Top 30 des anglicismes employés en français

Top 30 des anglicismes employés en français

Qui ne s’est jamais plaint de l’usage croissant d’anglicismes dans la langue française ? Un anglicisme est un emprunt fait à la langue anglaise pour exprimer quelque chose en français. Avec la mondialisation et l’usage de plus en plus courant de l’anglais, le français n’a pas échappé à la conquête des anglicismes. Si les québécois résistent encore à ce vaste mouvement, en France il est désormais courant d’employer des anglicismes.

Parfois, les institutions gardiennes de la langue française débattent de la traduction des anglicismes. Par exemple, pour l’Office québécois de la langue française, spam devrait se traduire par « pourriel » mais ce néologisme a été rejeté par l’Académie française. Il est toutefois utilisé au Québec.

Pour votre information, l’Académie française a rédigé une liste de néologismes et anglicismes ici. Voici une liste de 30 anglicismes employés couramment avec leur signification en français :

1 – Business

« Faire du business » désigne le fait de faire du commerce. Le « business » en général est l’ensemble des activités commerciales.

 

2 – Un best of

Le « best of » est le meilleur de quelque chose. Par exemple le « best of » des films de l’année désigne le classement des meilleurs films de l’année.

 

3 – Un Loser

Un loser est un perdant, celui qui est mauvais dans tout ce qu’il fait.

 

4 – Un come back

Quand quelqu’un fait son « come back », il fait son grand retour après une longue absence.

 

5 – Cool

L’anglicisme « cool » est très utilisé, notamment chez les jeunes. Il désigne quelqu’un de sympathique ou une bonne nouvelle.

 

6 – Un scoop

L’anglicisme « scoop » définit une information unique, dont on est le seul à avoir. Ce mot est très utilisé dans la presse.

 

7 – Un crash

On utilise le mot « crash » pour désigner un accident particulièrement violent. Par exemple un « crash d’avion ».

 

8 – Un sponsor

Un « sponsor » est un mécène ou un parrain. Par exemple, on peut chercher un « sponsor » pour financer un évènement.

 

9 – Un dealer

L’anglicisme « dealer » désigne un trafiquant de drogue.

 

10 – En live

Quand on dit qu’un concert est « en live », cela signifie qu’il est retransmis en direct.

 

11 – Une team

« Une team » désigne une équipe.

 

12 – Spoiler

Quand quelqu’un va « spoiler » un amis, cela signifie qu’il va gâcher son plaisir. Par exemple, il peut « spoiler » la fin du film.

 

13 – Vintage

Quelque chose « vintage » est un objet d’époque.

 

14 – Un must have

« Un must have » est quelque chose qu’il faut à tout prix posséder. Tout le monde se l’arrache.

 

15 – Cash

L’anglicisme « cash » désigne l’argent. Par exemple avoir du cash signifie avoir de l’argent.

 

16 – Un listing

Un listing s’emploie pour définir le fait de lister quelque chose, de faire une liste. En français, on peut dire « faire une liste » ou un « listage ».

 

17 – Un challenge

L’anglicisme « challenge » désigne un défi ou une compétition

 

18 – Je suis overbooké

Être « overbooké » est le fait d’être très occupé.

 

19 – Customiser

On emploie l’anglicisme « customiser » pour dire personnaliser ou modifier quelque chose.

 

20 – Deadline

La « deadline » est un anglicisme pour désigner un dernier délai ou une date butoir.

 

21 – Borderline

« Borderline » est employé pour désigner quelqu’un qui dépasse les limites. Il n’a pas de traduction claire en français.

 

22 – Le buzz

Faire le « buzz » est couramment utilisé pour dire que ça va attirer l’attention d’un grand nombre de personnes. Il est notamment utilisé sur les réseaux sociaux.

 

23 – Un pitch

Un « pitch » est la présentation claire d’une idée. Exemple : faire un pitch, faire une présentation.

 

24 – Un burn-out

Un « burn-out » est le fait d’être épuisé professionnellement ou décrit un état immense de fatigue.

 

25 – Booster

L’anglicisme « booster » désigne le fait d’accélérer, de stimuler ou relancer quelque chose.

 

26 – Un casting

En français on parle d’audition mais désormais on utilise de plus en plus l’anglicisme « casting » !

 

27 – Un dress code

Lorsqu’on parle d’un « dress code », on parle d’un style de vêtement particulier à porter lors d’une occasion spéciale. Par exemple, le dress code d’une soirée se réfère au style de tenue qu’il faut porter (par exemple: formel).

 

28 – Une punch line

Une punch line désigne une « phrase coup de poing », une phrase percutante.

 

29 – Un best-seller

On parle souvent d’un livre comme étant un « best-seller », signifiant que c’est un succès en librairie.

 

30 – Un coach

Le « coach » est un anglicisme pour désigner un mentor ou professeur.

 

18 commentaires sur “Top 30 des anglicismes employés en français

  1. ce classement me semble un peu bizarre (listing en 1er ???)… D’autre part, grossière erreur, c’est LOSER (et non looser avec deux O)

  2. Un top 30 des anglicismes employés en France (et non en français) me paraît nettement insuffisant.
    En outre, c’est sans compter les « anglicismes » morphologiques, qui n’existent même pas en anglais (tennisman, pressing) ou qui ne sont même pas employés dans leur sens anglais (pitch, au sens de synopsis!).

    • Merci Philippe, effectivement il y aurait d’autres articles à écrire sur le sujet, notamment sur les différents types d’anglicismes.

      Nicolas.

  3. Bonjour,
    Challenge est un mot français tout comme suspense. Il se prononce comme il s’écrit. Le « en » se prononce an!!!
    Cash = liquide et pas argent.
    Et si je traduit cool, ça veut dire frais!!

  4. Vous devriez commencer par appliquer vous-même les principes dont vous vous réclamez. Ainsi, dans votre texte « Apprendre le français FLE », vous employez l’affreuse expression « e- mail », alors que la France elle-même a fini par se rallier à la proposition québécoise d’utiliser « courriel ».

  5. Effectivement cette liste d’ anglicismes d’usage très courant n’est pas exhaustive mais quand même elle cible malgré tout un grand nombre d’anglicismes qui reviennent régulièrement dans les conversations .

  6. Bonjour à tou(te)s, je trouve l’Académie française bien précieuse (nostalgie du 19ème siècle? condescendance à l’égard des suisses, québécois, etc?). Certes, pourriel pour spam ou infonuagique (plutôt que nuage d’informations) pour cloud sont des mots nouveaux. Ils ont l’avantage d’être courts, clairs et de « sonner » français. En France par contre, l’Éducation nationale intitule de nombreux diplômes avec les titres de Master et Bachelor ou encore le Baccalauréat des sciences et technologies du Design et des Arts. Et cela ne gêne que très peu de monde, semble-t-il.

  7. Bonjour à tous, sous prétexte d’utiliser un langage de « jeun’s », nombre de personnes n’hésitent pas à utiliser des mots d’ailleurs ou des formules incorrectes. On peut trouver l’utilisation d’un bon français ringard; néanmoins je persiste à penser que cette facilité est la porte ouverte à un asservissement verbal. Relevons la tête, gardons nos racines, ne cédons ni à la mode ni à la facilité; même si nous n’avons pas un niveau d’élite, parlons français !

  8. 12 – Spoiler

    Quand quelqu’un va « spoiler » un amis, cela signifie qu’il va gâcher son plaisir. Par exemple, il peut « spoiler » la fin du film.

    -> amis sans S au singulier 🙂

  9. C’est tres interessant, merci. Mais sans doute le plus grand anglicisme est le week-end, n’est ce pas? Aussi je ne suis pas acteur mais je crois que les anglais utililisent plus souvent le mot audition en preference de casting qui est un Americanism.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *