La langue française

Accueil > Rufin > Jean-Christophe Rufin : Katiba - critique

Jean-Christophe Rufin : Katiba - critique

Sommaire

  • Le livre : Katiba de Jean-Christophe Rufin (éditions Flammarion)
  • L'auteur : Jean-Christophe Rufin
katiba-critique-jean-christophe-rufin

Depuis le lancement des opérations Serval puis Barkhane à partir de 2013, les “katibas”, ces camps de combattants ayant fait allégeance à Al-Qaida au Maghreb islamique, ont fleuri dans le langage des journalistes. C’est l’un des points de départ du récit haletant de Jean-Christophe Rufin, pourtant publié trois ans auparavant. Un récit visionnaire donc, où l'entrecroisement narratif de différents espaces promène le lecteur entre la Mauritanie, le Sahel, les Etats-Unis, l’Afrique du Sud et l’Europe. L’assassinat de ressortissants italiens en Mauritanie met en alerte les services de renseignements de Washington, Alger et Paris. En même temps commence le travail d’un groupe privé de sécurité sollicité en secret par Washington...

Ce roman d’espionnage permet de mieux comprendre comment des groupes terroristes ont pu se développer dans cette zone désertique, jusqu’à menacer l’ensemble des pays de la région et a fortiori les pays européens. On comprend aussi que si le terrorisme est mondialisé, les groupes de renseignement privés le sont également et font désormais partie des arcanes du grand jeu des Nations.

Argent, idéologie, compromission, ego... tout y passe pour dénouer le mystère de l’engagement de Jasmine, une fonctionnaire du Quai d’Orsay, au sein d’une katiba aux ordres de l’émir Abou Moussa. L’habileté d’écriture de Jean-Christophe Rufin permet de maintenir le suspens jusqu’au bout et de se délecter du laborieux travail des analystes pour chercher à comprendre les motivations d’une femme à la personnalité complexe, tiraillée entre l’Algérie et la France. On y questionne l’engagement des fonctionnaires, la reconnaissance de l’Administration, la morale des services secrets. Jean-Christophe Rufin puise dans ses expériences diplomatiques et humanitaires pour rendre son récit passionnant et authentique.

Enfin, le roman n’est pas exempte de leçons de vie. Si la morale voltairienne de Candide affirme que pour vivre heureux “il faut cultiver son jardin”, Katiba propose un proverbe sénégalais en guise de réponse : “un chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut pas suivre deux chemins à la fois”. Pour les aventuriers, les binationaux, les indécis, les ambitieux, les originaux, pour Jasmine ou l’agent infiltré Dimitri, il est nécessaire de choisir dans quelle direction on veut mener sa vie... au risque de faire le mauvais choix.


Le livre : Katiba de Jean-Christophe Rufin (éditions Flammarion)

Quatre touristes occidentaux sont assassinés dans le Sahara.L’attaque est signée al-Qaida au Maghreb islamique, une organisation terroriste implantée dans les anciennes zones d’influence française d’Afrique de l’Ouest. Tout laisse à penser qu’elle veut aller beaucoup plus loin et rêve de frapper la France au coeur.

L’événement est présenté par les médias comme un fait divers tragique mais il met en alerte les services de renseignements, de Washington aux Émirats, d’Alger à Paris. Au centre de leurs jeux complexes, Jasmine. Jeune fonctionnaire du Quai d’Orsay apparemment sans histoire, elle émerge peu à peu comme la pièce maîtresse d’une opération d’envergure inédite.

Quels liens cette Française à l’élégance stricte entretient-elle avec le monde musulman ? Quelle secrète influence pèse sur elle depuis la disparition de son mari, consul de France en Mauritanie ? C’est en démêlant les fils les plus intimes de sa vie que la vérité se fera jour et que le suspense, haletant, trouvera son dénouement.

Complice, victime ou agent double, Jasmine incarne le mélange de répulsion et de fascination que le fondamentalisme religieux exerce inconsciemment sur chacun de nous. (présentation de l'éditeur)

« Sec, haletant, le thriller vaut pour la mine d'informations géostratégiques qu'il recèle et pour l'énigmatique personnage de Yasmine Lacretelle »

L'Obs

« Le récit est clair, bien écrit, très instructif, d'une construction parfaite… et parfaitement impersonnel »

Le Monde
  • Nombre de pages : 300
  • Prix : 8,40 euros

Acheter le livre >

L'auteur : Jean-Christophe Rufin

Écrivain, membre de l’Académie française, médecin, pionnier de l’action humanitaire, Jean-Christophe Rufin a conquis un large public avec ses romans, parmi lesquels L'Abyssin, Rouge Brésil (prix Goncourt 2001), Katiba, Le Collier rouge ou encore Check point.

N'hésitez pas à partager votre avis sur ce livre en commentaire.

Sujets :  critique littéraire

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire
Partager