alternativement (Lévi-StraussAnthropol. struct., 1958, p. 216).

Oeuvre

« Oeuvre » peut à la fois prendre le genre masculin et féminin.

Féminin : Ensemble d'actions accomplies par quelqu'un en vue d'un certain résultat. À cette oeuvre immense de construction sociale, c'est l'immense majorité des citoyens qui doit concourir (JaurèsÉt. soc.,1901, p.93):

Masculin : Tâche, entreprise, action. La fortune, écartant l'homme de vertu auquel était réservé un oeuvre plus saint, me choisit pour me charger de la puissante aventure qui, sous la Restauration, aurait pu renouveler la face du monde(Chateaubr.Mém.,t.3, 1848, p.249).

Haltère

Encore une fois, le -e terminal peut prêter à confusion mais « haltère » est bien masculin. On retrouve toutefois rarement la forme féminine dans la littérature : Un jeu d'haltères vernies s'aligne sur la table (Martin du G., Devenir, 1909, p. 42).

Oasis

Un classique de confusion du genre grammatical. « Oasis » est féminin. Cependant, on trouve quelques graphies au masculin dans la littérature : J'aurai atteint cet oasis à travers bien des peines et des privations (Balzac, Corresp., 1834, p.538). Toute ma défense est (...) dans ce maintien pour nous d'un oasis (Aragon, Beaux quart., 1936, p.287).

Testicule

Et oui, « testicule » est masculin, comme leur porteur !

Echappatoire

« Echappatoire » est féminin et il peut être écrit au pluriel. À propos, toi, mon cher L'Argentière, habile en subterfuges et en échappatoires, comment te tirerais-tu de cette perplexité? (BorelChampavert,1833, p. 14).

Entracte

On dit « un entracte » (masculin) et non une ! Une astuce consiste à se dire qu'un acte est masculin.

Orbite

Le genre grammatical du mot « orbite » est fémininOrbites caves, vides, sans profondeur; avoir les yeux enfoncés dans les orbites, qui sortent des orbites. 

Toutefois, on retrouve quelques emplois vieillis au masculin comme : Un spectre. Il était livide: ses yeux égarés paraissaient jaillir de leurs orbites profondément creusés (Latouche, L'Héritier, Lettres amans, 1821, p.120). Quand sa maîtresse du moment était au contraire une personne mondaine ou du moins une personne qu'une extraction trop humble ou une situation trop irrégulière n'empêchait pas qu'il fît recevoir dans le monde, alors pour elle il y retournait, mais seulement dans l'orbite particulier où elle se mouvait ou bien où il l'avait entraînée (Proust, Swann, 1913, p.195).

Hymne

Selon la tradition, « hymne » s'emploie généralement au féminin en parlant des Hymnes qu'on chante dans l'église et au masculin dans les autres sens. Cependant, cette distinction n'est en rien justifiée selon Littré bien qu'elle soit généralement observée.

Dans la langue poétique, le choix du genre est plus libre :  L'oiseau (...) S'élève en modulant son hymne aérienne (M. de GuérinPoésies, 1839, p. 75). Donc une jeune femme après sa délivrance Remercie fervemment l'arche de l'alliance. Tantôt son hymne ailée se mire dans les eaux, Et tantôt réfléchit de solides tableaux (JammesGéorgiques, Chant 4, 1911, p. 49).

Solde

« Solde » peut être à la fois masculin ou féminin.

Féminin : Somme d'argent versée à un militaire ou à une troupe (par un état, un gouvernement ou un prince). Les finances étaient épuisées: on n'avait point de quoi payer la solde des gens d'armes (BaranteHist. ducs Bourg., t. 2, 1821-24, p. 333).

Masculin : Différence qui apparaît lors de la clôture d'un compte entre le débit et le crédit. Si vous voulez tout bonnement remettre à Auguste l'effet à endosser, il vous le rapportera, puis en vous le rapportant, vous lui donneriez celui qui est à négocier, et je vous remettrai le solde et l'escompte que je calculerai (BalzacCorresp., 1835, p. 660).

Orgue

« Orgue » est masculin dans la plupart des cas. Au pluriel, on l'emploie généralement au fémininOn parla des orgues de la cathédrale, qui avaient besoin d'être réparées (Zola, Conquête Plassans, 1874, p.1023). J'ai autant d'aise à me trouver ici qu'à son clavier l'organiste des grandes orgues(Romains, Knock, 1923, III, 6, p.18).

Après-midi

Il est possible d'écrire « après-midi » au masculin et au féminin. Si vous n'arrivez pas à vous décider, voici un article pour vous expliquer la différence.

Enzyme

Si l'Académie des sciences puis l'Académie française en 1970 estiment que « enzyme » est féminin, il peut aussi être employé au masculin.

Alvéole

On écrira toujours « un alvéole » (masculin) malgré son -e terminal.

Pétale

C'est une erreur commune que de considérer « pétale » comme étant féminin. « Pétale » est toujours masculin !

Enseigne

« Enseigne » peut être à la fois masculin et féminin.

Féminin : Marque, indice servant de signe de reconnaissance : Étaient-ce les habitants qui avaient roulé anciennement ces blocs détachés pour en faire l'enseigne de leur mort et le signe de leur immortalité? (Lamart.Tailleur pierre,1851, p. 416).

Masculin :  Porte-drapeau dans un corps d'infanterieUne place de cornette ou d'enseigne aux gardes (MussetMouche,1854, p. 265).

Anagramme

« Anagramme » est au féminin et désigne l'interversion des lettres qui composent un mot.

Gens

« Gens » peut être employé au masculin ou au fémininDe beaux jeunes gens ; J'ai reçu beaucoup de monde ce matin : des femmes, des hommes, des demoiselles qui ressemblaient à des jeunes gens, et des jeunes gens qui ressemblaient à des demoiselles. BalzacGobseck,1830, p. 416.

Ovule

« Ovule » est masculin comme son homologue « testicule ».

Bretzel

On écrira toujours « un bretzel » (masculin).

Eclair

Qu'il soit au chocolat, au café ou venant d'un orage, « un éclair » est toujours masculin.

Clope

Si aujourd'hui on considère « clope » comme féminin, en argot, clope est a la fois masculin et féminin. Une clope est une cigarette, tandis qu'un clope est un mégot de cigarette.

Sujets :  genre vocabulaire

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Iori4

Bonjour,
Merci pour cette liste, qui confirme la difficulté de la langue française!
il y aurait aussi après-guerre à la fois féminin et masculin

Répondre
Xvoc

Bonjour,
Merci pour cette liste. Le genre d’alvéole est manifestement en train de changer :
Voici ce que l’on peut trouver chez Larousse :
Alvéole, nom féminin (nom masculin selon l’Académie)
« Le mot a longtemps été masculin et son emploi au féminin était naguère tenu pour fautif. Aujourd’hui, le féminin est si répandu que c’est le masculin qui paraît vieilli (mais l’Académie continue à considérer le mot comme masculin). »

Répondre
La langue française

Merci pour cette précision !

Nicolas.

Répondre
Jean-Michel PEGUET

il manque un petit nouveau : COVID !

Répondre
pourpasdeuxballes

pensez aussi à coriger les fautes sur le site:

12# Orgue « Orgue » est masculin dans la plupart des cas. Au pluriel, on l’emploiE généralement au féminin

Répondre
La langue française

Merci pour avoir signalé cette coquille, qui est corrigée !

Nicolas.

Répondre
Philippe Dupierreux

bonjour et merci de ces précisions Cependant, pour oásis , il se peut que l’on écrive »cet oasis » du fait de la liaison car on prononce « cetoasis  » tout comme on prononce « cetile  » mais on doit écrire « cette île » .

Répondre
Geraldine

Bonjour,
Ajoutons également un « stère » souvent entendu au féminin.

Répondre
Laure

On pourrait aussi citer:
-aigle qui est au masculin quand il désigne un emblème militaire: les aigles romaines ou l’aigle impériale
-amour qui est au féminin quand il est employé au pluriel (« des amours enfantines », Baudelaire

Aparté est également souvent utilisé au féminin alors que c’est un nom masculin.

Il est aussi intéressant de constater que le nom « espèce » est employé comme un adjectif quand il est suivi d’un CDN, dans l’expression « une espèce de… » On entend souvent « une espèce de plante » et « un espèce d’abruti »…

Répondre
La langue française

Merci pour ce complément très utile !

Nicolas.

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager